SOCIéTé  |    

Fin du séminaire des évangéliques de la RCA et de Côte d’Ivoire

Par APA - 14/11/2014

Le programme ‘’In Centrafrique’’, lancé le 18 octobre dernier à Bangui a pris fin jeudi sous la présidence de Catherine Samba-Panza

 

Le programme "In Centrafrique", lancé le 18 octobre dernier à Bangui, à l’initiative de l’Alliance des évangéliques de Centrafrique en partenariat avec la communauté chrétienne ivoirienne dénommée "message de vie" du Révérend Mohamed Sanogo, a pris fin jeudi sous la présidence de Catherine Samba-Panza.

Un mois durant, les serviteurs de Dieu de Centrafrique et de la Côte d’Ivoire ont, lors de séminaires religieux et de moments d’intercession et de prières, tenté d’amener la paix dans le cœur des Centrafricains et de convaincre les victimes à pardonner leurs bourreaux.

 


© DR
Fin du programme ‘’In Centrafrique’’, lancé le 18 octobre dernier à Bangui, à l’initiative de l’Alliance des évangéliques de Centrafrique
"Seule l’Eglise, la parole de Dieu est capable d’amener le pardon et l’amour. Les institutions étatiques ont fait ce qu’elles ont à faire. Nous avons décidé de venir en Centrafrique aider l’Eglise. Parler avec nos frères. Partager les expériences que nous avons vécues en Cote d’Ivoire. Prier avec nos frères parce que nous avons aussi connu la haine, la violence et la destruction", a confié à la presse, le révérend Mohamed Sanogo.

"Je suis émerveillée par la foi que le programme In Centrafrique a soulevée. Ce programme a permis aux Centrafricains de prendre conscience que sans la grâce de Dieu nous ne pouvons pas nous en sortir. Je suis à la tête de la transition depuis plusieurs mois et nous allons de difficultés en difficultés", a affirmé Catherine Samba-Panza, invitée d’honneur à la cérémonie.

Selon la cheffe de l’état, les autorités de transition doivent profiter de la présence, de "l’appui de nos frères de Côte d’Ivoire" pour essayer de mettre la dimension spirituelle dans la gestion de cette transition et demander toutes les bénédictions de Dieu.

"Tout ce qu’on confie à Dieu n’est pas perdu. Et comme nous avons confié toute la suite de la transition à Dieu, je sais que nous allons y arriver", a conclu Catherine Samba-Panza.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués