NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Bertin Béa toujours libre

Par Journaldebangui.com - 27/08/2015

Le Secrétaire général du Kwa Na Kwa ne serait toujours pas retourné dans son lieu de détention comme le laissait entendre une source proche du parquet de Bangui

 

L’annonce selon laquelle Bertin Béa serait retourné dans son lieu détention au lendemain de sa libération par des militants, avait été recoupée le 24 août 2015 par l’AFP. L’information avait été alors donnée par une source judiciaire proche du parquet de Bangui, sous anonymat.

Pourtant dans une de ses publications en ligne du 26 août 2015, le magazine Jeune Afrique assure que Bertin Béa se trouve toujours à la cathédrale de Bangui. Plus encore, le média panafricain précise qu’au lendemain de son arrivée dans l’enceinte religieuse, le mardi 25 aout 2015, le Secrétaire général du Kwa Na Kwa (KNK) a reçu la visite d’une délégation gouvernementale menée par Marcel Djimassé, conseiller spécial aux affaires politiques du Premier ministre Mahamat Kamoun.

Aussi apprend-on de Jeune Afrique, des membres du KNK Ont pris part à cette rencontre modérée par le vicaire général de l’archevêché, Diodonné Nzapalainga. L’occasion aurait été pour Bertin Béa, d’exiger «qu’on lui délivre un mandat de mise en liberté provisoire », affirme le journal. Une exigence dont l’avocat du Sg du KNK Avait déjà introduit la demande lundi 24 aout 2015, et devrait dans les prochains jours, recevoir la réponse du tribunal.

 


© Droits réservés
Bertin Béa demande un mandat de mise en liberté provisoire.
L’ex- président centrafricain, François Bozizé, demanderait à l’actuel chef de l’État de la transition, Catherine Samba-Panza, l’ouverture d’un nouveau dialogue politique avec l’ensemble des acteurs politiques centrafricains. Des dires d’une source proche du dossier, « Le gouvernement joue l’apaisement et devrait accéder à sa demande».

Les démêlés entre Bertin Béa et la justice datent de sa déclaration du 07 août 2015, où il avait annoncé le retour de François Bozizé au pays en vue de la présidentielle centrafricaine. Bertin Béa est arrêté le 15 août 2015, à l’aéroport de Bangui M’poko, alors qu’il s’apprêtait à prendre son vol à destination de Paris où il devait assister à des obsèques. Il lui est reproché d’avoir tenu des propos visant l’incitation à la révolte et au trouble de l’ordre public.
 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués