NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

RCA: des partis politiques demandent la démission de la présidente du pays

Par Sylvestre krock-AA - 13/10/2014

Ils emboîtent le pas aux milices Anti-Balaka et Séléka

 

Deux partis politiques ont demandé, samedi, 11 octobre le départ de la présidente centrafricaine Catherine Samba Panza emboitant le pas aux milices Anti-balaka et Séléka. Le Bloc démocratique pour la reconstruction (BDR), une plateforme politique qui regroupe la Mouvance « Zo kwé zo » de Mouhamar Bengue Bossin et le « Kwa na kwa » parti politique de l’ancien président François Bozizé, a exigé le départ de la présidente de la transition. « La crise que nous vivons aujourd’hui est l’aboutissement de l’incapacité, de l’inconscience et de l’irresponsabilité de Samba Panza. Elle doit laisser la place à un autre fils du pays capable d’arrêter la souffrance du peuple centrafricain. Si Samba Panza pouvait désarmer, elle l’aurait déjà fait, ce n’est pas aujourd’hui qu’elle le fera» a déclaré le porte-parole du BDR Mohamar Bengue Bossin.

 


© UNMINUSCA
image d'illustration
Le Parti pour la gouvernance démocratique (PGD) de Jean-Michel Mandaba est allé plus loin pour demander quant à lui, la démission des trois têtes de la transition, à savoir la présidente de la transition Catherine Samba Panza, le Président du CNT Alexandre Ferdinand Nguendet et le Premier ministre Mahamat Kamoun. «Le peuple ne doit pas être indéfiniment pris en otage. Samba Panza, Ngendet et Kamoun ne constitueront jamais une alternative crédible à la crise que nous traversons, » a déclaré à Anadolu, le président du PGD Jean Michel Mandaba.

Sur fond d’une nouvelle flambée de violence déclenché mardi, 07 octobre Séléka (milice musulmane) et Anti-Balaka(milice chrétienne) avait demandé mercredi le départ de la présidente centrafricaine. Des membres du gouvernement ont condamné vendredi cette demande qualifiant la revendication des deux milices de « coup d’Etat ».

La Centrafrique a renoué mardi avec les violences intercommunautaires entre musulmans et chrétiens entrainant la capitale Bangui dans une escalade qui a fait plus de 14 morts en 3 jours dont un casque Bleu.

 

 
MOTS CLES :

3 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

enterrons les institutions Seleka !

Par abou

13/10/2014 20:39

Enterrons les institution selekas : Nguedet, Catherine M'balla et Khamoun degagez !

Madame Sapo Samba, Mr Ferdinand N'gnuendet, mr le PM tous des seleka...

Par sorokaté

13/10/2014 21:36

Le mensonge va vite, la vérité quant à elle va doucement et triomphe toujours sur le mensonge. Le peuple Centrafricain est pris en otage par des malins traîtres jihadistes selekistes dérives du Soudan et du Tchad.

Le CNT est un instrument du néo colonialisme Français via N'Djamena c'est la résultante même d du chaos qui mine RCA.
La Présidente voleuse avec sa suite n'ont pas pitié du peuple centrafricain.

Dieu les punira. Madame sapo M'balla vous n'avez plus d'honneur encore moins le président virtuel du CNT vous êtes une voleuse. Vous êtes une braqueuse du peuple Centrafricain.
Honte à vous. Vous avez versé le sang du peuple Centrafricain pour vous enrichir.
Qui vous a élue comme président?
Qui a élu le président du CNT?
Le PM est issu de quel parti politique démocratique?
Voyez vous!!! Vous êtes un danger pour l'unité du peuple Centrafricain car vous conjuguez avec des mercenaires pour vos intérêts égoïstes.

Vous voilà démasqué, devenue maire de la ville de Bangui par la seleka aujourd'hui Présidente par le même biais.
Ne vous trompez pas vous aurez le même sort de mr Dondoja. "Présidente zo ti nzi" yé ti kaménè!!!

Qui vivra verra.
Sorokaté Alias Domzan-Bène

la paix

Par youssouf

13/10/2014 22:55

la RCA est dans un état critique ,ceux qui sont résponsable moi je condanne les parties politiques ,veule rien que leur interet personnel ,et non pour la population ou allons nous ?
Depuis pouquoi aucun partie politique n'a parlé sur la démission de la présidente c'est aujord'huit que font leur reclamations .
Nous somme pas des produit a vendre au marché , nous démandons au force internatoinal de faire leur travail dans l'ordre ,nul n'a au desous de la loie .
Que bénisse la RCA vive la paix et vive la RCA merci

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués