SOCIéTé  |    

Bangui: les 54 ans d’indépendance de la République Centrafricaine vus par des Banguissois

Par Rosmon Zokoué et Kaélin Zamane (RJDH) - 14/08/2014

Le contexte de crise en RCA n’a pas laissé place à la fierté pour cet anniversaire de l’indépendance du pays

 

La République Centrafricaine célèbre ce 13 août, le 54ème anniversaire de son indépendance. Interrogés sur le sens de cet évènement, plusieurs Banguissois pensent que c’est un non-événement en raison de l’instabilité permanente du pays et la crise militaro-politique toujours pendante. Le contexte de crise en République Centrafricaine n’a pas laissé place à la fierté pour ce 54ème anniversaire de l’indépendance du pays. En témoignent les réactions de certains banguissois déçus par la situation du pays après plusieurs années d’indépendance.

 


© Diaspora Multimédia & Audiovisuel
Mme Samba Panza devant le monument B. Boganda
Pour Claudia, une couturière rencontrée à son atelier dans le 1er Arrondissement, l’édition 2014 de la fête de l’indépendance ne mérite pas d’être célébrée à cause de l’état désastreux du pays. «A proprement parler, je n’ai pas vu personnellement une avancée. J’ai même l’impression que nous avons reculée de 54 années. Nous n’avons pas à célébrer un tel anniversaire ».

Cette idée est partagée par Sylvain, croisé sur l’avenue des martyrs. Il ajoute également que cette indépendance a été trop vite acquise d’où son l’instabilité politique permanente et chronique. «La RCA a obtenu son indépendance précocement. Si on fait un tour d’horizon, on verra que la RCA n’a pas d’indépendance économique, politique, etc. Nous disposons de toutes les potentialités possibles pour faire développer ce pays. Malheureusement, nous n’en bénéficions pas. Des armes crépitent encore».

 


© Diaspora Multimédia & Audiovisuel
Le 13 août 2014
Un universitaire centrafricain ne dit pas autre chose que ses deux compatriotes. «C’est un triste anniversaire parce que vous pouvez comprendre c’est une première dans l’histoire du pays de célébrer l’indépendance sans le gouvernement en place et de façon générale, la situation du pays n’honore pas ses citoyens. Tous les pays voisins sont en avance sauf la République Centrafricaine». Edith Romuald Wodé demande plus d’efforts aux Centrafricains pour espérer fêter avec fierté les prochains anniversaires d’indépendance.

Un jeune d’une quarantaine d’années recommande quant à lui aux Centrafricains, plus de reconnaissance envers ceux qui se sont sacrifiés pour qu’aujourd’hui ils vivent en liberté. «Il n’y a jamais eu de liberté totale. Et les problèmes, tous les pays les connaissent. Il appartient à tous les fils du pays de travailler durement pour changer la donne. C’est un anniversaire et nous devons le célébrer dans le sens qu’il revêt dès son origine: la liberté de l’homme centrafricain ».

La République Centrafricaine a eu son indépendance le 13 août 1960.
 
MOTS CLES :

3 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

le ridicule ne tue pas

Par famoundjou

15/08/2014 11:41

le premier ministre KANOUN n,est pas credible.il reste des musulmans honnetes dans ce pays.le premier ministre actuel KANOUN avait vole 300 millions,l,argent du don du peuple ANGOLAIS par son president qui a eu pitie des refugiers du camps de bangui mpoko,qui fuyaient les sxactions des seleka.la campagne de KANOUN le premier ministre actuel MADAME NGAKOLA avait voler 500millions,en tout ce couple magique a 800 millions du contribuable centrafricain qu,ils ont voler,notant que les accusations dans la presse centrafricaine n,ont recue aucun dementit de la part de ces derniers et madame SAMBA PANZA a garder ce couple en poste,voila l,incrudilite de cette dame qui pense que diriger un etat c,est de se regrouper en ami et parents pour voler.elle a beaucoup voyager mais jamais rendue visite au deplacer de l,aeroport mais s,etait rendue au KM5 le no man,s land bourre des mercenaires tchadiens qui egorgent les petites filles.madame MBALLA ceux qui etait pris en otage a fatima quel est leur sort presentement?ceux qui soutiennent le regime de madame SAMBA PANZA n,ont qu,a sortir de leur sommeil comateux,car c,est la continuite du regime sanguinaire,totalitaire,et despotique imposee par des forces obscures notament le tchad et le soudan.


nous demandons la justice pour nos morts civiles,militaires,chretiens et musulmans,ceux qui ont ete les meches des seleka ,l,aile intellectuelle de l,afdp et madame samba panza aussi fait partie de ce groupe des seleka.nous voyons vos enfants ici en occident sourir et les autres laisses pour compte sont egorges,vous voyez sur les reseaux sociaux des jeunes filles decapites par ces monstres venuent du tchad et du soudan,nous demandons la justice pour les victimes.n.oubliez pas le temps des comptes viendra meme dans un siecle.a bon attendeur salut.CIAO.

L'Homme Centrafricain peut-il être indépendant.

Par Dambéti

15/08/2014 12:18

Madame la présidente, Catherine Samba-panza, a connu un début de carrière présidentielle en fanfare, en tant que femme, avant de montrer ses limites en plusieurs occasions cette année. Ses récentes sorties ne sont pas terribles mais voila, elle vient de changer de premier ministre, et je me demande pourquoi faire, peut-on croire que ce nouveau locataire de l'immeuble Pétroca, ferra des miracles? foutaise, le prochain gouvernement tant attendu sera t-il crédible? sera t-il composé des hommes et femmes compétents ou simplement pour faire plaisir aux séléka, anti-balaka etc.S'il ya une chose dont le pays est crédité, c'est l'ouverture d'esprit des Centrafricains et Centrafricaines, aujourd'hui, nous assistons à des querelles d'épiciers entre nos dirigeants,il y a le feu partout dans le pays, et nos politique semblent ne pas s'en soucier.Il est temps que nos politiques, largement responsable du désordre en Centrafrique, se mutualisent et mette en place un corridor intelligent, pour réparer les dégâts ainsi commis. Voila une semaine que ce pays à un premier ministre, sans un gouvernement, comment voulez-vous que ce pays avance si la dirigeante, elle même n'est pas capable de prendre une décision, sans en référer a l’extérieure. Un pays, sans armée, avec des frontières poreuses,qui demande tout aux amis, ne pourra jamais se hisser, parmi les grandes nations de ce monde.

@ mon cher compatriote DAMBETI

Par Nomzamo

15/08/2014 14:48

Bravo pour cette intervention que je partage complètement.
La situation actuelle est due à un mauvais casting de la part de la puissance coloniale, en déclin économique qui a la prétention de diriger notre pays depuis l'Elysée, le quai d'orsay et son ambassade en RCA alors qu'elle est incapable de régler ses propres problèmes.

Quand on veut résoudre des problèmes, on met en place une équipe compétente. Or, nous assistons a tout le contraire. Je suivais hier un débat sur le chaos libyen créé par la france et l'OTAB, l'un des intervenants à citer l'exemple de la RCA où la communauté dite "internationale" a utilisé une "solution cosmétique" en mettant en place une Présidente chrétienne et un premier ministre musulman". Tout est dit.

Lors de la désignation de cette marionnette mme mballa en janvier 2014, les candidatures crédibles ont été écartées pour ne laisser place qu'aux médiocres, des criminels et putschistes. C'est dans ce cadre que cette dame qui a bénéficié du piston de puissance coloniale et de la promotion canapé est parachutée à la tête de notre pays.
C'est une séléka en civile qui doit être combattue au même titre que les ndotodia, dafhane, nouredine, eric massy etc..

Oui, il nous faut une coalition d'hommes et de femmes politiques compétents pour relever le défi.
Jusqu'ici, nous avons eu droit à la MÉDIOCRITÉ érigée en mode de gouvernement.
Ce qui me réjouit, c'est la prise de conscience de nos compatriotes.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués