FOOTBALL   |     AUTRES SPORTS  |     SPéCIALE CAN 2013  |    

Les Fauves junior de la Centrafrique ont tenu en échec par les Lionceaux junior du Cameroun

Par Yvan B./Source ACAP - 16/08/2010

Un match nul à domicile, 1-1, élimine l'équipe centrafriquaine de la CAN junior

 

Les Fauves junior qui voulaient prendre le contrôle du jeu sans un temps d’observation, n’ont pas pu franchir le mur défensif camerounais, et ont tenté des tirs non cadrés à la première partie du jeu. A la reprise les Fauves qui se sentaient sous la pression du public, ont multiplié des attaques, Jésus kossimba au n° 11 est fauché dans la surface camerounaise, le congolais Musungayi siffle un penalty, et transformé par le n° 14 Maurain Ngato qui ouvre le score 1 – 0 à la 81ème devant un public en ébullition. Les Lionceaux qui ne se soucient pas de la qualification pour le prochain tour, ont lancé une attaque, le n° 9 Christ Mbondi reçoit la balle au côté gauche et éfface deux défenseurs devant lui donne au n° 7 Edgard Salli bien placé et viole la cage centrafricaine gardée William Péndé 1 – 1. Il faut rappeler que les Fauves junior de la Centrafrique ont écarté les Léopards de la République Démocratique du Congo 2 – 0 au match aller et 4 – 1 au match retour, avant d’être éliminé par les Lionceaux indomptables du Cameroun 4 – 0 au match aller et 1 – 1 au match retour.

 


© centrafriquefootball.com
Image d'illustration, l'équipe A de Centrafrique
Pourtant le président de la fédération centrafricaine de football (FCF), M. Patrice Edouard Ngaïssona a remis une somme symbolique d’un montant de sept cent mille FCFA pour encourager les Fauves juniors du Bas Oubangui lors du mercredi 5 mai 2010 à Bangui, en présence des membres du bureau fédéral. Selon le directeur technique national, M. Jean Jacques Ombi:Je crois que c’est un problème de conscience et d’engagement de tout le monde, les maisons de la place, le gouvernement et le bureau fédéral, pour que l’on puisse rentrer dans la phase préparatoire convenablement, a interpellé le directeur technique national, M. Jean Jacques Ombi.Evitons l’improvisation, le retard dans le décaissement de fonds c’est mieux de bien nous organiser par ce que nous avons des talents, et avec la ferme volonté nous irons loin dans la compétition, a exprimé, M. Ombi.
 
MOTS CLES :  Can   Fauves   Barthélemy   Boganda 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués