DOSSIERS  |     DOSSIERS+  |     FORUM BRAZZAVILLE  |    

Le parquet de Bangui va ouvrir une enquête contre les militaires français accusés de viol

Par Journaldebangui.com, source AFP - 30/04/2015

L'enquête de l'ONU et de la France a été menée à "l'insu" de la justice centrafricaine, a affirmé jeudi le parquet de Bangui, annonçant l'ouverture d'une enquête locale

 

L'enquête sur des accusations de viols d'enfants par des militaires français déployés en Centrafrique a été menée à "l'insu" de la justice centrafricaine, a affirmé aujourd'hui le parquet de Bangui, annonçant l'ouverture d'une enquête locale.

"Une enquête interne a été menée à notre insu alors que les victimes sont à Bangui (...) Des ONG et organes de l'ONU sont descendus sur le terrain sans nous informer, nous n'avons pas compris pourquoi", a-t-il accusé.

 


© Droits réservés

"Si les fait sont avérés, c'est une affaire extrêmement grave. Ce n'est pas parce qu'on est dans un pays en crise qu'on bafoue le droit", a-t-il poursuivi.

Le procureur a annoncé avoir "immédiatement" ouvert une enquête: "Nous allons prendre contact avec le bureau des Nations chargé de cette affaire et les autorités françaises pour leur demander de nous communiquer les documents y afférant".
 
MOTS CLES :

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Pourquoi s'étonné

Par Dambéti

02/05/2015 13:16

Pour être franc, je me demande pourquoi les autorités centrafricaines, s'étonnent de l'accusation présumée de viols contre des enfants centrafricains par les forces Françaises en Centrafrique. Ya t-il un procureur de la République à Bangui ou en Centrafrique? notre procureur et de surcroit, le gouvernement s'offusque du fait, que, les autorités françaises n'ont pas eu l'intelligence de les informer de l'enquête ouverte il y a quelques mois dans leur propre pays. Le procureur de la république veut nous faire croire qu'il ignorait ou ignore ce qui ce passe dans sa ville, foutaise, souvenez-vous du viol d'une enfant centrafricaine à Bambari, par les Congolais, et ses militaires de pacotillent avaient intimés à la famille l'ordre de ne rien révéler sinon??? alors qu'on nous dit pas que personne au sein de la classe politique n'étaient au courant. Le pays et nos autorités ont toujours été considérer comme des valets de chambre, notre pays est devenu le paillasson, de n'importe qui. Aujourd'hui, nous voyons seulement la face cachée de l'iceberg, mais les autres viols commis par les autres militaires présent sur le sol centrafricain, en passant par la LRA et des milliers de terroristes qui sévit chez nous, qui s'en émoi, alors de grâce arrêté de nous enquiquinés.

les faux aveugles

Par paul

02/05/2015 21:34

Avec l'arrivé les seleka, combien de viols et délits commis en RCA?
Même un aveugle voit ce qui se passait et se passe autour de ces soldats en RCA.
dans les quartiers des maisons sont transformés en maisons closes où les soldats (en tenus ou en civils) viennent y passer des heures.
RCA est devenu un grand bordel:On n'a pas besoin d'être un policier pour le voir.
Hypocrites hommes politiques qui se prostituent pour avoir des postes.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués