DOSSIERS  |     DOSSIERS+  |     FORUM BRAZZAVILLE  |    

Centrafrique: la Minusca prend le relais

Par journaldebangui.com et autres médias - 15/09/2014

Le 15 septembre démarre officiellement la mission de l'Onu en République centrafricaine. Son mandat est fixé jusqu'en avril 2015

 

Environ 1800 soldats et policiers des Nations unies vont se joindre aux 5 800 soldats africains déjà déployés sur place dans le cadre de la Misca. À terme, la force de l'Onu devrait compter 12.000 hommes. Pour l'institut de recherche et d'analyses politiques International Crisis Group, il est indispensable de ressusciter l'État centrafricain comme acteur afin qu'il pose des actes effectifs aux yeux de sa population. Mais vu la guerre qui sévit dans le pays, l'ICG craint que la Minusca ne soit encore une mission de trop. Son mandat est fixé jusqu'en avril 2015, ce qui est bien court pour ramener la paix et la stabilité dans le pays.

 


© UNMINUSCA
Une mission de trop?
La Centrafrique a connu au moins dix missions de maintien de la paix qui ont toutes échoué. Pour David Smith, Directeur de la société Okapi Consulting, qui conseille des organisations internationales en Centrafrique, ramener la paix dans ce pays est un véritable défi: "La question est de savoir combien de soldats il faut pour sécuriser un pays qui est une fois et demi plus grand que la France et dans lequel il n'existe aucune infrastructure adéquate comme les voies et moyens de transport. Dans ces conditions, déployer même 50.000 soldats ne serait pas suffisant pour sécuriser le pays."

protéger les populations et désarmer les ex-combattants
La Minusca aura pour mission de protéger les populations, soutenir la transition politique, désarmer les ex-combattants, aider à la distribution de l'aide humanitaire et à la protection des droits de l'homme. Mais pour beaucoup d'observateurs, il faudrait surtout rebâtir les institutions de l'État. Ce qui, selon David Smith, sera difficile : "Mettre sur pied des institutions qui fonctionnent prendra probablement une génération. Maintenant la question est de savoir si la communauté internationale et les Nations Unies ont les moyens financiers, humains et la volonté de le faire ? Probablement pas... "

Pour Didier Niewiadowski, un spécialiste français de la Centrafrique, si les vieilles recettes ne marchent pas, il faut travailler à décentraliser et autonomiser les régions du pays. La transition politique qu'assure Catherine Samba-Panza doit prendre fin en février 2015, avec l'organisation d'élections présidentielle et législatives qui, pour l'heure, ne soulèvent pas grand engouement.

 

 
MOTS CLES :

3 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

En Irak, les forces nationales ont bénéficié du soutien logistique et matériels militaires de la part des USA et ses alliés ce qui n'est pas le cas en RCA. Si on pouvait doter les FACAS , les organiser afin de travailler en symbiose avec un nombre restrei

Par sorokaté

16/09/2014 11:36

Y a t-il une réelle volonté de la part de l'ONU d'aider le peuple Centrafricain de se débarrasser des Djihadistes? la France est-elle donné l'indépendance (Politique& économique) à la RCA?

Un vrai état indépendant pourra t-il exister sans son armée nationale?
Que veut vraiment la France en centrafrique malgré les indépendances octroyées pendant les années 60???

Quel est le bilan de la Sangaris en Centrafrique.... ?????
Le peuple Centrafricain doit faire une analyse synoptique de son malheur puis revoir tous les traités coloniaux existant entre la RCA et la France qui, de nos jours sont devenus caduques mobile du sous développement de la riche Centrafrique

Seule l'armée Centrafricaine peut se sacrifier pour sa patrie...En réalité les autres forces internationales doivent en principe venir en soutien à l'armée nationale en vue de rétablir la paix et la sécurité sur le territoire Centrafricain.

Ne associer les FACAS aux initiatives militaires pour la restauration de la paix de la sécurité en RCA me laisse perplexe..
Toute Chose a un Début et une FIN.

De retour des vacances...

Sorokaté Alias Domzan-Béné.

Reaction

Par Zola Centro

16/09/2014 21:45

Aujourd'hui si la RCA a connue dix mission de maintien de la paix et que cela na pas marché c'est tout a fait normale parce que les décisions de ces mission ne viennent que de la part des gents (Communauté internationale) qui ne connaisse pas le vrai problème des Centrafricain. en réalité le problème centrafricain est le "travail pour tous" une population à 75 presque 80% de jeunes et qui na rien a faire ne peut que créer et gérer une crise comme celle que nous vivons actuellement. Imaginez qu'on trouvait du travail a ces jeunes qui sont des anti balaka ou des ex seleka, eux même viendront déposés les armes pour protéger leurs gagne paix et faire pérenniser la paix.
un autre aspect de la chose seul les FACA peuvent débusqués et nettoyer le territoire centrafricain des armes qui ne sont pas fabriquées en RCA mais qui pilules dans le Pays les casques bleus ne peuvent bien menés leur mission si on associe les FACA.
la FOMAC a échouée, la Misca a échouée aussi ne donnez pas la chance à la MINUSCA d'échouer à son tour.

ZOLA Centro

Merci Zola....

Par sorokaté

16/09/2014 23:11

La France nous prends pour des taupes...à cause du pétrole Centrafricain donné à la Chine la France armé les Djihadistes pour nous supprimer la vie...

Le seul pays colonial qui a encore des bases militaires en Afrique, qui a une cellule Africaine dite de L'elysée, la FranceAfrique le Cfa c'est bien la France une honte pour les principes de la démocratie et des droits de l'homme.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués