NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Le Hadj, ou pèlerinage musulman, entre adoration et tendance

Par PANA - 01/10/2014

La Mecque en Arabie saoudite, perd de plus en plus de son caractère sacré avec la propension des pèlerins à photographier tous les actes cultuels

 

Le cinquième pilier de l'Islam, qui est d'accomplir des actes d'adoration aux lieux saints que sont Médine et La Mecque en Arabie saoudite, perd de plus en plus de son caractère sacré avec la propension des pèlerins à photographier tous les actes cultuels. Dans la mosquée du prophète Muhammed (PSL) à Medine, il est fréquent de voir des pèlerins faire des photos pour immortaliser leur présence en ce lieu et ensuite diffuser ces photos sur les réseaux sociaux. Les lieux les plus prisés par ces "photographes amateurs " sont la Rawda - le jardinet béni du prophète - où, ils se photographient. II y a aussi le tombeau du prophète et de ses compagnons, Abu Bakr et Umar, de même que le déploiement automatique des parasols de l'esplanade de la mosquée de Médine. Un autre fait qui émerveille les pèlerins est l'ouverture coulissante des dômes de cette mosquée dont ils ne manquent pas de fixer la scène avec leurs appareils.

 


© Hamidreza Yousefi
A La Mecque, il n'est pas rare de voir des pèlerins se faire photographier ou filmer tous leurs faits et gestes dans l'enceinte de la mosquée sacrée. Certains pèlerins immortalisent leur circumambulation autour de la Kaaba en état d'ihram (habit de sacralisation).

Les jurisconsultes musulmans consultés sur l'ampleur de ce phénomène déplorent que les pèlerins dévoient les actes d'adoration dans le "star system". De leurs avis, ces pèlerins font dans l'ostentation, incompatible avec un acte dévoué au culte exclusif d'Allah. Ils ajoutent que la photographie est un acte de désobéissance qui entache la sincérité d'un acte d'adoration.

Toutefois, les pèlerins interrogés relativisent la portée de ces avis, car pour eux, c'est une forme de magnifier la grandeur d'Allah en montrant les signes tangibles de son exaltation. L'ère du numérique est en train d'éroder progressivement les fondements de l'Islam rigoriste du royaume wahhabite avec l'apparition d'un islam qui fait tendance compatible avec le socio-style de milliers de pèlerins connectés à la 4G.

 

 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués