SOCIéTé  |    

RCA: un tribunal spécial pour statuer sur les crimes liés à la crise

Par journaldebangui.com avec Xinhua - 08/08/2014

Un comité d'experts composé de huit spécialistes du droit centrafricains et internationaux sera mis à disposition par le PNUD et la MINUSCA

 

Parallèlement à une éventuelle procédure de la Cour pénale internationale (CPI), la Centrafrique se prépare à créer un tribunal spécial chargé de statuer sur nombre de crimes perpétrés pendant la crise en cours sur son territoire depuis fin 2012, a annoncé jeudi le procureur général près le Tribunal de grande instance (TGI) de Bangui, Ghislain Grésenguet. "L'on est en train de faire des amendements [des textes organiques] pour la création d'une juridiction spécialisée avec compétence nationale. Un comité d'experts a été mis en place à cet effet. Il est présidé par le procureur général de la Cour d'appel [de Bangui]", a indiqué le magistrat joint au téléphone par Xinhua dans la capitale centrafricaine.

 


© Droits réservés
Le comité d'experts mentionné se compose de huit spécialistes du droit centrafricains et internationaux mis à disposition par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et la Mission des Nations Unies pour la stabilisation de la Centrafrique (MINUSCA) en cours de déploiement, de l'avis de Grésenguet. "Le travail du comité débute la semaine prochaine, soit lundi ou mardi, a-t-il précisé en outre. On avait préalablement mis en place une cellule, qui n'a pas été opérationnelle. La future juridiction sera comparable au Tribunal pénal international sur le Rwanda (TPIR) à Arusha. C'est un signal fort et en engagement politique de la RCA pour chercher à un mettre un terme à l'impunité".

Approuvé par les Nations Unies, ce tribunal spécial sera doté d'un mandat international et son fonctionnement prévoit que "le parquet sera constitué de magistrats centrafricains et le siège de magistrats étrangers afin de garantir l'efficacité de la lutte contre l'impunité en République centrafricaine (RCA)", a expliqué par ailleurs le procureur général près du TGI de Bangui. Pour l'heure déjà, la justice centrafricaine a entamé depuis 2013 ses propres enquêtes pour établir les responsabilités dans les violences encore observées dans le pays. Dans la seule ville de Bangui, sept juges d'instruction sont à pied d'œuvre pour cette tâche et d'après le rapport du parquet général, une soixantaine de dossiers ont déjà pu être montés, à en croire le magistrat.

<div align="center"><iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x18vzcf" allowfullscreen></iframe><br /><a href="http://www.dailymotion.com/video/x18vzcf_ghislain-gresenguet-procureur-de-la-republique-a-bangui_news" target="_blank">Ghislain Gresenguet, Procureur de la R&eacute;publique...</a> <i>par <a href="http://www.dailymotion.com/FranceInfo" target="_blank">FranceInfo</a></i></div

 

Association de malfaiteurs, homicides et coups mortels, vols en bande ou encore détention illégale d'armes sont autant d'infractions principalement traitées dans les dossiers évoqués. "Il y a beaucoup d'infractions liées aux violences. En raison des dysfonctionnements administratifs causés par la crise, le travail est fastidieux", a poursuivi Ghislain Grésenguet. Organiser des audiences criminelles pour l'enrôlement des affaires nécessite aussi des coûts importants qui font actuellement défaut. Les informations ainsi collectées inspirent aussi les travaux de la commission d'enquête internationale créée par les Nations Unies au début de l'année avec à sa tête l'avocat camerounais Bernard Muna sur les crimes de génocide, crimes de guerre et crimes contre l'humanité soupçonnés dans le pays et susceptibles d'être portés à l'attention de la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye aux Pays-Bas.
 
MOTS CLES :

3 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

A propos du tribunal spécial

Par NADE Berty

08/08/2014 14:12

Il était temps !

DU BLABLA

Par maurice

08/08/2014 15:40

C'est de la poudre aux yeux,ce discours juste pour ettouffer les craintes de certaines organisations internationales et nationales et les populations centrafricaines sur la questioon des justice. dans les faits regime n'est pas un régime pour et au service de ce peuple mille massacré. Qu est ce qu on peut attendre de concret du pnud,pnud c 'est l 'onu cette mafia internationale aux services de la france,déby et le petrole du golfe. L ONU a normalement pour mission d 'etre à coté des peuples, mais depuis et encore plus avec ce BAN KI MOON elle a transformé sa mission à une mission exterminatrice ds peuples au service des neo colons ou des barbares réligieux. pensez vous avoir une justice avec une organisation qui se devalorise d année en anné? LA Crise centrafricaine a t elle besoin que l'onu se plie à déby ou la france pour satisfaire les exigences de Déby ,un dictateur qui etouffe son peuple et dont les soldats ont tué froidement les populations centrafricaines sans que l onu ne lève son petit doigt? L ONU OU BANKI MOON ne réagit que mollement quand ça devient flagrant et que des ong commencent à se plaindre de ce qui se fait par ses barbares seleka ou déby en centrafrique ou quand obama indirectement rappelle à cette communauté leur devoir et qu il vient faire son clown de traite l imitant. Centrafricains n 'attendez rien de l onu,porte vous en groupe de divers associations parties civiles et ayez un regard sur tout cela .Et à partir d aujourd hui il est du devoir de chacun de nous à travers le monde,que vous soyez en amerique,en asie,en occident de solliciter des avocats de luttes de liberté et des crimes,qui nous aiderons à poursuivre tous ces traites et aggresseurs et banki moon comme d'autre seront parmi les accusés. ONU ONU, n'est ce pas cette ONU de banki moon qui demande au premier ministre sortant de demission et pour quelle raison, imposer un ministre musulman alors que la samba panza se dit humiliée à Malabo par ces dictateurs qui l'ont dégaggé pour finaliser ce complot.Si elle a un peut d'orgueil,elle devrait aujourd hui jouer les grandes dames qui se sont revoltées dans l hisoire pour que le cours des choses change. C est quand meme un pays avec un peuple,pourquoi s écraser à chaque fois,la revolution viendra de qui? quand vous etes à l'opposition ou dans la partie civile vous faites la grande gueule sur ces dictateurs a la limite de l illetrisme qu on nomme président,maintenant vous etes au pouvoir avec tous les acquis dont vous diisposer ,on vous couiillonne comme des ignards. Avec votre tete vous ne pouvez pas mettre cette communauté internationale soit La france et l Onu qui entrtiennent ce genocide devant leur incognerence? Au nom de quoi des gens qui sont venus tuer,piller,violer,detruit une nation,on oblige le peuple massacré à leur derouler un tapis. N EST CE PAS A CETTE ONU DE MONTRER A CES BARBARES QUE ILS SONT DES CRIMINELS ET DOIVENT Y REPONDRE? Que le pouvoir la seule voit c'est le peuple. Or voyez vous cette onu sur laquelle on nous endort d' attendre de l'aide nous impose non seulement notre organisation institutionnelle,elle est entrain de prendre la terre centrafricaine pour donner aux tchadiens,tchadiens que cette onu a deplace de la capitale à kabo.L onu ne peut ignorer ce que ces gens avaient commis comme meurtres aupres des populations du nord de bangui. ce qui est sur l'onu va faire sa justice aujourd hui,mais comme l histoire des nazi cette parenthèse ne se refermera pas. On poursuivra ces gens des années durant jusqu à se qu ils paient comme les nazis l ont payé et paient encore.POURQUOI L ONU INCAPABLE EN MOYEN ORIENT ,ne dit pas à l etat israélien de prendre un premier ministre arabe ,puisqu il y a bien des israélien arabe la bas aussi pour calmer l'esprit et donner une idee de pays à ceux sans patrie qui s'agitent? l onu et toutes ces pressions se comportent ainsi par rapport aux gens qu ils ont en face. S ILS NE SE SONT PAS TOUS VENDUS BETEMENT,certaine pour etre sur le tro^ne et voyager ,d'autres betement pensant monter au pouvoir grace à seleka(ziguélé et tiangaye corrompu par Déby).pour moi centrafrique n a pas de pouvoir qui defend l opinion du peuple à cause de toutes ces faiblesses dues à leurs stupiditités. Aujourd hui si Déby le sanguinaire veut imposer un ministre musulman malgré les massacres qu il a organisés sur le peuple centrafricain et que la France s 'écrase devant cette exigence pour ses raisons égoistes,mais l' arrogance de D2BY EST LA CONSEQUENCE DE LA CORRUPTION SUBIE PAR ZIGUELE ET TIANGAYE; CE QU ON VEUT NOUS IMPOSER AUJOURD'HUI N 4EST QUE LA CONSEQUENCE DE CELA ET DE CE FORUM DE BRAZZAVILLE CAR SI MME SAMBA PANZA N ETAIT PAS PARTIE A BRAZZA ON N EN SERA PAS LA. Elle n est qu une marioonette aux services des ennemies,elle merite lle sort qu on reserve à tout traite. c'est pourquoi je dis aux anti balakas de ne pas se laisser manipuler ou se battre comme ils le font. reserver ces forces contre ceux qu il faut vider de ce pays pour une nouvelle centrafrique sociale et politique.Les sangaris utilisent les anti balakas quand ils sont en danger et ce sont leurs chefs en premier à accuser ou salir les anti balakas sur les ondes internationales. QUAND VOUS JUGEZ QUELQU UN DE CRIMINELS VOUS NE COOPEREZ PAS AVEC,si on doit juger les anti balakas on doit juger les manipulateurs sangaris aussi. des gens qui ne finissent jamais une guerre,ils mettent le feu à batangafo ne resolvent pas le problème,prennent la fuite et laissent les anti balakas en sacrifice,alors qu ils savent bien que les bouchers et milices de déby viennent en renfort. Attention anti balakas,sangaris vous exposent inutilement et creent un lieu d occupation aux selekas. Si sangaris collaborent avec les anti balaks pourquoi cette hypocrisie envers les facas? AMENER CE CON DE BANKI MOON au tribunal,il ne veut pas que les centrafricains sotent de cette crise ,on nous lie les mains nniant notre faca, et d un autre coté,les criminels qui doivent etre poursuivis,desarmer par sa complicité et les gens auprès desquels ils espèrent sa réelection et leur corruption centrafrique s'enlise avec des criminels discrets qui devaient attendre qu on les juge,reviennent avec des exigences que l Onu et la france nous obligent à accepter.ILS N ONT QU A NOUS MARCHER SUR LE CORPS POUR NOUS IMPOSER N IMPORTE QUI; nOS PLAIES SONT ENCORE BEANTES. A ce jeu de l onu tout les centrafricains deviendront tueurs,dans une guerilla clandestine. c'est pourquoi je dirai au fou anti balaka de boyrabe de garder son traitement pour la phase dans laquelle ce pays va entrer.
Ce grézenguet,il n a qu à aller mettre son discours là où je pense,est ce que ce pays à de bons juristes meme,ces pataugeur en notion de droit normal qu on nous encule en tout. Si on avait des gens valables ,rien que leurs demonstrations auraient confondues toutes ces organisations de l onu infestées de musulmans

OU EN EST L'ENQUETE SUR L'ASSASSINAT DU MAGISTRAT BRIA PAR LES SELEKAS

Par Nomzamo

09/08/2014 23:00

Ce grésenguet est un véritable clown qui est là pour amuser la galerie. Grésenguet, où en sont les enquêtes concernant tous les cadavres découverts au moment du désastre séléka et de l'assassinat du MAGISTRAT BRIA?

Gréenguet, en quoi consiste véritablement votre rôle mis à part le fait de jeter en prison les JOURNALISTES qui déplaisent à votre patronne madame mballa?

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués