SOCIéTé  |    

La Société de Distribution d’Eau de la Centrafrique (SODECA): En panne sèche?

Par Journaldebangui.com/Source Leconfident.net - 11/02/2011

La population «banguissoise» vit devant les fontaines publiques pour profiter de l’eau potable devenue denrée rare

 

Des queues interminables se forment du matin au soir devant les fontaines publiques avec tous les effets collatéraux que cela engendrent: Femmes, hommes et enfants se bousculent aux pompes et y passent des heures entières afin de se ravitailler en eau potable. Des querelles éclatent parfois voire souvent à cause des resquilleurs qui veulent se faufiler entre les rangs ne respectant pas l’ordre d’arrivée. Plus fragiles, les femmes et les enfants sont malmenés et parfois de violences bagarres éclatent. Des véhicules chargés de bidons et de divers récipients stationnent sans discontinuer devant les fontaines en quête d’eau potable, les embouteillent deviennent très importants. La nécessité d’avoir de l’eau potable est sans aucun doute un besoin vital, besoin qui se fait désormais rare aux prémices de cette nouvelle année.

Quelles en sont les raisons?
L’eau, c’est la vie, tel est le slogan bien connu mais suivant cette logique, on peut dire que priver quelqu’un d’eau, c’est le priver de vie, n’est-ce pas? Syllogisme? Non, simple déduction! La SODECA n’est pas seule responsable de cette rupture en eau potable. Plusieurs facteurs l’expliquent:

Le non-paiement des quittances d’eau par les consommateurs
Certains consommateurs usent de procédés frauduleux pour consommer gratuitement l’eau fournie par la SODECA. D’autres refusent tout simplement d’honorer leurs factures et les services de l’état qui sont de grands consommateurs figurent eux-aussi parmi cette catégorie.

 


© http://recit.cstrois-lacs.qc.ca
Depuis 48h la population «banguissoise» vit devant les fontaines publiques pour profiter de l’eau potable devenue denrée rare
L’irresponsabilité du citoyen
Aussi, le citoyen lambda qui considère que le ravitaillement en eau potable est l’affaire de la SODECA ne daigne pas signaler à la direction technique de la SODECA les ruptures de tuyaux ou autres canalisations lorsqu’il en fait le constat. De l’eau potable s’écoule alors en grande quantité et en toute impunité pendant longtemps dans les caniveaux et même sur la chaussée, privant ainsi le secteur sinistré d’eau avant que les services concernés de la SODECA ne soient informés. L’eau s’écoule à longueur de journée des robinets désaffectés chez des consommateurs malveillants privés ou dans les services publics. On y perd une grande quantité d’eau à ne pas remédier immédiatement à cette perte vitale.

Une gestion irresponsable du stock des produits
La bonne gestion d’un magasin de stock repose sur la prévision, on ne peut pas attendre de n’avoir qu’un seul fût de chlore pour en commander surtout si l’on sait que le processus de la commande dure parfois deux mois avant d’entrer en possession dudit produit. Il en va de même pour tous les produits entrant dans la purification et la décantation de l’eau. Il est vrai que les difficultés financières entrent parfois dans ce dysfonctionnement mais ne dit-on pas que gouverner, c’est prévoir?, à bon entendeur... Une meilleure gestion des stocks serait un atout pour contribuer à éradiquer ce problème de rupture d’eau.

Les dernières réformes prises par la nouvelle direction générale de la SODECA font espérer que de pareilles ruptures ne seront qu’un problème passager et que la direction générale a pris toutes les mesures pour que les actes positifs de la SODECA suivent la détermination de cette structure à solutionner ce problème de rupture. Ces mesures de redressement doivent aussi être confortées par le paiement régulier des quittances par les consommateurs qui doivent comprendre que la fourniture en eau dépend aussi en partie de leur responsabilité. Tous unis pour combattre la rupture de fourniture en eau potable!
 
MOTS CLES :  Eau Potable   Sodeca   Signature   Accord 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués