DOSSIERS  |     DOSSIERS+  |     FORUM BRAZZAVILLE  |    

Centrafrique: prolongation pour la mission de l'Eufor-RCA

Par journaldebangui.com et autres médias - 01/10/2014

Les forces européennes ont obtenu des ambassadeurs des pays de l'UE de pouvoir rester dans ce pays jusqu'en mars 2015

 

Le principe d'une prolongation de la mission de la force européenne en République Centrafricaine avait été soutenu lors d'une réunion informelle des ministres de la Défense de l'UE en Italie au mois de septembre 2014. En effet, le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, avait plaidé en disant qu’il «serait souhaitable de prolonger de trois mois » le mandat d’EUFOR RCA. Au motif que les casques bleus de l’ONU ne devraient «pas arriver en effet avant octobre. Et leur déploiement pourrait prendre plusieurs mois» soulignait-on dans l’entourage du ministre.

 


© Droits réservés
Trois mois de prolongation
La réalité de la situation en république Centrafricaine est telle que cette prolongation devenait inéluctable. Le mandat initial de l'Eufor RCA, pleinement opérationnelle depuis la mi-juin, devait en principe se terminer à la mi-décembre. Or, en général, on compte un délai de 6 mois pour un déploiement (et encore). Si « on veut que la transition » – le tuilage en termes militaire – s’effectue bien entre les forces européennes et de l’ONU, « cette prolongation (de quelques mois) se justifie parfaitement ». Avec une telle démonstration, la demande a été validée par les ambassadeurs des 28 pays de l'Union européenne. La mission de l’Eufor RCA déployée à Bangui va continuer sur trois mois supplémentaires, jusqu'en mars, a-t-on appris de sources diplomatiques. L’opération prendra ainsi fin le 15 mars 2015 et non plus le 15 décembre 2014.

Sa prolongation doit encore être formellement avalisée au niveau ministériel cet automne, peut-être dès le Conseil des ministres des Affaires étrangères le 20 octobre à Luxembourg. La mission a été prorogée pour permettre une «transition en douceur» avec la force de l'Onu en Centrafrique (Minusca), qui a commencé à se déployer à la mi-septembre, a expliqué une source européenne à l'AFP. «Cela permet de maintenir le même niveau de présence internationale» qu'actuellement, jusqu'à ce que la Minusca, qui doit absorber les troupes de la force africaine Misca et remplacer l'opération française Sangaris ainsi que l'Eufor RCA, fonctionne à plein régime, a-t-elle ajouté. A terme, la Minusca doit compter 12.000 hommes à effectif plein.

 


© UNMINUSCA
Le commandant Philippe Pontiès à l'aéroport Bangui Mpoko
Une mission qui a prouvé son utilité
Après une mise en place, un peu longue et chaotique, la mission européenne « fonctionne bien », en effet, de l’avis de tous, et « a prouvé son efficacité ». Cette mission, forte de quelque 750 soldats et gendarmes, assure le maintien de l'ordre à l'aéroport de Bangui et dans le camp de réfugiés de Mpoko, collé à l'aérodrome. Elle patrouille aussi dans le cinquième et surtout le très sensible troisième arrondissement, qui compte la seule enclave musulmane restante de la capitale et a été le théâtre de violents heurts en août. Malgré ces éruptions de violence, il y a des signes nets d’apaisement. La vie nocturne reprend. Les taxis circulent. Le nombre de déplacés à M’Poko a décru de 60-70.000 personnes à 15-20.000 personnes » selon les derniers rapports remis par le chef de la mission européenne EUFOR RCA, le général Pontiès.

Le commandant Philippe Pontiès, avait aussi plaidé le 17 septembre pour une prolongation de sa mission, soulignant que cela répondait «d'abord à une attente forte en Centrafrique, de la population, des autorités politiques et de l'ensemble des acteurs humanitaires (...) afin de consolider les acquis encore fragiles» sur le terrain. Quelque 300 soldats et gendarmes français sont actuellement basés à Bangui au sein de cette force, qui compte aussi des contingents espagnols, italiens, lituaniens et finlandais. La France, qui pourra envisager d'autant plus rapidement le retrait de ses propres troupes que l'Eufor-RCA.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués