SOCIéTé  |    

Le HCR rapatrie les réfugiés congolais en provenance de la Centrafrique

Par Panapress - 11/08/2015

Le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés a débuté mercredi 05 août ses opérations de rapatriement par voie aérienne de plus de 600 réfugiés vers la RDC

 

Le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a débuté mercredi ses opérations de rapatriement par voie aérienne de plus de 600 réfugiés vers la République Démocratique du Congo (RDC) six ans après qu'ils ont trouvé refuge en Centrafrique pour échapper aux attaques menées par les rebelles de l'Armée de résistance du Seigneur (Lord’s Resistance Army, LRA).

Le bureau du Haut-commissaire des Nations unies pour les réfugiés a indiqué dans un communiqué que le premier groupe composé de 39 réfugiés congolais a été acheminé par voie aérienne grâce à un appareil de type Dash-8 à Zemio, dans le sud-est de la Centrafrique vers Ango, une zone reculée de la province orientale dans le nord de la RDC.

Au cours des trois prochaines semaines, au total 628 réfugiés à bord de 12 vols affrétés seront rapatriés avec succès, indique un communiqué du HCR.

"Tous les rapatriés avaient exprimé leur désir de quitter le camp de Zemio dirigé par le HCR pour retourner chez eux dans la zone d'Ango à cause des inquiétudes sur la situation sécuritaire volatile en République centrafricaine", a-t-il indiqué.

D'après le communiqué, le HCR a travaillé avec les gouvernements de la Centrafrique et la République Démocratique du Congo pour faciliter le rapatriement volontaire vers Ango où la LRA est encore présente, mais les gouvernements estiment que la situation est suffisamment stable pour permettre leur retour.

Environ 5.000 congolais avaient fui les attaques et atrocités de la LRA entre 2008 et 2009 dans les zones frontalières d'Ango et d'Obo et s'étaient réfugiés en Centrafrique. Ils craignaient que le groupe rebelle ougandais ne kidnappe des villageois, pillent leurs biens, rasent leurs maisons, violent des femmes et des filles et n'enrôlent les jeunes comme enfants-soldats ou comme esclaves sexuels.

 


© Droits réservés

La plupart d'entre eux avaient trouvé refuge à Zemio, un camp dirigé par le HCR et qui abrite actuellement 3.499 réfugiés, parmi lesquels ceux qui ont exprimé le désir de faire partie du programme de rapatriement volontaire.

Depuis la dernière vague d'instabilité qui avait agité la Centrafrique en 2012, au moins 2.800 réfugiés congolais avaient pris le chemin du retour à Zemio et d'autres parties de la Centrafrique.

Le communiqué indique que le HCR est à la recherche de solutions durables pour ceux qui ont opté de ne pas retourner en RDC.

L'insuffisance des fonds pourrait affecter la capacité d'aide à Zemio, qui se trouve dans une zone agitée et difficile d'accès.

L'absence de routes rend le rapatriement terrestre impossible et la piste d'atterrissage d'Ango a été réhabilitée et élargie. A l'arrivée, chacun va recevoir 60 dollars américains pour assurer les frais de transport jusqu'à son village par camion ou motocyclette ou encore à pied. Le HCR offre un fond de rapatriement de l'ordre de 150 dollars américains par adulte et 100 dollars par enfant.

Le Programme alimentaire mondial va offrir des bons alimentaires.

Les réfugiés vont revenir dans une zone où la LRA affaiblie avait lancé le mois dernier des attaques sporadiques. Le dernier incident rapporté remonte à fin juillet. Le gouvernement de Kinshasa a passé en revue la situation sécuritaire et donné le feu vert aux opérations de rapatriement.

La LRA a vu le jour en Ouganda en 1986, installé sa première base au Soudan en 1993 et s'était étendue en RDC en 2005, avant de s'étendre vers le nord en Centrafrique en 2009.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués