NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: l'ONU rapatrie 600 réfugiés congolais

Par AFP - 06/08/2015

Les Nations unies ont annoncé lundi avoir commencé le rapatriement de plus de 600 réfugiés congolais qui avaient fui il y a six ans la République démocratique du Congo (RDC) vers la Centrafrique

 

Les Nations unies ont annoncé lundi 03 août 2015 avoir commencé le rapatriement de plus de 600 réfugiés congolais qui avaient fui il y a six ans la République démocratique du Congo (RDC) vers la Centrafrique, désormais en proie à l'instabilité.

Le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a indiqué avoir déjà évacué lundi par voie aérienne un premier groupe de 39 réfugiés de Zemio (sud-est de la Centrafrique) vers la zone reculée d'Ango, dans la Province Orientale (nord de la RDC).

"Au cours des trois prochaines semaines, l'UNHCR entend rapatrier 628 réfugiés au total dans 12 vols affrétés, y compris celui de lundi", a affirmé l'agence dans un communiqué.

Ces réfugiés appartenaient à un groupe de 5.000 personnes qui a fui la RDC en 2008 et en 2009 pour échapper aux attaques du groupe rebelle ougandais de l'Armée de Résistance du Seigneur (LRA).

 


© Droits réservés
Des réfugiés bénéficient du programme alimentaire mondial de l'ONU, le 15 mars 2014 dans un camp de Bossangoa en Centrafrique
l'époque, la LRA gagnait en puissance, pillant des villages, incendiant les maisons, multipliant les enlèvements et les viols et utilisant des enfants comme soldats et esclaves sexuels. LA LRA demeure présente dans la région d'Ango, mais le HCR a précisé que les réfugiés avaient affirmé préférer quitter le camp de Zemio, effrayés par la situation explosive en Centrafrique.

Le renversement en mars 2013 du président François Bozizé par une rébellion à dominante musulmane, la Séléka, avait plongé la Centrafrique dans la plus grave crise de son histoire depuis son indépendance en 1960, déclenchant des tueries de masse entre communautés musulmanes et chrétiennes.

En représailles aux exactions des Séléka, des milices chrétiennes anti-balaka s'en sont pris aux civils musulmans. Des dizaines de milliers d'entre eux ont ainsi été contraints de s'exiler dans les pays voisins, notamment au Cameroun et au Tchad, pour fuir les exactions dans cette ex-colonie française.

Quelque 2.800 Congolais qui s'étaient réfugiés en Centrafrique en 2008 et 2009 ont fui les violences dans ce pays depuis le début de la crise en 2013 et sont déjà rentrés en RDC, selon le HCR.
 
MOTS CLES :  Centrafrique   Onu   Réfugiés Congolais   Rapatriement 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués