SOCIéTé  |    

Centrafrique: Des signes de réconciliation entre Chrétiens et Musulmans

Par radionotredame.net - 30/04/2015

Vendredi, pour la première depuis un an, les Musulmans du quartier de Lakouanga, à Bangui, pourront retourner prier dans leur mosquée. Elle avait été détruite en mai 2014 par des milices chrétiennes

 

Ce vendredi, pour la première depuis un an, les musulmans du quartier de Lakouanga, à Bangui, pourront retourner prier dans leur mosquée. Elle avait été détruite en mai 2014 par des milices chrétiennes anti-Balaka. La remise en état de la mosquée a eu lieu vendredi 24 avril, grâce à la coopération des Chrétiens et des Musulmans.

Lazare N’Djader est président du collectif chrétien 236-Kilomètre 5. Kilomètre-5 est un quartier de Bangui, où vivent les derniers musulmans. Ceux qui sont restés et ceux qui sont revenus, après les violences sanglantes qui ont déchirées la Centrafrique l’année dernière. Vendredi dernier, il a participé avec son collectif au nettoyage de la mosquée de Lakouanga. Objectif de l’opération, renouer le dialogue et faciliter la liberté de culte.

 


© Radio Notre Dame

Toute la journée, des chrétiens et des musulmans du quartier de Lakouanga ont nettoyé et remis en état, ensemble, la mosquée. La rénovation de la mosquée de Lakouanga est un premier signe encourageant pour la réconciliation entre chrétiens et musulmans. Aujourd’hui à Bangui, la situation semble pacifiée.

Deux ans après le coup d’état et le début des violences, la Centrafrique poursuit sa transition. Les Musulmans hésitent toujours à revenir. Si la situation est pacifiée à Bangui et dans les zones urbaines, ce n'est pas toujours le cas dans les campagnes et les régions reculées de Centrafrique. Lundi se tiendra le Forum de Bangui, des assises nationales censées sceller la réconciliation du pays.
 
MOTS CLES :

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Ok mais,

Par Dambeti

04/05/2015 20:26

Ok,l'initiative est louable, mais, est-il sincère??? je me pose souvent la question que très peu de nos compatriotes se la pose.Depuis l'arrivée des séléka, jusqu'a leur éjection du pouvoir, y a t-il un musulman digne de ce nom, qui à reconnu ouvertement les dérives de ses énergumènent, quel est, à nos yeux le musulman qui a oser accuser Djotodia Michel d'avoir organiser l'épuration ethnique des chrétiens, oui, le mot est fort, mais, appellons un chat, un chat. Quel était son but, n'est ce pas de transfomer le Centrafrique, en une République islamique. Regardons la genèse de ce qui s'est passé, il fallu la destruction de combien d'église avant que les chrétiens se réveillent, combien de mort coté chrétiens, avant le sursaut,maintenant je me pose la question, y a t-il des musulmans qui ont reconstruit des églises, combien??? si nous voulons une paix sincère, que les musulmans reconnaissent qu'ils ont eu tort de soutenir infantilement Djotodia, et de considérer leurs frères et soeurs chrétiens comme ayant partagés les gateaux du pouvoir avec Bozizé, Patassé etc... ne nous donnons pas en spectacle de sous hommes devant ces gens qui pense que seul les musulmans ont vu Dieu, et tous ceux qui n'est pas musulman, est impur. Nous ne pouvons les aider que si, eux nous aide aussi à reconstruire nos églises, trop c'est trop.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués