NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Centrafrique: Près de deux millions d’électeurs centrafricains convoqué aux urnes

Par Sebastien Lamba - 23/01/2011

Il s’agissait d’élire le président de la République et les 105 députés de l’Assemblée nationale

 

Plus d’un million d’électeurs centrafricains se sont rendus aux urnes dimanche 23 janvier 2011, pour élire au premier tour le Président de la République et 105 députés, pour un mandat de cinq ans. Pour le scrutin de ce jour, cinq candidats sont lice pour les présidentiels, il s’agit du Président Sortant, le général d’Armée François Bozizé, du Parti Travailliste KNK, le candidat Indépendant, l’ancien Président Ange-Félix patassé, qui a géré le pays de 1993 à 2003, le candidat du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC), ancien dernier premier ministre de Ange-Félix patassé, Martin Ziguélé, le candidat de Nouvelle Alliance pour le Progrès (NAP), Président de l’ex-rébellion de l’Armée Populaire pour la Restauration de la Démocratie (APRD), ancien ministre de la Défense nationale, Jean jacques Démafouth et le candidat du rassemblement Démocratique Centrafricain (RDC) de l’ancien Président André Kolingba, l’économiste Emile Gros Raymond Nakombo.

 


© Koutou
Le candidat Bozizé au sortir de son bureau de vote devant la presse internationale
Aussi, 885 candidats pour les législatives des partis légalisés et des indépendants disputeront les suffrages des électeurs pour briguer les 105 sièges à la future Assemblée nationale. Les listes électorales manuscrites affichées dans les différents centres de bureau de vote retenu dans la capitale de Bangui, à la veille de l’ouverture du scrutin ont enregistré des confusions par la non-conformité des listes établies par la Commission Electorale Indépendante (CEI), comme en témoigne les électeurs l’aisés. Les griefs sont nombreux. malgré tout, les bureaux de vote resteront longtemps encore ouverts pour permettre à tous d'accomplir leur devoir. Mais c'est alors à la bougie que se fera le dépouillement. La porte serait ouverte aussi à d'autres dysfonctionnement que dénoncent les opposants.

 


© koutou
Un électeur dans un bureau de vote et les urnes du Togo à Bangui
Le candidat Martin Ziguélé après avoir voté a accusé le Président François Bozizé de pouvoir frauder en émettant des cartes d’électeurs. Le Président François Bozizé a indiqué que les élections ont commencé normalement ce matin, le peuple n’attendait que cela. Affirmant à la presse internationale de laisser le soin au peuple de décider comme, il le veut, et on verra le résultat. Je suis confient d’être réélu au premier tour, a –t-il en substance. L’ambassadeur Jerôme Ollandet, ambassadeur itinérant de Congo Brazzaville, chargé de la Conférence Internationale sur les Grands Lacs, a constaté qu’il y a une discipline des électeurs. Cela fait vraiment un grand moment de l’histoire du peuple centrafricain.
 
MOTS CLES :  élections   Inscriptions   Listes   France   Vote   Bureaux 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués