NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: le gouvernement envisage de remobiliser quelques 7.500 ex-soldats

Par Xinhua - 12/09/2014

Un chantier pour lequel les autorités de Bangui plaident pour l'assouplissement de l'embargo sur les armes imposé depuis 2013 par les Nations Unies

 

Environ 7.500 membres des ex- Forces armées centrafricaines (FACA) devront être remobilisés en marge de la restructuration des forces de défense et de sécurité nationales envisagée pour le redressement du pays après la crise, un chantier pour lequel les autorités de Bangui plaident pour l'assouplissement de l'embargo sur les armes imposé depuis 2013 par les Nations Unies. La présidente de transition centrafricaine Catherine Samba- Panza, qui prendra part à la prochaine Assemblée générale de l'ONU à la fin du mois, a déclaré vouloir profiter de ce voyage pour faire du plaidoyer et du lobbying en faveur de son pays en quête de normalisation. "Je pense que je peux expliquer à la communauté internationale que nous avons sur les bras 7.500 FACA qui ne sont pas utilisées. C'est un danger d'avoir des militaires frustrés qui ne sont pas utilisés. C'est vrai qu'il faut refonder l'armée. La refondation de l'armée est un processus, parce que pour rendre notre armée républicaine, il faut se mettre aux standards habituels des armées partout dans le monde", a-t-elle déclaré dans une récente interview.

 


© UNMINUSCA
Le gouvernement envisage de remobiliser quelques 7.500 ex-soldats
Pour la présidente de transition cependant, "en attendant le processus de refondation, il faut utiliser les hommes que nous avons. Il faut les utiliser pour les travaux de développement, il faut réhabiliter leurs casernes, il faut s'occuper de leur formation, il faut s'occuper d'un certain nombre de choses. Nous avons commencé à mettre en place un programme de formation des FACA pour les mettre à un certain niveau".

Avec l'appui des partenaires internationaux, les autorités de Bangui tentent de réaliser un Programme d'urgence pour la relance durable sur trois ans, 2014-2016. Parmi les axes d'intervention prioritaires identifiés, un montant de 291,04 milliards de francs CFA (582,08 millions de dollars) a été évalué pour la restauration de la sécurité,de la paix et le renforcement de la gouvernance et de l'Etat de droit. Une bonne partie de ces fonds est consacrée au rétablissement des forces de défense et de sécurité conventionnelles (FACA, police nationale, gendarmerie nationale), pour un total de 206,24 milliards de francs CFA (412,48 millions USD).

Ce projet devra tenir compte de l'incorporation au sein de l’armée centrafricaine d'ex-rebelles de la Séléka et de miliciens anti-Balakas retenus au terme du programme DDR (désarmement, démobilisation et réinsertion) confié à un organisme autonome en voie de création. Pour l'heure déjà.

 

 
MOTS CLES :  Bangui   Centrafrique   Faca 

3 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Ou va t-on

Par Dambéti

12/09/2014 20:00

A dire vrai je commence par me demander si madame Samba-Panza, est à la hauteur de la fonction quelle occupe, depuis que cette dernière est à la tête du pays, nous faisons du sur place, la patinoire glisse tellement que même les patins ne peuvent glisser librement.Pardon, mais je crois, et je suis convaincu que notre présidente, est la fille incestueuse des séléka. Notre CSP, ne fait peur à personne, et personne ne la respecte comme une vraie cheffe. Nous assistons simplement a une contre vérité, au sujet des Facas, le problème n'est nullement une question d'embargo d'armes, si c'est le cas comment les enturbannés de la séléka, font pour se doté des armes, y a t-il une fabrication d'armes à Bambari, non, je ne crois pas, si ses couillons de séléka, continuent de recevoir sans inquiétude des armes, c'est qu'il n'y a pas d'embargo, Mme CSP, arrêter de nous mentir.

pas de decision unilaterale ,un nouveau pouvoir legitime et une assemblee representant le peuple doit decider

Par famoundjou

13/09/2014 11:39

le regime fantoche en place est imposer aux centrafricains par les francais et les tchadiens.madame SAMBA KPANDA ALIAS BLING BLING croit qu,elle a tous les pouvoirs de decision sans consulter le peuple,votre marge de manoeuvre est nulle,car toute les decisions sont prisent au niveau de l,elysee en france et transmisent a SASSOU NGESSO qui l,impose au regime en place.madame vous etes dans une transition,prendre des decisions aussi capitale pour LA DEFENCE DU TERRITOIRE DEVRAIT RASSEMBLER TOUTE LES FORCES ET TOUS LES INSTITUTIONS,L,ASSAMBLEE NATIONALE,LE POUVOIR JUDICIAIRE,LA PRESSE,LA SOCIETE CIVILE,LES ASSOCIATIONS, Y COMPRIS LES FACA EUX MEME,car ils sont les premiers victimes de ces guerres imposees par le colon francais et ces sous-traitant TCHDIENS ET CONGOLAIS DE BRAZZAVILLE.


vous prenez des decisions a long terme,pensez-vous que le peuple acceptera trois ans de transition? NON car le bilan des 1 an de gouvernance tribale et nepotique sont un catastrofe pour la RCA,personne ne doute de votre incapacite notoire a diriger notre pays,de surccroit vous voulez integrer 20 generaux de la seleka et 50 colonels dans les rangs des FACA,une elucubration totale,car ces personnes sont elles de nationalite centrafricaine ?NON,DES TCHADIENS ET DES SOUDANAIS ET DARFOURIENS MERCENAIRES,VOUS INSULTEZ LE PEUPLE MADAME,vous meme avez le sang camerounais,vous etes ne au tchad madame,BOZIZE avait fait confiance aux tchadiens DEBY ,nous avons payez cherement,plus la meme erreur,le peuple doit donner son avis sur les grandes decisions,car personne n,a voter pour vous madame.dans quel academie militaire vos officiers de la seleka sont sortient,merde monsieur SOKAMBI votre ministre de la defence est -il conscient des recrutement de ces criminels ,voleurs,violeurs,pilleurs a long terme dans la vie du centrafricain lambda?


il reste combien de temps au regime actuel?vous avez prolonger la transition,mais le mandat des soldats de L,ONU VA DURER QUE SIX MOIS ,jusqu,au 30 avril 2015,et si LES FACA ne sont pas rearmer qui assurera la defence du territoire?les mercenaires tchadiens occupent une grande partie du nord-est de notre pays,SIDO,KABO,BATANGAFO,KAGA BANDORO,BRIA,BAMBARI,BIRAO,MBRES,votre clic est assis dans le palais de la renaissance prenant des discours ,mais le peuple vit l,enfer et l,apocalypse dans l,arriere pays,et vous voulez integrer des etrangers dans notre ARMEE NATIONALE NON,NON,ET NON.NDOTODIA A ECHOUER AVEC SON PROJET DE L,ARC ET BIEN MADAME LE MEME SORT VOUS SERA RESERVER.LES CENTRAFRICAINS N,ONT PAS VOTER POUR VOUS FAITE VITE ET DISPARAISSEZ.VOUS VOUS CONSIDEREZ COMME DES PERSONNES QUI ONT EU LE MANDAT DU PEUPLE FAUX.LE TCHAD ET LA FRANCE ONT LEURS AGENDA CACHE DANS NOTRE PAYS.

l,autre seleka monsieur NGUEDET ALEXANDRE qui a des liens affinites avec DONDODIA le bourreau des centrafricains et vous meme MAITRESSE DE CET HORRIBLE PERSONAGE,vous vous battez pour la magistrature supreme,car a brazza,monsieur NGUEDET voulait vous remplacez comme president de transition,mais le coup a echouer,vous voulez le pouvoir?demandez l,avis du peuple et utiliser les manieres constitionnelles au lieu de tuer des milliers de civiles et louant le service des mercenaires,il parait que vos proches qui sont a la mangeoires envoient des SMS a NGUEDET le menacant a mort,vous etes tous seleka,nous voulons plus de vous ,apres la transition,vous allez fuir le pays,nous demandons aux FACA la seule armee de notre pays de prendre ses responsabilites,nous souhaitons que notre armee met hors etat de nuire tous ces politiciens vereux qui detruisent l,avenir de la jeunesse,il faut finir avec eux..... comprendre qui peux,vous etes des voleurs au service des foecs obscures... CIAO.

vraiment le pays me fait mal

Par gbaaa

13/09/2014 12:49

en fait elle aurait peur de qui dans ce pays et tarde a réarmer les facas vraiment quelle pouffiace

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués