FOCUS  |     CONSEILS PRATIQUES  |    

Prévenir la fièvre Ebola : cheval de bataille en Centrafrique

Par radiondekeluka - 11/09/2014

L’Agence de régulation des télécommunications, va conjuguer ses efforts avec le ministère de la Santé publique pour contrecarrer cette maladie dont la seule évocation, crée la psychose

 

L’Agence de régulation des télécommunications (ART) apporte sa contribution à la lutte contre la fièvre à virus Ebola. Cette organisation décide de conjuguer ses efforts avec le ministère de la Santé publique en vue de contrecarrer ce fléau dont les récentes informations plongent la population dans la psychose. L’ART a remis vendredi à ce département ministériel cinquante-deux (52) appareils téléphones portables et fixes en ligne flotte et une ligne verte, le 1212. Ces instruments de communication, estimés à environ un million cent milles francs (1.100.000) CFA, constituent un dispositif de prévention dans la mesure où ils permettent à la population d’appeler gratuitement le personnel soignant pour signaler d’éventuels cas d’Ebola.

 


© adiac-congo.com
La lutte contre le virus Ebola, un cheval de bataille en Centrafrique
Le Directeur technique de l’ART, Paul Vincent Marboua, craint pour sa part l’expansion de ce mal et présente la détermination de l’agence à le combattre. « Ebola est entrain de se propager. Et comme le département des postes et télécommunications gère aussi les nouvelles technologies, nous avons estimé important de les mettre à la disposition de la population. Etant donné que c’est un problème de santé, il serait plus plausible de coopérer avec le ministère de la Santé. C’est pourquoi nous lui avons remis ces téléphones pour la population », a informé le directeur technique de l’ART.

Le numéro vert 1212 est conjointement mis en place par les opérateurs de téléphonie mobile de la place.

La ministre de la Santé, Margueritte Samba Maliavo, précise que « Ces outils permettent de gérer des situations d’urgences et faciliter l’interaction avec le peuple sur toutes informations liées à Ebola ».

Lundi dernier, un cas de suspicion de la maladie à virus Ebola a été testé négatif à l’Institut Pasteur de Bangui. Les 4 et 5 août, deux cents (200) experts de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) se sont réunis à Genève en Suisse pour traiter de cette problématique. Ils ont validé trois médicaments et deux sérums contre Ebola. Cette épidémie à déjà fait plus de 2000 décès en Afrique de l’Ouest.

 

 
MOTS CLES :  Ebola   Centrafrique   Art 

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

A quand le million de mortts?

Par Alpha

08/10/2014 22:46

Avec l'hygiène déplorable des centrafs + leur comportement très animal, ca risque de faire mal Ebola ! Tant mieux, on rase gratis

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués