DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Nous exigeons l’arrêt de toutes les provocations

Par Coordination Politique Générale FPRC Ex- SÉLÉKA - 04/03/2015

Par la Coordination Politique Générale FPRC Ex- SÉLÉKA

 

Le DDR avant l’Heure

Plus nous multiplions les gages de notre détermination à rechercher une solution pacifique pour le retour d’une Paix Durable en République Centrafricaine, plus le Gouvernement et les forces internationales dressent des obstacles.

Ainsi, le DDR n’a pas officiellement démarré que le Gouvernement multiplient les
provocations afin de torpiller la mesure de confiance adoptée par les deux parties.

Depuis ce dernier temps, nous assistons à des perquisitions ciblées plus particulièrement des
maisons de la Communauté musulmane de Centrafrique pour preuve :
Monsieur DEI ABDEL Karim, un ancien collecteur de diamants et Or et paisible citoyen, de Bria a été arrêté suite à une prétendue « perquisition » de sa maison. Le fusil trouvé chez lui a servi de prétexte, alors la situation sécuritaire désastreuse de la Haute Kotto exige un minimum de protection et de se munir de quelque moyen de défense. Nous exigeons sa libération
immédiate. Les habitants du Km 5 sont en émoi, le Gouvernement et les forces internationales se proposent de procéder à une fouille forcée de certaines maisons d’habitation de la communauté musulmane.

 


© DR
Nous exigeons la libération des sept (7) éléments de l’ex coalition SELEKA, arrêtées sans motif valable, à Bria à la suite de l’agression gratuite des Sangaris contre nos combattants.

Dans le respect du processus de retour à une paix durable en cours, nous exigeons l’arrêt de toutes ces provocations, preuve de l’opposition farouche à toutes les recherches des solutions de retour à une Paix Durable.
Nous prenons l’opinion nationale et internationale à témoin, parce que la poursuite de telles actions est une violation de la mesure de confiance et contraire aux dispositions de l’Accord de cessation des Hostilités de Brazzaville, signé le 23 Juillet 2014. A cet effet, les auteurs de
telles initiatives doivent assumer les conséquences imprévisibles qui en découleront.

Fait à Nairobi le 04 mars 2015
La Coordination Politique Générale FPRC Ex- SÉLÉKA
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journaldebangui.com
  • Journaldebangui.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués