SOCIéTé  |    

Discorde entre les étudiants centrafricains

Par Journaldebangui.com avec Rjdh - 02/09/2015

Les étudiants Centrafricains invoquent l’Article 33 de l’ANECA et demandent la cessation des activités

 

Le Carrefour de Réflexion des Etudiants Centrafricains (CRECA) demande la cessation immédiate des activités du bureau exécutif qui selon eux est devenu caduc depuis deux mois. Cette entité a adressé au bureau exécutif de l’Association Nationale des Etudiants Centrafricains (ANECA), ainsi qu’aux autorités administratives concernées une note à cet effet.

Le collectif des étudiants de la CRECA a rappelé l’Article 33 des statuts de l’ANECA qui pour eux, exige le départ de l’actuel bureau «le mandat des membres du bureau exécutif est fixé à un an renouvelable une seule fois. Toutefois, l’Assemblée Générale peut mettre fin à ce mandat pour haute trahison… ».

 


© Droits réservés
Les étudiants appellent au respect des textes.
Selon Anselme Romaric Foukpio, 1er vice-coordonnateur du Carrefour de Réflexion des Etudiants Centrafricains(CRECA), le mandat du bureau de l’ANECA a pris fin depuis le 28 Juin 2015 et les membres du bureau refusent de se prononcer sur la date d’organisation de nouvelles élections. «Les membres du bureau de l’Association Nationale des Etudiants Centrafricains (ANECA) ne veulent pas mettre en place le comité d’organisation des élections de l’université, ce qui veut dire qu’ils ne veulent pas partir, cette raison est la motivation qui a abouti à ce collectif de CRECA», a expliqué Romaric Foukpio.

«Aujourd’hui, le président de l’ANECA agit inégalement et il ne reflète plus l’espoir des étudiants centrafricains. On va saisir les autorités compétentes de l’Université de Bangui pour les informer de notre prochaine Assemblée Générale et on va passer à la vitesse supérieure, autrement dit barricader la porte du bureau de l’ANECA», s’est-il exprimé.

Kevin Yabada, président de l’Association Nationale des Etudiants Centrafricains (ANECA) a justifié le retard de l’organisation des élections facultaires et de l’ANECA par les vacances sur le campus universitaire «il faudrait d’abord organiser les élections facultaires mais malheureusement les étudiants ne sont pas en effectif sur le campus. C’est après qu’on doit passer à celle de l’ANECA». Le président de l’ANECA a promis faire de son mieux dès que possible.
 
MOTS CLES :  Creca   Aneca   Article 33   Départ   Actuel Bureau 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués