SOCIéTé  |    

Enseignement: grève à l’université de Bangui

Par journaldebangui.com et autres médias - 02/10/2014

La grève a été déclenchée par les étudiants qui réclament la réouverture des foyers universitaires et leur approvisionnement par le gouvernement

 

Ainsi, l’avenue des Martyrs, en cours de réhabilitation, a été prise d’assaut par les étudiants qui ont bloqué temporairement la circulation. Les policiers et gendarmes appuyés des casques bleus sont rentrés en action pour disperser les étudiants, mais en vain. Selon le président de l’Association Nationale des Etudiants Centrafricains (ANECA) Kevin Yabada, les démarches menées auprès des autorités sont restées vaines, d’où d’un commun accord avec les étudiants de l’ENI de Bambari et ceux de l’ISDR de M’Baïki, « nous sont rentrés en grève ». «C'est depuis pratiquement trois semaines que les foyers universitaires de l’Université de Bangui, celui de l’Ecole Normale des Instituteurs (ENI) de Bambari ainsi que celui de l’Institut Supérieur de Développement Rural (ISDR) de Mbaiki ne fonctionnent pas. Donc cela fait mal», a déclaré Kévin Yabada.

 


© UNMINUSCA
Selon lui, l’approvisionnement des foyers universitaires est une obligation pour le gouvernement. L’enveloppe octroyée pour le restaurant universitaire de Bangui s’élève à sept millions par semaine, pour M’Baïki trois millions ce qui donne dix millions par semaines. Ainsi «chaque semaine le Trésor public décaisse sept millions de francs pour ces trois foyers. La semaine d’avant un programme a été fait, la semaine passée pareille. Rien de bon», a-t-il déploré. Avant de battre le macadam, il y a eu des préalables, a-t-il indiqué, soulignant qu’«on a mené toutes les démarches. On a touché toutes les autorités y compris le ministre de l’Enseignement supérieur qui de son côté a aussi pris des contacts infructueux». «On a juste barricadé l’avenue pour qu’il y ait une solution», a souligné Kévin Yabada

Par ailleurs, Norbert Pounaba, Délégué à la Restauration et aux Affaires Sociales (DRAS) de l’ANECA confirme qu’ils sont dépassés dans leur démarche et la seule voie est de rentrer en action jusqu’à gain de cause. Le Directeur des Œuvres Universitaire (DOU) n’était pas sur place pour donner plus de précisions. En dépit de la grève des étudiants de l’université de Bangui, la trêve de quarante-cinq jours des enseignants du supérieur est arrivée à expiration et ces derniers ont prévue tenir une Assemblée Générale le samedi prochain. Après de multiples grèves des enseignants du supérieur, c’est aujourd’hui le tour des étudiants qui après des semaines de rupture de la préparation du repas sont sortis dans la rue pour manifester.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués