SOCIéTé  |    

26 membres de l’Institut électoral pour une Démocratie Durable à Bangui

Par Sebastien Lamba - 23/01/2011

La mission fait partie des plus de 200 observateurs internationaux déployés sur le terrain

 

L’Institut Electoral pour une Démocratie Durable en Afrique (EISA) a déployé une mission d’Observation Electorale en République Centrafricaine pour observer le déroulement des élections présidentielles et législative programmées pour le dimanche 23 janvier 2011, en Centrafrique. La mission est composée de 26 membres venant, pour l’essentiel, des commissions électorales et des organisations de la société civile à travers le continent Africain, à savoir du Burundi, de la République Démocratique du Congo, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, du Gabon, de Madagascar, du Niger, du Nigéria, du Rwanda, du Sénagal, de la République Sud-Africaine, du Tchad et du Togo.

 

L’objectif spécifique de la mission d’EISA est d’évaluer si l’organisation des élections présidentielles et législatives du 23 janvier 2011, en République Centrafricaine est en ligne avec la déclaration de l’Union Africaine sur les principes pour la Gestion, la Surveillance et l’Observationb des Elections dans la région de la SADC (PEMMO), principes développés sous les auspices d’EISA et du Forum des Commissions Electorales des pays de la SADC (SADC ECF). La mission d’EISA a déployé au total dix (10) équipes d’observateurs, dont trois (3) à Bangui et le reste dans les chefs lieux et provinces suivants : Bambari (Ouaka), Mbaïki (Lobaye), Batangafo (Ouham), Sibut Kémo), Kaga Bandoro (Nana Gribinzi), Berbérati (Mambéré Kadéï) et Nola (Sangha Mbaéré).

A l’issue des scrutins du 23 janvier 2011, toutes les équipes d’EISA vont se réunir à Bangui où la mission, va procéder à l’analyse des observations faites par les équipes sur le terrain et publier une déclaration provisoire exprimant ses observations et recommandations préliminaires sur le déroulement des élections présidentielles et législatives en République Centrafricaine. A la fin, EISA publiera un rapport final compréhensif qui reprendra toutes les observations et les conclusions des différentes missions, ainsi que les recommandations qui pourraient, au besoin, contribuer à l’amélioration des processus électoraux en République Centrafricaine. Ce rapport consistera en une évaluation objective et exhaustive du processus électoral, sur base des principes universellement acceptés et auxquels la République Centrafricaine a adhéré.

 

 
MOTS CLES :  Membres   Observateurs   Iesa 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués