NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

La tenue des élections, la priorité du nouveau patron de la Minusca

Par Journaldebangui avec Africatimecom - 19/08/2015

Dans une interview accordée à Rfi, Parfait Onanga-Anyanga a dévoilé sa volonté de conduire le pays vers des élections crédibles et surtout de consolider la paix

 

Le général gabonais Parfait Onanga-Anyanga, récemment nommé à la tête la mission onusienne en RCA, prend ses fonctions ce vendredi 21 août, à Bangui. Dans une interview accordée à Rfi, il a dévoilé ses priorités : conduire le pays vers des élections crédibles, dans le délai et surtout consolider la paix.

La nomination de l’officier gabonais intervient à une période où la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation de la Centrafrique (Minusca) est secouée par une vague de scandales d’abus sexuels commis par des soldats onusiens. Conséquence : une crise de confiance sans précédent entre la population civile centrafricaine et les soldats de maintien de la paix dont la mission «sacrée» est de protéger cette première.

Pour le général Onanga-Anyanga, l’heure est à la conduite du pays vers des échéances électorales transparentes afin de pouvoir lui doter des nouvelles institutions démocratiques et comme il l’explique « Il faut tout faire pour tenir des élections crédibles, transparentes et paisibles en RCA, afin de mettre fin à la transition… Je crois qu’il n’est pas l’heure de renégocier le délai de la transition.», Onanga-Anyanga. Il se dit par ailleurs conscient d’énormes défis qui entachent la tenue du calendrier électoral notamment les difficultés financières à concourir au budget électoral, ainsi que d’autres aspects techniques tels que la participation des déplacés internes et le vote des réfugiés centrafricains.

 


© Droits réservés
L'élection, un impératif.
« Tout citoyen centrafricain y compris ceux que le sort de l’histoire a conduit à l’extérieur de leur pays, devraient avoir le droit de participer à ce processus de choix de leurs dirigeants », a martelé Onanga-Anyanga. A ce sujet, le Conseil national de la transition, actuel parlement du pays, devait se prononcer sur la participation ou non des réfugiés centrafricains au cours d’une session extraordinaire ce jeudi 20 août.

A propos des casques bleus, le nouveau chef de la Minusca a promis remettre de l’ordre dans les rangs de ses troupes qui ont longtemps profité de tolérance et impunité malgré leurs multiples viols sur des mineurs et autres violences physiques. Le général Onanga-Anyanga l’a précisé « Aucune femme, aucune fille ne doit avoir peur de la couleur du drapeau bleu des Nations unies. Notre vocation première de protéger les civils est sacrée. Nous ne devons jamais perdre de vue que la majorité, l’écrasante majorité des hommes et des femmes qui sont sous le drapeau de l’ONU, font un travail noble, un travail de dignité.».

Le Gabonais a rejeté la critique selon laquelle il y aurait un problème d’autorité à la tête de la mission onusienne en Centrafrique. Dans cette optique, il entrevoit travailler avec les responsables de chaque contingent en vue d’employer plus de rigueur et de discipline. Il a enfin réitéré l’appel du secrétaire général de l’Onu, Ban Ki-moon, demandant aux Etats contributeurs de troupes, d’enquêter et sanctionner les coupables.

 
MOTS CLES :  Rca   Elections   Troupes   Stabilisation 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués