NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Egypte: Le peuple a voulu, il a pu!

Par Afriscoop - 12/02/2011

Le raïs égyptien a donc finalement compris les aspirations profondes de son peuple en cédant le pouvoir à ses frères d’arme ce 11 février 2011

 

Même si le pouvoir, au pays des Pharaons, demeure dans les mains de l’armée, le « oui » de M. Moubarak aux exigences de ses compatriotes, dans un monde arabe réfractaire au changement, montre une fois de plus que les mutations démocratiques sont possibles en Afrique. Au nord comme au sud du Sahara. Quelle que soit l’attitude que les nouveaux gouvernants de l’Egypte vont adopter dans les jours et semaines à venir à l’égard de leurs compatriotes, ils auront dorénavant peur du P-E-U-P-L-E. Une réalité qui relevait encore d’une gageure jusqu’au 25 janvier dernier. La prouesse populaire que viennent de réaliser les Egyptiens est énorme tout simplement parce que la dictature sous Hosni Moubarak était l’une des plus structurées en Afrique et dans le monde arabe. Largement mieux que les systèmes dénoncés au Togo, au Burkina Faso, au Congo-Brazzaville, au Tchad, en Ethiopie, etc.

 


© afriscoop.com
Ils ont du laisser la place
En se faisant respecter ce 11 février 2011, les 80 millions d’Egyptiens (pays le plus peuplé du monde arabe) ont donc signifié à leurs gouvernants qu’il va falloir désormais compter avec eux dans la gestion des affaires publiques sur leur territoire. La résistance de la jeunesse égyptienne à la dictature Moubarak est par ailleurs digne de tous les respects et honneurs parce que ces milliers d’anonymes ne se sont revendiqués directement d’aucune formation politique! Seule la citoyenneté a été brandie et chauffée à blanc pour aller défendre la République. Même si les changements politiques, économiques et sociaux ne vont pas s’opérer du jour au lendemain au pays de N. Marfouz, plus rien ne sera plus comme avant. Bonjour donc les débuts d’une ère de liberté. Washington, soutien indéfectible du Caire dans le monde arabe, l’a si bien compris en choisissant délicatement le choix du peuple, après avoir supporté et armé le Caire pendant près de trois décennies. Le train du changement est irrémédiablement en marche en Afrique.

 

L’armée égyptienne montre la voie à l’Afrique
Si ce que d’aucuns appellent «révolution du papyrus ou du Nil» a pris forme, c’est aussi en grande partie à la disponibilité de l’armée d’être à l’écoute des changements réclamés par les 80 millions d’Egyptiens et d’Egyptiennes. Preuve qu’une armée bien formée et sous la coupe d’une dictature, peut à tout moment décider de prendre parti pour la majorité du peuple. Des armes, des chars, des hélicoptères, des avions de combat, etc., l’armée égyptienne en dispose mais n’en a pas fait massivement usage, comme d’autres soldatesques le feraient sous d’autres cieux. Même si au moins 300 personnes sont mortes dans cette révolution égyptienne.

Une donne qui signifie que quand le citoyen lambda souffre, le militaire X vit la même chose que lui sous une dictature. Les dizaines d’officiers sur le continent noir gagneraient à s’inspirer de leurs frères d’armes égyptiens, en actant pour la matérialisation de révolutions pacifiques en Afrique subsaharienne. Les Africains n’ont jamais été contre les personnes de Sassou Nguesso, Idriss Déby Itno, Faure Gnassingbé, A. Bouteflika, Paul Biya, etc. Mais plutôt les systèmes qu’ils incarnent! 50 ans après les «indépendances africaines», la majorité des habitants du continent noir ne veulent qu’une chose: être plus libre comme dans de nombreux Etats sur le reste de la planète. Peuples africains, à qui le tour, la LIBERTE nous tend ouvertement les bras?
 
MOTS CLES :  Egypte   Emeutes   Morts   Dictature   Mobilisation   Démission 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués