NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Bangui: le mouvement Antibalaka se mue en parti politique?

Par Alain-Patrick Mamadou / Acap - 26/09/2014

M. Sébastien Wénézoui, coordonnateur adjoint du mouvement antibalaka a annoncé l’organisation prochaine d’une assemblée générale constitutive devant commuer le mouvement en parti politique

 

Sébastien Wénézoui a affirmé au cours d’une conférence de presse qu’après la mue le mouvement serait dénommé « Mouvance Patriotique pour l’Avenir-I Kwé en abrégé MPA-IK ». Cette rencontre avec les hommes de média avait aussi pour objectif d’annoncer la réorientation du mouvement antibalaka pour en faire un parti politique au sein duquel devront se rassembler les chrétiens et les musulmans.

 


© acap-info
M. Sébastien Wénézoui a fait comprendre que «la République Centrafricaine a connu de graves fissures sociales qui ont créé la division et la haine entre ses filles et ses fils alors qu’ils vivaient avant la crise ensemble comme des enfants d’un même lit. C’est pourquoi, le moment est venu pour tourner la page sombre de l’histoire en engageant les Centrafricains, ex-Séléka d’une part et antibalaka de l’autre, sur le chemin de la paix et de la reconstruction de la République Centrafricaine». Il a soutenu que «les divergences culturelles ou religieuses entre les filles et les fils de la Centrafrique ne doivent plus constituer un obstacle à la paix mais plutôt à une richesse». Il a demandé aux chrétiens et aux musulmans d’intégrer dès l’assemblée générale constitutive le parti, dont les statuts et règlement intérieur sont déjà élaborés.

M. Sébastien Wénézoui a formulé un plaidoyer auprès du gouvernement pour doter les antibalaka d’un véhicule leur permettant de sillonner le pays afin de professer la paix, conformément à l’accord de cessation des hostilités de Brazzaville du 24 juillet dernier et qui est fréquemment violé, faute d’information auprès des ex-combattants. Le désormais président de la plateforme devant aboutir à la création d’un parti politique dit des patriotes, M. Sébastien Wénézoui, a exprimé sa gratitude à l’endroit des forces internationales, à savoir: la Sangaris et les forces de la MISCA, devenue forces onusienne depuis le 15 septembre dernier, pour leur contribution ayant contribué à baisser les tensions en République Centrafricaine.

 

 
MOTS CLES :

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Et apres

Par Dambéti

27/09/2014 13:39

Une question a ce monsieur Wénézoui, je comprends à titre exceptionnel son ambition de créer un parti politique, car c'est au travers de cette création qu'il pourrait devenir un jour ministre.Mais la question qui me taraude, car à la lecture de sa déclaration que je qualifie de laconique et obscur,pourquoi a t-il vraiment envie de créer ce parti, y'en a pas assez de partis politiques en Centrafrique, ce pays n'a vraiment pas besoin de plusieurs partis politiques, mais de la mutualisation de tous ses enfants. Qu'a t-il fait de glorieux pour qu’aujourd’hui, il nous pond un parti, et de surcroît, demander aux autorités de la transition, de mettre à leur disposition un véhicule pour sillonné et informé ces copains. Pour moi, la nébuleuse anti-balaka, ne doit en aucun cas exigé quelques choses, au vu de multiples dérives qu'ils ont commis à travers le pays.Les autorités devrais les considérer comme les anémiés de la Centrafrique,et les traiter comme tel. Amitiés.

Trop tard!

Par B. G. St Amour

28/09/2014 21:52

Chers amis,

C'est quand même curieux de voir ces derniers jours, les anciens de la Séléka ou des anti-balaka devenir subitement "raisonnables"! On constate en effet depuis quelques jours que :
- Nourrédine a fait un communiqué de presse pour dire que désormais, leur organisation ne s'appelle plus "Séléka " ou "ex Séléka";
- dés généraux de la séléka quittent le bateau après tout ce qu'ils ont commis comme crimes, viols, vols et destructions!
- le coordonnateur adjoint de la séléka, Wénézoui annonce son intention de créer son parti politique, comme si le pays avait besoin de cela !

Décidément, on peut se poser la question de savoir qu'est ce qui fait courir nos criminels?
Les menaces de Fatou Bensouda de la CPI? l'arrestation de Brice Emotion Namsio, porte parole des anti-balaka? l'arrivée des casques bleus qui réduit leurs marges de manoeuvre ou encore les interventions sans complaisance de l'Eufor?
En tout cas, le fait pour ces grands criminels de recouvrer subitement la raison prouve bien qu'ils sont conscients des forfaits qu'ils ont commis, et qu'ils veulent se donner une bonne conscience en se rangeant dans des organisations plus "crédibles"!

Je voudrai profiter de cette tribune pour leur dire que c'est trop tard maintenant.

Ngaïssona, Wénézoui, Emotion, Andilo, Konaté, Wilybozoumna Djim, alias Wilys, et j'en passe......, qui étaient tellement fiers d'arborer leurs titres ronflants au sein de la nébuleuse pour manipuler le pouvoir en exigeant des postes de responsabilité alors que leur niveau ne leur permet pas en temps normal d'accéder à un quelconque poste sont bel et bien conscients que le compte à rebours a commencé pour eux!

Le peuple qui a cru aux anti-balaka a vite déchanté quand ils ont commencé à se comporter exactement comme les éléments de la séléka après avoir laissé les pseudos coordonnateurs ou autres récupérer le mouvement pour assouvir leur soif d'intérêts personnels et égoïstes.

Ils seront traités de la même manière que les généraux de la séléka, ex ou pas! Dhaffane, Nourredine, Zoundéko, Narkoyo, Issene Idriss, Abba Tom, Bichara, Kalil, ou encore les cerveaux tels que Abazène, Arsène Sendé, Déya Harold et ses frères, etc.

L'heure de la justice a sonné. Il est temps que dans les deux camps, tous les grands criminels rendent des compte au peuple.

Le fait de changer de veste ne vous dédouanera pas de vos crimes, vols, viols, destructions!

Trop tard !!!

B. G. St Amour


POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués