ECONOMIE ET BUSINESS  |    

La Centrafrique en quête de levée de sanction sur son diamant

Par APA - 07/11/2014

Une délégation conduite par le ministre des mines et de la géologie prendra part du 10 au 15 novembre prochain en Chine à la prochaine plénière du processus de Kimberley

 

Une délégation de la République centrafricaine conduite par le ministre des mines et de la géologie, M Joseph Agbo, prendra part du 10 au 15 novembre prochain à Ganzhou en Chine à la prochaine plénière du processus de Kimberley.

La délégation aura comme objectif d'obtenir la levée totale ou partielle de la sanction temporaire sur la certification et la vente du diamant centrafricain sur le marché international, en vigueur depuis près de deux ans.

 


© arte.tv
Le comité de suivi-évaluation de la feuille de route du processus de Kimberley formé depuis un mois et demi en va ainsi présenter sur place des arguments solides appuyés par des photos.

Selon le directeur général des mines, M Georges Hyacinthe Ouaboua , à défaut de la levée totale de cette sanction, la délégation pourra arracher un allègement partiel de cette mesure lui permettant de créer progressivement des zones vertes en tenant compte de l'évolution de la situation sécuritaire dans les zones d'exploitations.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués