NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Cinquantenaire de l'indépendance: Le président s'adresse au peuple

Par Kelly BRUNOIR/source Radio Ndeke Luka - 17/08/2010

François Bozizé dresse un bilan nuancé mais positif, malgré tous les déboires...

 

Le bilan du régime Bozizé peut être qualifié de positif, même s’il y a encore beaucoup de réalisations à finaliser ou à mettre en place. Seulement, ajoute le chef de l’Etat centrafricain, la population doit se mettre davantage au travail sur le chemin du développement.

 


© Ujpdg-france.vefblog.net
Le président François Bozizé
C’est la substance du message que le Chef de l’Etat Centrafricain a adressé à la nation, à l’occasion de la célébration vendredi 13 août, du cinquantenaire de l’indépendance de la RCA. Selon François Bozizé, l’électricité, l’eau, et l’éducation, la santé et les produits pétroliers sont quelques volets considérés comme prioritaires par son gouvernement. Il a ajouté que son régime a tenté d’apporter des aménagements ou des créations mais tous ces domaines, poursuit-il, ne peuvent contribuer au bien être de la population que si quelque part, cette population reçoit le fruit du travail accompli. Evoquant la construction d’un Etat de droit, François Bozizé a déclaré qu’elle repose sur une justice libre et indépendante et le gouvernement doit tout mettre en œuvre pour réussir cette mission. Le chef de l’Etat centrafricain a déploré qu’au lieu de se mettre au travail après l’indépendance comme dans les autres pays, les centrafricains s’enlisent dans la recherche du pouvoir et bloquent ainsi la machine de l’Etat. François Bozizé a en conséquence invité tous les centrafricains à un sens élevé du patriotisme au regard des prochaines échéances électorales. Il conclut son message en rappelant que le développement de la RCA pour les 50 prochaines années est désormais entre les mains des centrafricains eux-mêmes.


Cinquantenaire de la Centrafrique, vu autrement à Mbaïki, Lobaye
La ville de Mbaïki dans la Lobaye était la toute première ville et préfecture de la Centrafrique à avoir abrité les cérémonies de la levée des couleurs de la République centrafricaine devant le président Barthélemy Boganda. C’était le 26 décembre 1958. C’est ainsi qu’une mission de la commission thématique du cinquantenaire de la RCA a séjourné dans la ville du 9 au 10 août 2010. L’objectif était de faire avec la population de la ville le bilan de ces 50 ans et les perspectives à venir. Selon cette population, beaucoup reste à faire et le gouvernement doit tout faire pour mettre en œuvre la politique de la décentralisation et de la régionalisation. Pour elle, l’argument que la RCA soit classée à la 178e position sur les 181 pays les plus pauvres de la planète, témoigne que rien n’a sérieusement avancé depuis 1960. Des séries de conférences-débats ont animé cette séance de rencontre, suivie de la projection de film sur la vie et les combats du président Barthélémy Boganda fondateur de la Centrafrique, pour son indépendance. Signalons que le feu le président Boganda était né le 10 mars 1910 à Bobangui, un petit village de la Lobaye.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués