NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

La Minusca atteindra 10 mille hommes au premier trimestre 2015

Par Sylvestre Krock, AA - 26/12/2014

L'annonce a été faire mercredi à Bangui par Frédéric Hingray, chef d’état-major de la force onusienne.

 

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine « Minusca » atteindra presque sa pleine capacité opérationnelle, totalisant 10 mille hommes, au cours du premier trimestre de 2015, a annoncé mercredi à Bangui, Frédéric Hingray, chef d’état-major de la force onusienne.

«Nous aurons à partir du début 2015 à l’horizon février – mars, la totalité de nos forces. Quelque dix milles hommes de capacité près seront à l’œuvre. Cette pleine capacité nous permettra d’assurer pleinement la sécurité et surtout de suivre les conclusions qui seront prises lors du Forum de Bangui afin de permettre à chacun d’aller résolument vers la paix et la réconciliation. Ceci nous permettra également de créer des espaces de sécurité, les plus robustes possibles», a-t-il annoncé lors d'un point de presse.

Dans ce sens, le commandant a ajouté : « Les perspectives sécuritaires pour 2015 seraient encourageantes à condition que les responsables hiérarchiques des groupes armés engageant leurs combattants sur la voie de la paix.»

Il a ensuite indiqué qu’à Kaga Bandoro (Nors-est) il y a des gens qui ne comprennent pas que la marche vers la paix suit son cours. D’où la nécessité de les maîtriser, selon lui.

A Bangui, des SMS transmis à partir de téléphones mobiles, appellent la population à doubler de vigilance et à s’abstenir de manifester lors des fêtes de fin d’année dans les lieux publics.

 


© un.org
«Pour les fêtes de Noël et du Nouvel an, nous avons pris toutes les dispositions sécuritaires qu’il faut. Le 23 décembre dernier, une importante réunion s’est tenue à l’état-major des troupes Minusca, évoluant dans le Secteur de Bangui, afin de coordonner avec les différents partenaires des forces internationales, notamment l’opération militaire française :Sanagris et la mission de l’Union européenne :Eufor-RCA», a conclu M.Hingray.

Bien que la pleine capacité annoncée de la MINUSCA soit de 12000 hommes, seuls 7600 ont été déployés et qui ne sont en majorité que les effectifs de la Mission internationale de soutien à la Centrafrique «MISCA» (6000 hommes) qui ont changé d’uniformes.

La Centrafrique, qui a renoué avec l’instabilité politique depuis moins d’une année, détient le record africain des interventions internationales de maintien de la paix sur son sol avec 13 missions depuis 1998.

La Minusca, est la dernière en date, et s’est déployée lundi 15 septembre avec pour mission de consolider l’accalmie fragile que connait le pays depuis juillet dernier date de la signature d’un accord de cessation des hostilités entre la milice à majorité musulmane, la Séléka et la milice politico –militaire à majorité chrétienne , Anti-balaka. Un nouveau gouvernement a été également formé, depuis, avec à sa tête un premier ministre musulman, une première dans l'histoire du pays.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués