DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

RCA: Déclaration du Collectif «Touche pas à ma Constitution», suite au remaniement du gouvernement

Par Godfroy- Luther Gondje- Djanayang - 22/07/2015

Par Godfroy- Luther Gondje- Djanayang, Coordonnateur général du Collectif «Touche pas à ma Constitution»

 

Déclaration du Collectif «Touche pas à ma Constitution», suite au remaniement et la publication de la liste des membres du Gouvernement de Mahamat Kamoun III.

A l’issue du remaniement et la publication de la liste des membres du Gouvernement de Mahamat Kamoun III, Le Collectif «Touche pas à ma Constitution» membre actif de la société civile déclare ce qui suit:

Vu le chronogramme des futures élections établies avec le consentement de toutes les Force vives de la Nation,

Vu la volonté des Centrafricaines et de l’ensemble de la Communauté Internationale qui veulent absolument le retour imminent à l’Ordre Constitutionnel,

Vu le climat de l’insécurité entretenue et devenue étant comme un nouveau fond de commerce politique en Centrafrique.

Au regard de la situation actuelle que connait la République Centrafricaine, le Collectif «Touche pas à ma Constitution» défenseur des valeurs républicaines prend position pour dénoncer tout d’abord la volonté délibérée des Autorités de la Transition qui veulent faire usage de la méthode machiavélique afin de solliciter une nouvelle prolongation de la Transition.

 


© Droits réservés
Godfroy- Luther Gondje- Djanayang, Coordonnateur général du Collectif «Touche pas à ma Constitution»

Pour éviter de tomber dans une situation de vide constitutionnel qui va encore infliger des nouvelles souffrances inadmissibles au peuple centrafricain, le Collectif en appelle à la vigilance de la Communauté Internationale et des Centrafricains en particulier de tout mettre en œuvre pour contraindre les Autorités de la Transition d’organiser dans le délai prévu les élections groupées.

Par ailleurs, le Collectif demande aux principaux responsables politiques de prendre clairement position par rapport aux agissements des Autorités Transitoires qui veulent maintenir le pays dans ce chaos.

Fait à Paris le 21. 07. 2015

-A Son Excellence Monsieur le Secrétaire Général de l’ONU,
-A Son Excellence Monsieur le Président en Exercice de la CEEAC,
-A Son Excellence Monsieur de la Commission Européenne,
-Son Excellence Monsieur le Président de la République Française,
-La presse.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journaldebangui.com
  • Journaldebangui.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués