NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

4,5 millions de francs CFA pour les Seleka en colère

Par rfi.fr - 14/11/2014

Les membres de l'ex-rébellion manifestaient dans les rues contre le projet de les renvoyer en province et contre le non paiement de leurs primes de cantonnement

 

Le calme est revenu jeudi 13 novembre au soir à Bangui, aux abords des sites de cantonnement des anciens combattants de la Seleka. Le matin, les membres de l'ex-rébellion, cantonnés dans trois sites, ont manifesté dans les rues contre le projet de les renvoyer en province et contre le non paiement de leurs primes de cantonnement. Les Seleka ont même menacé de faire sauter le dépôt de munitions d'un de leurs camps.

 


© RFI
Une réunion a eu lieu entre leurs représentants et le Premier ministre. Celui-ci a suspendu le processus de délocalisation et a accepté de verser un à-valoir de 4,5 millions de francs CFA sur les primes non payées, selon Moustapha Sabone, coordinateur général du Front populaire pour la renaissance de Centrafrique (FRPC, Seleka).

"La délégation a soumis ses doléances, et le Premier ministre les a écoutées. Des promesses ont été faites, comme la suspension de la mesure de relocalisation des personnes cantonnées. Le Premier ministre a fait savoir qu'il s'agissait de la décision du président de la République", a indiqué Moustapha Sabone, Coordinateur général du FRPC.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués