ECONOMIE ET BUSINESS  |    

Centrafrique: Appui budgétaire de 5 millions d'euros de la BAD

Par cap - 05/02/2011

Le don aidera à renforcer la gestion et à améliorer le climat des affaires dans ce pays

 

La Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 1er février 2011, un don de plus de 5 millions d’Euros à la République centrafricaine (RCA) pour aider à renforcer la gestion de son budget et à améliorer le climat des affaires dans ce pays. Le don a été prélevé sur le guichet du Fonds africain de développement (FAD). En matière de gestion des finances publiques, le don contribuera à renforcer les capacités des structures opérationnelles de gestion des finances publiques dans le cadre du Programme global de réforme des finances publiques (PARCGEF). En matière d’amélioration de l’environnement des affaires, le financement dans des domaines identifiés par le gouvernement pour l’amélioration du climat des affaires que sont : la création d’entreprises, la délivrance de permis de construire, le transfert de propriété, l’accès au crédit, le commerce transfrontalier, la prévention et le règlement des différends commerciaux.

 

L’intervention de la BAD vient en complément de celles d’autres bailleurs afin d’accroître la capacité de mobilisation interne de ressources de la RCA, améliorer le climat des affaires afin de mieux faire face à ses programmes de réduction de la pauvreté. La RCA est, malgré son potentiel agro-écologique et minier très important, l’un des pays les plus marqués par la pauvreté en Afrique centrale. L’une des conséquences de cette situation est l’affaiblissement des capacités institutionnelles qui constitue aujourd’hui l’une des contraintes majeures entravant la bonne exécution des vastes réformes macroéconomiques et structurelles que les autorités de la RCA ont entreprises depuis 2005.

Le climat des affaires dans le pays reste figé. Or le gouvernement ainsi que ses partenaires au développement sont d’avis que, sans un environnement favorable au secteur privé, la croissance nécessaire pour la réduction de la pauvreté ne peut-être réalisée. Pour M. Isaac Lobe Ndoumbe, directeur du département de la gouvernance à la BAD, «l'appui institutionnel approuvé le 31 janvier 2011 à Tunis par le Conseil d'administration de la BAD pour la RCA va renforcer les capacités du pays à rationaliser la gestion des finances publiques tout en améliorant l’environnement des affaires pour une meilleure réduction de la pauvreté».

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués