FOCUS  |     CONSEILS PRATIQUES  |    

Centrafrique: Le Bassin du Lac Tchad contre le VIH/Sida

Par Kabongo, Ai - 04/02/2011

Un don de médicaments d’une valeur 150 millions de FCFA à été remis au Ministère de la santé publique

 

A l’initiative du projet d'appui à l'Initiative de Bassin du Lac Tchad (IBLT) sur le VIH/Sida, la cérémonie de remise de ces médicaments s'est déroulée à Bangui, la capitale, sous le patronage du ministre de la Santé publique André Nalké Dorogo, et en présence du représentant du secrétaire exécutif de la commission du Bassin de lac Tchad à Bangui, M Chaibou Mahamat , du coordonnateur du projet IBLT en Centrafrique Dr Noé Deoudjé et du coordonnateur du Comité National de lutte Contre le Sida (CNLS) le Prof Nestor Mamadou Nali. Pour le coordonnateur Dr Deoudjé, le projet d'appui à l'Initiative du Bassin de Lac Tchad (IBLT) qui a démarré ses activités en 2007 et prendra fin en 2012 est, né de l'initiative des chefs d'Etat de la commission du Bassin de Lac Tchad et vise à réduire la vulnérabilité et les risques liés aux Infections Sexuellement Transmissibles (IST) et le VIH/Sida des populations vivant autour du Lac Tchad dans le cadre de la mobilité. A l’en croire, l'objectif que s'est fixé ce projet sera atteint à travers des actions telles que le renforcement de capacité du système de soins pour la prise en charge des IST/Sida, la réduction des comportements sexuels à risque vis-à-vis des IST et Sida des populations mobiles et celles en interaction avec elles dans les cinq pays membres de la COBALT.

 


© cap
Le mal est profond
Selon le Ministre de la santé André Nalké Dorogo, ce don de médicaments et réactifs pour le traitement des IST et les infestions opportuniste liées au VIH/Sida s'inscrit dans le cadre du renforcement de capacité des systèmes de soins du site du projet IBLT en Centrafrique. Le projet d'appui à l'Initiative de Bassin du Lac Tchad (IBLT) est sur la bonne voie, a affirmé le membre du gouvernement avant de se féliciter des réalisations dudit projet et encourager les autres à lui emboîter le pas. Voilà donc l'exemple d'un partenaire exaltant qui mérite d'être soutenu à travers une adhésion et une appropriation de notre pays si nous voulons réellement inverser la tendance de l'épidémie du VIH Sida sur le continent en général et dans le bassin du lac Tchad en particulier, a-t-il dit.

Comment peut-on rester indifférent face à une telle initiative s'est interrogé M Dorogotout en soulignant le dégât causé par ce fléau car chacun de nous a au moins perdu un être cher et un compatriote et de déclarer: voilà une raison de plus pour soutenir toutes les initiatives de lutte contre le sida et plus particulièrement les efforts des partenaires de la République Centrafricaine qui l'accompagne dans ce combat. Et de conclure: je recommande aux chefs de préfectures sanitaires concernées et les responsables des formations sanitaires (Fosa) bénéficiaires la responsabilité pour une gestion transparente et objective de ces produits, de même une mise en garde contre toute tentative de détournement. Ce lot de médicaments de lutte contre le VIH/Sida est destiné aux populations des préfectures de l'Ouham, Ouham-Pendé et de la Nana Mambéré.

 

 
MOTS CLES :  Sida   Lac Tchad   Medicaments   Don 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués