ECONOMIE ET BUSINESS  |    

Douane centrafricaine: campagne de sensibilisation des contribuables

Par Alain-Patrick Mamadou/Acap - 15/09/2014

L’un des piliers de la feuille de route du gouvernement de transition est le recouvrement des ressources qui s’inscrit parmi les obligations de la Douane

 

La Directrice générale, Mme Rachel Ngakola, a rendu public le slogan se rapportant à la campagne de sensibilisation des contribuables dont le libellé est : « Je paie mes droits et taxes, je participe au développement de mon pays ; Je paie mes droits et taxes, je suis un bon citoyen ; Je paie mes droits et taxes, je fais preuve de civisme, je sécurise mes affaires et j’évite les litiges », lors d’une conférence de presse, Bangui. L’objectif était de passer par les médias pour amener les contribuables à s’acquitter de leurs charges vis-à-vis de l’Etat au moment de cette période de crise.

 


© acap-info
Mme Rachel Ngakola
D’après Mme Rachel Ngakola, «l’un des piliers de la feuille de route du gouvernement de transition est le recouvrement des ressources qui s’inscrit parmi les obligations de la Douane». Elle a soutenu que « les ressources de la République Centrafricaine proviennent essentiellement des recettes fiscalo-douanières et lui permettent de faire face à ses charges régaliennes, qui comprennent le paiement des salaires aux fonctionnaires ; les bourses d’études aux étudiants ; les pensions aux retraités et également donner, dans le contexte actuel, une réponse humanitaire aux concitoyens qui sont obligés de vivre dans des camps de déplacés internes ». En dépit du mandat qui lui incombe et qui consiste à engranger les caisses de l’Etat, la situation de la douane centrafricaine est pour l’heure très paradoxale. Cette douane traverse une période extrêmement critique en raison des multiples crises qui ont secoué la République Centrafricaine, depuis 1996 et qui perdure encore.

A l’issue de ces crises, des infrastructures économiques parmi lesquelles les Petites et moyennes entreprises (PME) et les Petites et moyennes industries (PMI) ont payé le plus lourd tribut. De nombreux opérateurs économiques se sont découragés et les investisseurs tenaces sont comptés au bout des doigts. En outre, pour l’heure, l’Etat n’est pas parvenu à s’établir sur toute l’étendue du territoire national sinon à le contrôler, si ce n’est que le corridor Bangui Douala. Enfin, il est ressorti que de nombreux contribuables sont gagnés par l’incivisme fiscal grandissant.

Pour conclure, la directrice générale de la Douane a reconnu que la mission qui incombe à l’institution qu’elle dirige est certes difficile mais pas impossible. C’est pourquoi, elle a misé sur le concours de tous, les médias, pour qu’ils initient « tant à travers leurs colonnes que leurs grilles de programme, des rubriques et des chroniques périodiques en vue d’atteindre de manière efficiente les objectifs assignés à cette vaste campagne de sensibilisation, d’éducation et d’information des citoyens à acquitter les droits et taxes douaniers ; le personnel de la Douane, ainsi que les contribuables eux-mêmes à s’acquitter de leurs obligations vis-à-vis de la Douane sans pression aucune ».

Il est à noter que pour améliorer les performances de la Douane, de nombreuses mesures internes ont été prises, modernisation des services et formation des cadres et agents axée sur les bonnes pratiques prônées par l’Organisation Mondiale des Douanes (OMD), en vue de faciliter l’accueil des contribuables et leur faire éviter les tracasseries administratives du passé.

 

 
MOTS CLES :

4 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

le detournement de l,argent du contribuable est rester sans suite

Par gerald

17/09/2014 10:23

dans tous les pays du monde s,il ya malversation financiere,la justice doit enqueter ET CEUX QUI SONT ACCUSER DOIVENT PORTER DES DEMENTIENT SI L,ALLEGATION EST FAUSSE MAIS VOUS ETES COMME DES CARPES APRES AVOIR PILLER ,mais en rca c,est une autre histoire,cette dame nommee RACHEL NGAKOLA a detourner 500 millions de la douane centrafricaine,elle n,a jamais dementit,elle madame SAMBA PANZA a garder cette dame en poste,son mari le premier actuelle monsieur KANOUM a voler 300 millions l,argent du don du peuple ANGOLAIS,pas de dementit,le tout couvert par la presidente de transition.notant madame SAMBA PANZA traverse l,aeroport de bangui m,poko et a voyager plusieurs fois partout mais n,a jamais rendue visite au deplace centrafricain de bangui mpoko.

lors de son sejour a brazzaville,les mercenaires tchadiens et soudanais ont attaquer l,eglise de FATIMA,la population avait demander la fin de la transition,madame MBALLA avait sentit son pouvoir en danger,elle a courrue a l,hopital pour sauver la face,soit disant se rendre au chevet des malades,nous ne sommes pas des imbeciles madame,vous n,avez aucune sympathie pour les deplaces centrafricains,en province la souffrance des populations bat son plein mais cette femme qui a vue le pouvoir tomber du ciel ne s,etait jamais deplacer pour soutenir la population,toujours dans les avions en train de voyager,DJAMENA,BRAZZA,PARIS,mais ce n,est pas le peuple qui vous a donner ce pouvoir mais LES TCHADIENS DE LA CNT ET LA FRANCE.le soleil brillera encore sur ce peuple meurttrit,et votre aventure prendra fin avec l,argent vole.sachez qu,un bien mal aquis ne profite jamais.les anglais disent EASY COME,EASY GO.(AUSSI FACILEMENT QUE CA VIENT,AUSSI FACILEMENT CA REPART)demandez a votre patron DONDODIA.

Elle nous prend pour de la merde? Ses reflexions qu'elle commence à se rendre propre d'abord

Par marcellin joseph

17/09/2014 16:57

Le recouvrement dont elle parle passera d'abord par la récupération des biens mal acquis de vous tous et surtout de celle que cette dame en a fait sa fortune en si peu de temps et des ses amants. Pour l'espoliation des maisons d'ETAT dont un article a fait état,tout sera remis en cause le moment venu. Centrafrique n'a pas d'Etat de telle période à telle periode,nous sommes en train de reconstruire cet Etat et cette équipe de transition ne peut rien engager fermement au nom de ce peuple,tout démocrate le sait et que de mener une transition qui doit conduire aux institutions, ces bonnes dames qui excellaient dans l'ombre en privé ou professionelle,le montrent en lumière dans ce qu'elles font aujourd'hui s'excitant,pillant ,défendant bec et ongle leur cercle de mode de vie.Toute cette indiférrence aux douleurs de ce peuple s'explique aujourd'hui.Quand il faut aller désarmer km5,vous comprenez maintenant leur réticence,quand il faut appliquer les résolutions de l'onu vous comprenez aujourd'hui leurs combines avec l'onu pour trainer,quand on met l'accent pour nous ramener sur notre territoire n'importe qui,des tchadiens et autres dormant aux frontières et veulent s'imposer pour des plans non avoués,vous comprenez aujourd'hui pourquoi tout se fait comme si ce peuple n'existe pas , Quand un pouvoir de transition défend moins son peuple et rentre dans des considérations qui échappe à toute logique considérant la situation des populations du pays attaqué,vous comprenez aujourd'hui pourquoi,quand les forces armées centrafricaines sont négligées avec la complicté des mêmes qui disent le contraire en public,vous comprenez aujourd'hui pourquoi.Quand ce sont les anti balakas qui recoltent plus de désapprobations et menaces et silence contre les horreurs des sélékas,vous comprenez pourquoi aujourd'hui. Quand tout est insensibilité face aux souffrances des populations centrafricaines et déplacés centrafricains et exactions en province par la séléka,vous comprenez aujourd'hui pourquoi Elles savent où bien placer leurs intérêts,pas dans un peuple mais là où vous savez.Mais elles oublient qu'elles sont exploitées indirectement,L'argent de ces commerçants voleurs les attirent comme des mouches certaines se croient l'officiel mais il y a toujours une cousine épousée derrière elles mais comprennent elles cela nos soeurs?. Démander à celles qui suivant la même logique de course derrière l'argent sont allées même à porter le voile pour ensuite faire marche arrière.si on nous marche sur les pieds aujourd'hui c'est aussi à cause de la légèreté de certaines de nos soeurs depuis des années,et la ngakola n'est qu'un parfait exemple,celui
d'une grande liste de nagakola qui ont fait que certains mangeurs de cola pensent qu'ils peuvent tout faire en centrafrique.Courrir derrière l'argent,alors qu'avec un peu de prise en compte les centrafricains pourront être maitres des circuits économiques. Cette ngakola propulsée par ce qu'elle sait faire de mieux dans sa vie,par le régime Mlpc par MR koyagbounou,alors premier ministre là où elle est aujourd'hui,koyagbounou qui a reçu un retour d'ascenseur depuis par une nomination promotionnelle par catherine samba panza soeur siamoise de ngakola.Décidément elle aime les premiers ministres.Le poste lui vaut tous ces courtisans qui veulent tout prendre d un Etat où ils sont nés ou acceuillis,elle atterrit là où vous savez et avec ce que nous apprends ce lien http://www.lesplumesderca.com/rca-wabaooo-eh-ngakola/.
De tels personnages ont cette existence que par notre complexe, qu'ils exploitent avec leur besoin d'argent.Des ngakola y'en autour de chacun de nous,regardons bien même si elle bat le record avec le pouvoir qu'elle a en mains car elle s'estime celle avec son homme du business les faiseurs d'une autre calamité:catherine samba panza au vote CNT,certains de nos responsables bavent comme un chien affamé derrière ces genres de nagokola qui finalement pensent qu'elles peuvent tout faire,les gens sont à leurs pieds.Nous créeons nos propres problèmes par complexe.
Le recouvrement ,qu 'elle nous parle de son acquisition sur biens de l'ETAT, elle a répendu à quelle offre punlique pour qu'elle soit la seule sélectionner? normalement en droit immobilier,la proposition doit être faite en premier lieu aux locataires ,c'est quand ils ne le peuvent que le proprietaire ou bailleur se tournent vers une autre clientèle. s'agissant de l'ETAT tout citoyen doit être informer de l'offre. IL FAUT QUE DES CITOYENS SE MOBILISENT POUR QUE APRES CETTE TRANSITION UN AUDIT SOIT FAIT ET QUE CES GENS JUSTIFIENT DSE LEURS COMPTES A L ETRANGER,DES BIENS ACQUIS AU PAYS ET A L ETRANGER LE TOUT A COMPARER A LEUR SALAIRE MENSUEL ET PROCEDER A DES SAISIES ET DES CAS LES PLUS FLAGRANTS, n ayons pas la peur des mots:La prison, car il faut un début à tout sinon ces avides du pouvoir vont continuer cette sale habitude de venir et voler et partir sans inquiétude,pendant ce temps c'est le peuple qui ne peut se soigner,ne peut percevoir son salaire ni avoir une aide pour son enfant. non il faut que ces vols devenus institutions prennent fin. Tout le monde en parle mais pourquoi ne pas se lever et dire assez et faire que des jugements de crimes economiques impregne dans la tete de ces voleuses et voleurs ,dire clairement que centrafrique en a marre et veut tourner la page des délinquants. A quoi de tels dirigeants sont differrents des gens qui font du bracage?Concernant ces deux femmes qui sont des exemples negatifs de femmes, Elles savent où bien placer leurs intérêts,pas dans un peuple mais là où vous savez maintenat.Mais elles oublient qu'elles sont exploitées indirectement,l'argent des gens qu'elles protègent qui ont couvrent leur double vie depuis,de ces commerçants voleurs,qui saignet un pays en contournant les impots et frais de douane par leurs complicté ,à la douane ou femme de ministre,cet argent de ces commerçants qui les attirent comme des mouches où certaines se croient l'officiel ou rêvent d'en devenir mais il y a toujours une cousine épousée derière elle.C'est cet argent volé à l'Etat qu'ils les achètent avec,et c'est un manque à gagner pour l'Etat en plus qu'ils détournent les jeunes filles d'une vie exemplaire. Regardez autour de vous, Démander à celles qui suivant cette vie de course derrière l'argent sont allées même à porter le voile pour faire plaisir à ces caissiers pour ensuite faire marche arrière.si on nous marche sur les pieds aujourd'hui c'est aussi à cause de la légèreté de certaines de nos soeurs depuis des années,et la ngakola n'est qu'un parfait exemple

ELLE SAIT FAIRE SA PECHE

Par jean paul

17/09/2014 17:43

lA RACHELLE NGAKOLA,si cest de la même qu on parle,vraiment mes frères centro là,c'est le contraste de couleur qui nous tue, haroun ne sera plus là que ngakola et avec tout son dossier lourd, trouvera un autre gogo,une maladie qu'on appelle le contraste de couleur que nourrissent certains centrafricains qui produit ces effrontées,des tonneaux vides à des responsables. Elle n'est pas à la douane par une sélection de compétence mais une promotion dont tout le monde dévine la raison. Elle était au niveau où elle était par la seule volonté de koyagbounou,aujourd'hui haroun et demain il y aura toujours un qui qui la récupera et elle continuera ses gourmandises.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués