NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Le Conseil de sécurité décide d'augmenter les effectifs de Casques bleus en Centrafrique

Par Journaldebangui.com, source un.org - 27/03/2015

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté jeudi une résolution dans laquelle il décide d'autoriser une augmentation des effectifs de la Minusca

 

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté jeudi une résolution dans laquelle il décide d'autoriser une augmentation des effectifs de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA).

Dans cette résolution, les membres du Conseil rappellent que la situation dans ce pays «continue de menacer la paix et la sécurité internationales».

A la suite d'une demande du Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, dans une lettre datée du 29 janvier 2015, le Conseil a décidé d'autoriser une augmentation des effectifs de la MINUSCA de 750 militaires, 280 policiers et 20 agents pénitentiaires.

Dans sa lettre, le Secrétaire général note que la situation en République centrafricaine «demeure instable; les groupes antibalaka et les éléments de l'ex-Séléka continuant de s'affronter, tandis que les activités criminelles visant notamment à contrôler les ressources naturelles du pays se multiplient».

 


© Minusca
Des Casques bleus de la MINUSCA en patrouille en République centrafricaine

«Face à cette situation, la MINUSCA, fidèle à sa méthode d'action souple et énergique, a pris des dispositions pour déployer autrement ses effectifs», souligne le chef de l'ONU. «Au lendemain des violences qui ont éclaté à Bangui en octobre 2014, elle a renforcé la force opérationnelle conjointe de Bangui afin de protéger la capitale et les infrastructures essentielles, notamment en la dotant de capacités d'intervention rapide.»

«Ce faisant, elle n'avait plus suffisamment d'effectifs à déployer à l'extérieur de Bangui, notamment dans le nord-est, qui est un bastion de l'ex-Séléka. Ses unités de réserve ont dû également être mises à contribution, ce qui limite sa capacité de réagir avec souplesse et rapidité à d'autres situations de crise dans le pays», ajoute-t-il.

C'est pour ces raisons que le Secrétaire général a demandé une augmentation des effectifs.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués