SOCIéTé  |    

France: Les élèves de Lucien-Sigala en Aquitaine se tournent vers l'Afrique

Par Sudouest.fr - 31/01/2011

Ils vont donc correspondre avec leurs homologues d'un établissement scolaire de Bangui en Centrafrique

 

Correspondre avec un établissement scolaire de Centrafrique, tel est le but du projet pédagogique élaboré par Mona Housty, professeur-documentaliste, et Virginie Ouakon-Kieffer, professeur de lettres modernes au collège Lucien-Sigala. Ce projet, destiné aux élèves de 4e C, a vu le jour grâce à la motivation de cette dernière qui, l'été prochain, doit rencontrer la famille de son mari, originaire de Centrafrique. Cette action pédagogique est également liée au programme de la classe qui traite du commerce triangulaire, avec son professeur d'histoire, David Messager, et de l'étude de la satire sociale, et plus particulièrement de l'esclavage, en classe de français. Des correspondances entre le collège et Jean-Philippe Deschamps, conseiller culturel à l'ambassade de Centrafrique, ont permis de finaliser cette ouverture vers l'Afrique noire. Durant cette année scolaire, les élèves vont donc correspondre avec leurs homologues d'un établissement scolaire de Bangui (découverte de la littérature et des traditions orales, ouverture vers l'autre et acceptation de la différence…), afin de mieux se connaître.

 


© Guy Brunetaud
Les élèves, grâce aux tableaux thématiques, s'imprègnent de la culture africaine
Au musée d'Aquitaine
Les élèves de 4eC réunis au centre de documentation du collège ont évoqué cet échange de correspondance, certains voulant correspondre par messagerie Internet, car c'est rapide, d'autres par courrier postal peut-être plus intimiste et convivial, afin de présenter la culture française à leurs camarades africains. Parallèlement, une exposition, sous forme de tableaux thématiques et d'objets artisanaux africains (sculptures en bois ou en pierre, masques, bijoux), prêtée par Créa-Diffusion à Latresne (Gironde), installée dans le hall du collège, va faire l'objet de réflexions de la part des élèves (questionnement sur la colonisation, sur l'esclavage, sur l'histoire, sur la géographie, sur la culture et les coutumes de ce pays), chaque élève devant s'approprier un cliché (image, texte) afin de le développer. Des recherches sur les caractéristiques culturelles propres à la République centrafricaine seront aussi effectuées sur Internet.

Dans le cadre de ce projet, sont également prévues la visite du musée d'Aquitaine à Bordeaux (exposition sur le commerce triangulaire) et la visite de ville, ancien port négrier. Dans ces prolongements, cette action pédagogique veut sensibiliser les élèves aux notions de commerce équitable, de développement durable et d'entraide internationale.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués