INTERVIEW  |    

Louise Lombard: "Il faut construire de nouveau une société centrafricaine"

Par RFI - 11/08/2015

Anthropologue à l’université de Yale, aux Etats-Unis, elle co-édite avec Tatiana Carayannis un livre consacré au pays, Making sense of Central African Republic (Décrypter la RCA)

 

Louisa Lombard est anthropologue à l’université de Yale, aux Etats-Unis. C'est l’une des meilleures spécialistes actuelles de la Centrafrique et elle co-édite avec Tatiana Carayannis un livre consacré au pays, Making sense of Central African Republic (Décrypter la RCA) aux éditions Zed Books. Pour la première fois, il offre un aperçu précis des dynamiques qui expliquent les troubles ayant secoué le pays ces dernières décennies. Leurs auteurs appellent la communauté internationale à changer sa grille de lecture et à regarder les spécificités de ce pays afin de permettre l'installation d'une paix durable.

En quoi l’histoire de la Centrafrique nous permet-elle, aujourd’hui, de mieux comprendre ce qui s’est passé ces dernières années dans le pays?
Il y a plusieurs raisons à cela mais celle que je peux déjà souligner c’est que lorsqu’on lit des articles sur la Centrafrique, on y parle de ce qui se passe dans le pays comme étant une crise. D’un côté, c’est vrai parce que la situation sécuritaire et la violence ont beaucoup augmenté. Mais d’un autre côté, ce n’est pas du tout juste parce que le terme " crise ", donne l’impression qu’il s’agit d’une période exceptionnelle alors qu’en Centrafrique - on le voit à travers l’histoire du pays – n’a jamais vraiment connu de périodes normales ou alors la normalité date de plusieurs décennies.

Quand on dit, on va essayer «de revenir à la normale», «de restaurer quelque chose», ce sont des expressions qui ne veulent rien dire finalement?
Exactement, c’est ça. Il n’y a rien à restaurer. En fait, le problème éthique c’est plutôt qu’il faut construire de nouveau une société centrafricaine.

Cela veut dire qu’on fait des erreurs d’analyse, d’interprétation et que de cela découle des initiatives qui n’apportent pas forcément une paix durable pour le pays?
C’est exact. En effet, à comprendre la Centrafrique à travers des cadres théoriques qui ont été développés ailleurs, on parle d’un Etat raté, par exemple, ou bien des espaces non gouvernés ou encore d’un génocide.

 


© foolesnomansland.blogspot.fr
Louisa Lombard

Des concepts qui n’étaient pas appropriés?
Des concepts, oui, qui n’étaient pas appropriés.

Pour mieux comprendre le présent, vous faites quelques rappels historiques et en particulier, vous rappelez que la France n’a pas développé le pays elle-même puisqu’elle a laissé la main à des sociétés concessionnaires, à l’époque coloniale, pour exploiter les richesses du pays. Ce choix a-t-il encore des répercussions aujourd’hui?
Absolument. L’Etat centrafricain a toujours été privatisé et cette privatisation là a toujours créé des bénéfices privés pour des gens particuliers et a toujours été un lien entre les concessions et la gouvernance au niveau local, dans les différents coins du pays. Et maintenant ce que l’on voit, c’est que le gouvernement de Centrafrique, les ministres et autres, dans la capitale, n’y voient pas leur rôle comme étant celui de développer le pays eux-mêmes. Leur préoccupation majeure, c’est de négocier des concessions avec des acteurs externes pour que ces derniers puissent faire le développement ou bien exploiter des ressources naturelles du pays.

Concernant le processus de paix (il y en a un en cours) ; il y a eu le Forum de Bangui ; il y a eu des consultations à la base et il y aura des élections à la fin de l’année. Ce schéma-là peut-il permettre une installation d’une paix durable?
Nous pouvons toujours l’espérer, n’est-ce pas? Mais à mon avis, il y a des problèmes qui ne sont toujours pas résolus. Même si, pour l’instant, nous avons l’impression que la situation s’améliore un peu, les questions profondes de politique qui n’ont pas été abordées avant et qui étaient déjà une des sources de la crise actuelle, sont toujours là. Je donne un exemple. Maintenant à Bangui et ailleurs, on est en train de faire le recensement des électeurs. Il existe peut-être un cadre légal pour décider qui est Centrafricain mais cette question de savoir qui est Centrafricain faisait partie de la crise, dans le pays, ces dernières années. C’était un problème des personnes qu’on appelait des étrangers par exemple. Mais qui est étranger en Centrafrique, actuellement ? Comment va-t-on résoudre ce genre de questions ? Ce sont des choses qu’on a oubliées ou qu’on a mises à l’écart parce que j’ai l’impression que pour la plupart des acteurs internationaux, leur préoccupation est de faire quelque chose d’assez rapide pour pouvoir se retirer de RCA.

Est-ce une erreur de vouloir organiser les élections aussi rapidement?
A mon avis, oui. C’est une erreur de faire des élections aussi rapidement car les questions qu’il faut absolument résoudre avant de faire des élections n’ont pas été abordées, comme ces questions de nationalité et ce genre de choses.

Pour vous, l’approche n’est pas bonne non plus concernant les programmes de désarmement, démobilisation et réinsertion (DDR) des combattants. Pour quelle raison?
Les programmes de démobilisation ont été un échec total en Centrafrique. C’est le décalage entre ce que les membres des groupes armés attendent et ce qu’on est prêt à leur donner qui fait qu’ils ne sont jamais satisfaits par le DDR. Ils ont toujours l’espoir que, avec une prochaine rébellion, il y aura alors un DDR mieux fait. Cela devient un des facteurs qui pousse les gens à prendre des armes.
 
MOTS CLES :

10 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

LOAN OFFER APPLY NOW

Par Carolina Bianca

13/01/2016 14:23

Bonjour à tous, je suis Caroline Bianca une mère célibataire de Géorgie États-Unis, je vais vous faire part de ce grand témoignage sur la façon dont je l'ai eu mon prêt de Franklin Scott Loan Company, lorsque nous avons été chassés de notre maison quand je ne pouvais plus payer mes factures , Après avoir été victime d'une arnaque par diverses entreprises en ligne et refuser un prêt par ma banque et d'autres d'une autre caisse i visité. mes enfants ont été prises par la famille d'accueil, je suis tout seul dans la rue. Jusqu'à ce qu'un jour, je suis entré dans honteusement une ancienne camarade d'école qui m'a présenté à cette société de prêt craignant Dieu (Franklin Scott Loan Company). Au début, je lui ai dit que je ne suis pas prêt à prendre le risque de demander un prêt plus en ligne, mais elle m'a assuré que je vais recevoir mon prêt d'eux. Sur une seconde pensée i pris à cause de mon itinérance i pris un essai et appliqué pour le prêt, je remplis le formulaire de demande de prêt et a procédé avec tout ce qui a été demandé de moi heureusement pour moi m'a donné un prêt de 120,000.00 $ qui i demandés à partir du cette société de prêt (franklinosayandescott@gmail.com) et je suis heureux, je pris le risque et appliqué pour le prêt. mes enfants ont été rendus à moi et maintenant je possède une maison et une entreprise de ma propre. Tous gratitude va à M. Franklin Scott un Dieu envoya prêteur de prêt pour donner un sens à ma vie quand je l'avais perdu tout espoir, donc je fait un vœu à moi-même que je vais continuer à témoigner sur l'Internet sur la façon dont je l'ai eu mon prêt. Avez-vous besoin d'un prêt d'urgence? aimablement et rapidement contacter Cette grande entreprise maintenant votre prêt par courriel: franklinosayandescott@gmail.com il est bon courage aux.

Je reste Caroline Bianca.

loan offer 2016

Par henry duke

07/02/2016 06:24

AVEZ-VOUS BESOIN D'UN PRÊT!!!
Salut, mon nom est M. Henry duc. Je suis un prêteur privé qui donne sur prêts aux particuliers et des entreprises. Avez-vous été rejetée par tant de banques? Avez-vous besoin de financements pour établir votre entreprise? Avez-vous besoin des finances pour l'expansion de vous d'affaires? Ou avez-vous besoin d'un prêt personnel? Mon prêt varie de personnel au prêt à l'entreprise. Mon taux d'intérêt est très abordable et notre processus de prêt est très rapide aussi. Je suis très disposé à faire tous vos problèmes financiers une chose du passé. Si vous êtes vraiment prêt à obtenir vos problèmes financiers résolus, alors ne cherchez plus loin et demander un prêt aujourd'hui. Si vous êtes intéressé à remplir le formulaire de données de sorte que je peux vous donner mes termes et conditions.Email:henryduke05@gmail.com

EMPRUNTEURS formulaire de données
1) Votre nom ..........
2) VOTRE PAYS ..........
3) votre profession ..........
4) VOTRE CIVIL
STATUT..........
5) TÉLÉPHONE
NOMBRE..........
6) MENSUEL
LE REVENU..........
7) ADRESSE ..........
8) BUT ..........
9) DEMANDE DE PRÊT ..........
10) TÉLÉPHONE ..........
11) PRÊT
DURÉE..........

Mon adresse e-mail est indiqué ci-dessous: Je suis impatient de faire des affaires avec
toi.
==========
Merci
M. Henry duke
Répondre Email: henryduke05@gmail.com

prêts rapides et faciles sans dépôt de garantie

Par Mark Anthony S Ramos

11/03/2016 11:20

Avez-vous des factures impayées? Êtes-vous dans la dette? Vous devez créer une entreprise? Avez-vous été rejetée par la banque? Avez-vous un mauvais crédit? Ceci est pour vous informer que le Thomas Credit Firm donne le taux de 2% du prêt offert sans aucune garantie ni aucune condition, prêt de consolidation de la dette, capital-risque, prêt commercial, prêt de l'éducation et de prêt à domicile avec des conditions à 25 ans Amortissement d'un point avec la possibilité, selon le forfait de crédit. Nous fournissons de 10.000 à 900.000.000 dans toute monnaie. Nous offrons également un instrument financier BG / SBLC (MT 103, MT 799, MT760) pour financer le projet, ainsi que le rehaussement de crédit. Les personnes intéressées doivent écrire directement dans ma boîte de réception pour une réponse instantanée. Email; markanthonysramos@gmail.com

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués