DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Nous nous félicitons de l’arrestation de Baba Lade

Par Gaston Mandata N’guerekata - 17/12/2014

Par Gaston Mandata N’guerekata, candidat à l'élection présidentielle de 2015

 

Communiqué de presse

Bangui, le 17 Décembre 2014
C’est avec étonnement que le peuple centrafricain a appris l’arrestation de Monsieur BABA LADE, ce chef rebelle tchadien qui était arrivé en terre centrafricaine en 2009, grâce à la complicité des autorités politiques de l’époque. Durant plus de trois années, BABA LADE, personnage cruel et insensible, flanqué de ses lieutenants, s’est livré à des exactions de tous genres sur les paisibles populations du Nord-ouest de la République Centrafricaine, qui furent obligées de fuir leurs villages, pour se cacher dans la nature, jusqu’au jour où, traqué par les forces armées tchadiennes et centrafricaines, BABA LADE dut se rendre, avant d’être raccompagné dans son pays natal.

La nouvelle du retour de ce rebelle tchadien dans la région du Nord-ouest de la République Centrafricaine a été perçue par les centrafricains en général et par les populations des régions anciennement ravagées par les hommes de BABA LADE, comme une malédiction qui venait compléter les malheurs de la RCA, quand on sait que depuis plus de 24 mois, ce pays est soumis à un climat de violence rare, qui aurait certainement pris des proportions tragiques, si un autre aventurier, professionnel du crime et des pillages devait venir aggraver une situation déjà rendue désespérante.

En arrêtant BABALADE et en le livrant à la justice centrafricaine, la MINUSCA vient de poser un acte qui justifie son mandat et sa présence en terre centrafricaine. Nous l’en félicitons. Nous souhaitons que le rebelle BABALADE soit jugé en République Centrafricaine, afin qu’il réponde de ses actes et qu’il puisse également dénoncer ses complices.

 


© DR
Professeur Gaston Mandata Nguerekata
Si BABALADE a été arrêté, c’est que d’autres chefs rebelles notoirement connus pour leur implication dans les actes de violence qui endeuillent la République Centrafricaine depuis plus de 24 mois, peuvent eux aussi être mis aux arrêts. Aussi, nous demandons à la MINUSCA, d’intensifier la traque de tous ceux qui continuent de semer la mort dans les familles centrafricaines. Nous demandons également à tous nos compatriotes, de Bangui comme des provinces, de rester vigilants, pour dénoncer les commerçants de la mort qui sillonnent le territoire de la République Centrafricaine en y semant le deuil et la désolation.

Nous nous félicitons de l’arrestation de BABA LADE et souhaitons qu’elle devienne un message fort pour tous ceux qui, de près ou de loin, se sont lancés dans l’entreprise de la violence qui empoisonne actuellement la vie des centrafricains. Qu’ils sachent que l’injustice ne peut pas éternellement régner. Un jour, des circonstances qui échappent au calcul des malfaiteurs, s’imposeront. Et les bourreaux du peuple Centrafricain comme BABA LADE seront obligés de se justifier devant l’histoire et devant le tribunal de Dieu.

Que Dieu bénisse la République Centrafricaine.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journaldebangui.com
  • Journaldebangui.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués