ECONOMIE ET BUSINESS  |    

Afrique-Canada: Un mémorandum d'entente entre la CIRGL et le PAC

Par journaldebangui.com - 15/02/2011

Ces pays regorgent de minerais qui alimentent les différentes guerres dans la région

 

La Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL) et le Partenariat Afrique – Canada (PAC) ont signé un mémorandum d'entente dans le cadre du Mécanisme Régional de Certification pour les Minerais de Haute Valeur dans la Région de Grands Lacs. Aux termes de ce mémorandum, le PAC va accorder un triple appui au Mécanisme Régional de Certification de la CIRGL au cours de la période qui s'étend de janvier 2011 à décembre 2013. PAC va accorder un appui financier pour faciliter le recrutement de deux experts qui vont s'occuper de la base de données du Secrétariat de la CIRGL, à savoir un analyste régional des données et un coordinateur de la collecte des données, avec une assistance technique, indique un communiqué de presse sanctionnant cette signature de mémorandum. Il va également accorder une assistance technique aux 11 pays membres de la CIRGL dans la collecte et l'analyse des données et dans le développement d'un mécanisme d'audit extérieur.

 


© 50cotedivoire.ca
Le communiqué indique aussi que le PAC va appuyer la société civile dans les pays membres de la CIRGL afin de lui permettre de jouer pleinement son rôle dans le suivi du Mécanisme régional de certification. Au niveau de la CIRGL, il y a un Pacte sur la sécurité, la stabilité et le développement dans la Région des Grands Lacs qui reconnaît que l'exploitation illégale des ressources naturelles dans la Région des Grands Lacs constitue une source d'insécurité, d'instabilité, de conflit et un obstacle majeur au développement. Ce Pacte a été signé par les 11 Chefs d'Etat de la CIRGL le 15 décembre 2006 et comporte comme partie intégrante, un Protocole sur l'exploitation illégale des ressources naturelles. Les 11 pays qui composent la CIRGL sont le Burundi, le Rwanda, la RDC, le Congo, le Kenya, l'Ouganda, la Tanzanie, le Soudan, la Zambie, l'Angola et la République Centrafricaine.

Ces pays regorgent de minerais qui alimentent les différentes guerres dans la région surtout à l'est de la RDC où opèrent les milices des FDLR. Le mémorandum signé à Bujumbura qui abrite le siège du Secrétariat exécutif de la CIRGL vise à mieux contrôler la traçabilité des ressources naturelles dans la Région des Grands Lacs.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués