SOCIéTé  |    

Parole aux réfugiés au Forum de Bangui

Par RFI - 09/05/2015

Consolation Tchenguélé et Mahamat el-Badry représentent au Forum de Bangui les réfugiés centrafricains du Cameroun et du Tchad. Ils racontent leur fuite et leur désir aussi de rentrer

 

En RCA, le Forum de Bangui doit permettre une réconciliation et les délégués qui y sont rassemblés sont censés représenter la société dans toute sa diversité et dans ses blessures. Alors certains sont notamment venus des pays voisins pour porter la parole des réfugiés qui ont fui la Centrafrique, souvent en laissant tout derrière eux.

Ils portent avec eux les histoires et le malheur de centaines de milliers de personnes. Consolation Tchenguélé et Mahamat el-Badry représentent au Forum de Bangui les réfugiés centrafricains du Cameroun et du Tchad. Ils racontent leur fuite et leur désir aussi de rentrer en Centrafrique: «C’est notre propre pays et on doit retourner là où on nous a mis au monde. Mes frères chrétiens et ceux musulmans veulent absolument y tourner. Mais s’il n’y a pas la paix ainsi que la sécurité, à quoi bon retourner dans un pays?», interroge Consolation Tchenguélé

 


© Droits réservés
Mahamat el-Badry raconte la précarité de la vie des réfugiés centrafricains au Tchad. Des réfugiés qui souhaitent eux aussi rentrer chez eux, mais qui réclament avant cela trois choses: «Ils demandent la vérité d’abord, sur tout ce qu’ils ont subi comme préjudice et ils veulent la justice pour juger tous les auteurs des crimes. Ils veulent la réparation avant qu’ils rentrent chez eux. Il faut les assister, parce que là on a détruit toutes leurs maisons. Ils ne peuvent pas venir vivre dans des tentes ici. Donc il faut que le gouvernement, les organismes internationaux fassent quelque chose de bien pour les accueillir, c’est-à-dire pour les installer».

Lors du passage des consultations populaires à la base, les réfugiés centrafricains en République démocratique du Congo ont de leur côté demandé à ce que le désarmement puisse avoir lieu avant les élections. Ceux du Congo ont demandé à ce que justice soit rendue avant qu’il puisse y avoir pardon.
 
MOTS CLES :

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

nous les refugies centrafricains DE nyala soudan

Par bello

09/05/2015 18:15

nous les refugies centrafricains DE NYALA AU SOUDAN NOUS CONSTATANS QUE LE GOUVERNEMENT DE TRANSITION A TRAVERRS SON MINISTRE DE RECONSILIATION NATIONAL DU DIALOGUE POLITIQUE ET LA PROMOTION DE LA CULTURE CIVIQUE NOUS A OUBLIE

BELLO OUSMANE PRESIDENT DES REFUGIES CENTRAFRICAINS DE NYALA AU SOUDAN

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués