SOCIéTé  |    

Bangui: des musulmans réfugiés au Tchad et au Cameroun retournent à Bangui

Par RJDH - 12/09/2014

Pour certains, la paix se rétablit peu à peu. Pour d’autres, les conditions de vie sont difficiles dans les pays d’asile, «mieux vaut retourner chez soi»

 

Certains musulmans qui ont quitté la Centrafrique après l’attaque des Anti-Balaka le 5 décembre 2013, commencent à revenir au pays. Hamat, un jeune musulman qui avait quitté Bangui pour Garoua-Boulaye et qui est de retour à Bangui a relaté au RJDH, qu’il était parti à cause des excactions qu’avait connues le pays entre autres, « les tueries, les affrontements entre musulmans et chrétiens », a-t-il indiqué avant de préciser que « je sens la paix revenir progressivement dans le pays et au KM5. C’est pourquoi, je suis revenu pour recommencer mes commerces et envoyer de l’argent à ma famille qui est restée à la frontière ».

 


© actusen.com
Image utilisée à titre d'illustration
Selon certains membres de cette communauté, les conditions de vie à l’étranger ne sont pas du tout favorables. Une raison qui les a poussés à retourner en Centrafrique, leur pays d’origine. « Je suis Centrafricain, je suis revenu pour vivre ma vie normalement, car j’ai beaucoup souffert à l’étranger, au Tchad et au Cameroun. J’étais parti le 15 décembre, pour revenir au mois d’août », a dit Moussa, un musulman habitant le KM5 et diplômé sans emploi. « Pour le moment, je sais qu’il y a déjà la paix alors, je suis revenu pour chercher du travail. Ceux qui m’ont accueilli à mon retour c’étaient mes voisins chrétiens », a-t-il ajouté.

Un commerçant qui lui aussi a quitté le pays avant de revenir, a témoigné qu’il a été accueilli à Douala, ville camerounaise, par le Haut-Commissariat aux Réfugiés, qui a assuré leur prise en charge alimentaire et sanitaire. « Mais, on se sent en sécurité chez soi. Je suis centrafricain et j’ai décidé de retourner dans mon pays, car c’est ici que j’ai grandi et je mène des activités librement », a-t-il dit sous l’anonymat.

Ces personnes ont quitté la Centrafrique entre décembre et février 2013, suite aux multiples attaques des Anti-Balaka visant la communauté musulmane. Selon les informations proches de la mairie du 3e arrondissement, plus d’une centaine de musulmans seraient déjà rentrés à Bangui par leurs propres frais.

 

 
MOTS CLES :

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

le pays

Par boulala

15/09/2014 18:39

tant mieux pourvu que le sangaris et les antibalaka les laisse tranquille

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués