SOCIéTé  |    

Bangui: un capitaine échappe à un assassinat

Par Journaldebangui.com avec centrafriquelibre.info - 19/08/2015

Alors que le responsable de la légion mobile se rendait à son domicile vers la sortie de la ville, il a été attaqué par un groupe d’hommes armés non identifiés

 

Le capitaine Simplice Mafoutapa était à quelques mètres de sa concession quand les assaillants ont ouvert le feu sur son véhicule, il a riposté pour repousser ses agresseurs. D’après une source proche de la Direction Générale de la gendarmerie qui a requis l’anonymat, «il rentrait chez lui. C’est à quelques mètres de chez lui que ces gens l’ont attaqué. Ils ont tiré sur le véhicule et par réflexe, il a riposté, ce qui a fait fuir les assaillants». Selon des informations avérées, ces hommes armés ont tenté une seconde attaque lorsque le capitaine franchissait le seuil du portail de sa concession «ils ne sont pas arrêtés là, ils ont encore attaque le domicile de ce haut gradé avant l’arrivée des renforts», a confié une autre source bien informée à la gendarmerie.

Des renforts de la gendarmerie ont été dépêchés quelques heures après la tentative chez le capitaine Mafoutapa, sur ordre du Directeur Général Damango qui a été informé de la situation. Mais les deux attaques contre le véhicule et le domicile de ce haut gradé de la gendarmerie ont été perpétrées avant l’arrivée des renforts. C’est sa riposte qui a mis les assaillants en débandade.

 


© Droits réservés
Les agresseurs ont tenté d'assassiner le capitaine à deux reprises.
L’identité des agresseurs du capitaine Simplice Mafoutapa n’est toujours pas connue. Certains parlent, à la gendarmerie des bandits, d’autres évoquent un règlement de compte mais jusqu’ici aucune piste n’est privilégiée.

Le capitaine Mafoutapa est celui qui gère les patrouilles de la gendarmerie sur le terrain. Il a fait ses preuves Plusieurs fois et son équipe a été la première à intervenir lors de l’attaque de la radio nationale. C’est toujours lui qui a assuré la sécurité du chef de l’Etat lors de son déplacement à Bambari. Simplice Mafoutapa est l’un des rares hommes de terrain sur qui la gendarmerie nationale centrafricaine peut compter aujourd’hui. Il a combattu la LRA à Obo où il a été affecté ces trois dernières années.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués