NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

«La situation à Bambari est alarmante», selon le président du CNT

Par centrafriquelibre.info - 04/12/2014

Le déplacement du président du Conseil National de Transition, Alexandre Ferdinand Ngeundet, à Bambari ne s’est pas passé comme prévu

 

Le déplacement du président du Conseil National de Transition à Bambari ne s’est pas passé comme prévu. Joint peu avant son départ de la ville, Alexandre Ferdinand Ngeundet a confié que la situation de cette ville est alarmante. Cette personnalité n’a pas pu exécuter le programme qu’il avait prévu à cause de la résistance des éléments de l’ex-Séléka présents dans cette ville. Le président du Conseil National de Transition (CNT) en déplacement n’a pas retrouvé Bambari d’antan. Après avoir tué un élément des Faca membre de son escorte, les ex-Séléka n’ont pas laissé le chef du parlement provisoire exécuter son programme. La grande fête du 1er décembre qu’Alexandre Ferdiand Ngeundet avait prévue organiser dans son fief de Bambari n’a pas pu se tenir. Selon des informations en notre possession, ce dernier s’est contenté de rencontrer quelques responsables de la ville avec qui il a discuté.

Joint ce matin par Centrafrique Libre, le président du Conseil National de Transition a déclaré que «la situation à Bambari est alarmante». Il faut dire que dès l’arrivée de la mission précurseur envoyée par Alexandre Ferdinand Ngeundet, la tension dans cette ville est montée d’un cran. Selon nos informations, les ex-Séléka se sont positionnés dans tous les endroits stratégiques de la ville. Ces derniers n’ont pas non plus apprécié la présence des éléments des Faca dans l’escorte du président du Conseil National de Transition.

 


© Reuters
Restée calme pendant les premiers mois de la crise, Bambari a basculé dans la violence en mai dernier.
Des informations confirmées par Ngeundet indiquent que le président du CNT a fait le tour de certains sites des déplacés «la situation est telle que ce matin j’ai animé une réunion avec les chefs de quartiers et les responsables administratifs de la ville. Aussi je me suis rendu sur les sites des déplacés pour discuter avec les compatriotes. Mais je puis vous dire que rien ne va ici».

Le président du Conseil National de Transition a promis une rencontre avec la presse pour rendre compte en détail «demain je tiens une conférence de presse afin de parler de la situation actuelle de la ville de Bambari» a promis Alexandre Ferdinand Ngeundet.

La ville de Bambari (centre) est l’une des villes de la République Centrafricaine où plusieurs groupes armés règnent. Il y a dans cette ville deux tendances Séléka, les tendances Zoundeko et Daras ainsi que des Antibalaka qui contrôlent la zone chrétienne.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués