NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: La Minusca crée une "cellule spéciale" pour sécuriser les élections

Par Sylvestre Krock, AA - 21/05/2015

Un processus de désarmement non encore effectif et la non adhésion de tous groupe armés à l'accord de désarmement, motivent cette initiative

 

La Mission onusienne en République Centrafricaine (Minusca) a annoncé, mercredi, la création d’une "cellule spéciale" qui se chargera de la sécurisation des élections prévues avant la fin de l'année 2015.

S’exprimant, mercredi, lors d’une conférence de presse à Bangui, Hamadoun Touré, porte-parole de la Minusca, a précisé que "tout sera mis en œuvre par cette nouvelle structure afin que les conditions de sécurité ne puissent plus être évoquées en tant qu’argument pour la non-tenue des élections".

Il a, en outre, relevé: "la sécurité n’est pas, seulement, la présence de militaires mais aussi l’état psychologique de la population et la cohésion sociale comme celle dont ont fait preuve, mardi, les populations, musulmanes et chrétiennes confondues, de la ville de Bambari (centre)" lors d'une réunion.

 


© un.org

M. Touré a précisé que la création de "la cellule spéciale pour les élections est motivée par plusieurs facteurs, notamment, "le processus de Désarmement – démobilisation – réinsertion – rapatriement des ex-combattants (DDRR) des groupes armés actifs sur le territoire centrafricain qui n’est, toujours, pas effectif, ainsi que par la désapprobation affichée par les Anti-balaka et l’une des factions dissidentes de la Séléka de l'accord de désarmement signé le 10 mai en marge du forum de Bangui", faits qui laissent peser, selon lui, évoir des risques d'insécurité.

Adolph Manirakiza, Porte-parole de la force militaire de la Minusca, a, pour sa part, noté que "la cartographie sécuritaire est plus que jamais rassurante, notamment, en comparaison avec la situation qui prévalait avant", ajoutant que "dans tout le secteur nord-est du pays, jusqu’à Birao, de nouveaux déploiements sont en cours pour assurer la sécurisation des zones encore non couvertes".

"Dans les régions du Centre-ouest, la Minusca a déjà des positions et les quelques zones qui ne sont pas encore couvertes, le seront très prochainement", a-t-il assuré.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués