NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Le secrétaire d'Etat français aux Anciens combattants en Centrafrique

Par francetvinfo.fr - 24/12/2014

Jean-Marc Todeschini a choisi de passer le réveillon de Noël auprès des soldats français basés dans ce pays

 

Le secrétaire d’Etat aux Anciens combattants, Jean Marc Todeschini est arrivé en Centrafrique. Un voyage express pour passer le réveillon auprès des soldats français en poste à Bangui.

A Bangui la présence française représente prés de 1900 militaires. Parmi eux des militaires du 1er Régiment d’Infanterie de Sarrebourg. Le mardi 16 décembre dernier, deux soldats de cette unité avaient été blessés par une grenade lancée dans leur direction alors qu’ils effectuaient une patrouille. Un détachement du 1er RHC (régiment d'hélicoptères de combat) basé à Phalsbourg est également présent sur place.

Un an près le lancement par la France de l’opération Sangaris, le 5 décembre 2013, Jean Marc Todeschini va sur place pour échanger avec les militaires qui vont en partie quitter le pays. «Progressivement, la France va se retirer. Au printemps nous serons à 1 500», a indiqué le ministre de la défense, Jean-Yves Le Drian, vendredi 5 décembre 2014.

 


© France 3/ Jp Petitcolas
Jean-Marc Todeschini (g)

Un an près le lancement par la France de l’opération Sangaris, le 5 décembre 2013, Jean Marc Todeschini va sur place pour échanger avec les militaires qui vont en partie quitter le pays. «Progressivement, la France va se retirer. Au printemps nous serons à 1 500», a indiqué le ministre de la défense, Jean-Yves Le Drian, vendredi 5 décembre 2014.

À l’origine de ces violences intercommunautaires, la chute en mars 2013 du régime de François Bozizé, renversé après dix ans au pouvoir. En décembre 2013, les communautés chrétiennes et musulmanes de Centrafrique s’étaient déchirées plongeant le pays dans le chaos et l’horreur des massacre à grande échelle. La France avait alors décidé de lancer l’opération militaire Sangaris avec l’envoie de prés de 2 000 hommes pour mettre fin aux tueries. Les belligérants avaient signé en juillet dernier à Brazzaville un accord de cessez-le-feu après huit mois de violences meurtrière.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués