NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Bangui: André Nzapayeke justifie sa démission à la tête du gouvernement

Par RJDH - 07/08/2014

Après l’annonce de sa démission par la présidence de la République, il en a donné les raisons lors d’une conférence de presse qu’il a animée au palais de la Renaissance

 

Selon l’ancien Premier ministre André Nzapayeke, «ce gouvernement démissionne pour donner plus de chance à la paix et pour permettre la concrétisation de l’Accord de Brazzaville». Ce dernier considère l’accord de Brazzaville comme un évènement important qui devrait prendre en compte la composition du gouvernement et l’orientation politique. Pour l’ancien premier ministre, sa démission est une manière de faire la politique autrement, «sans se jeter sur l’autre, sans se déclarer la guerre», a-t-il déclaré avant d’exhorter le peuple centrafricain à accepter le nouveau Premier ministre qui sera nommé. «Quelques soit l’origine ou la religion de ce Premier Ministre, je demande à tous les centrafricains de s’unir derrière ces nouvelles autorités dans l’intérêt de la paix».

 


© Minusca
André Nzapayeke, ancien premier ministre de Centrafrique
Sur son bilan, André Nzapayeke fait la mise au point suivante: «On aurait voulu faire plus pour la réhabilitation de nos Forces des Défenses et de Sécurité, pour le redéploiement de l’administration en provinces, mieux protéger nos frontières, régler rapidement les questions humanitaires et de justice, mais la mobilisation des ressources promises par la communauté internationale n’a pas suivi et l’embargo sur les armes ne nous a pas aidés. Plus en plus isolés d’actes de banditisme et de terrorisme, la sécurité revient graduellement, la relance économique s’amorce, les centrafricains retrouvent peu à peu une vie sociale. Tous les partenaires internationaux ont repris leurs activités en RCA», a-t-il relevé.

L’ancien Premier ministre a noté qu’à sa nomination, l’Etat centrafricain était «néant, sans loi, aux régis financières et ressources naturelles pillés sans vergogne par des bandes armées, une nation sans morale où l’on dévaste, massage, mutile des corps…».

André Nzapayeke a démissionné après avoir passé six mois à la tête du gouvernement centrafricain. Il avait été nommé le 26 janvier 2014. Sa démission est intervenue deux semaines après le Forum de Brazzaville qui a conduit à la signature d’un accord de cessation des hostilités entre les groupes armés dont les Anti-Balaka et les ex Séléka.


La lettre de démission du gouvernement remise à la Présidente
Démission du gouvernement centrafricain : déclaration du Premier ministre

 

 
MOTS CLES :

5 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

@ Grembi, votre réaction après la démission de votre ennemi NZAPAYEKE

Par Nomzamo

07/08/2014 11:05

Maintenant que votre ennemi NZAPAYEKE a démissionné avec son équipe, sachant que le gouverneur, colon français Mélinas et le sahélien de la binuca, babacar ndiaye mettent la pression sur l'autre marionnette samba panza, c'est pour quand la désignation de la marionnette, communautariste, karim meckassoua au poste de "petit gouverneur local"?
Sachez que ce communautariste mekassoua qui a fait venir beaucoup de musulmans en RCA, à octroyer des bourses à des musulmans au nom de la religion sera combattu par les Centrafricains qui veulent vivre libres et décider de leur destin.

Ce sont pas les compétences qui manquent pour que cette france coloniale en déclin économique continue de nous imposer des incompétents. La france défend bec et ongle la LAICITE chez elle mais elle utilise la religion qu'elle déteste chez elle pour imposer des musulmans au pouvoir hier en Côte d'Ivoire et aujourd'hui en RCA. Cela ne marchera pas.
Et ils se trouvent des Centrafricains qui veulent remplir leur ventre pour cautionner cela?

"NZAPAYEKE doit Partir ! Qu'il dégage
Par Grembi
05/08/2014 15:17
Les partisans de l’incompétent PM André Nzapayeké s’excitent. Leur chef d fil n’est autre que la Ministre de la Communication, copine du Premier ministre centrafricain. Cette dame qui a fait et main pour devenir Ministre de Bozize en vain, est devenue enfin Ministre sans compétence sous les Technocrates. Cette Dame qui n’a jamais travaillé de sa vie à part un éphémère travail de conseillère municipale, ne pense pas un seul instant laisser les centrafricains l’éjecter de la mangeoire. Notons en passant qu’en France, on a pas besoin de doctorat pour devenir conseillère municipale
D’après nos sources dignes de foi, la marche organisée devant les locaux du BINUCA était organisé par achat de conscience, c’est à dire on a corrompu quelques femmes sans ressources, acheté des participants sans condition sociale prête à marcher pourvu qu’on leur donne à manger.
Un Premier ministre musulman, ou Chrétien !
Voilà le faux débat alimenté par Madame MOUSSA (Eh oui Mme MONTAIGNE est une MOUSSA) Vous conviendrez avec moi que le nom Moussa est un nom musulman. Alors de quel droit la fille MOUSSA KEMBE devenue Madame Montaigne veut faire croire aux Centrafricains que les Musulmans ne doivent pas être Premier Ministre. Mme Montaigne née Moussa (à Kembe) a oublié qu’elle est elle-même le fruit de ce brassage ethnique centrafricain. Son grand-père est lui-même musulman
Un Premier ministre musulman, ou Chrétien !
Voilà le faux débat. Et Mme Montaigne née Moussa A Kembé (Moussa Kembe) et son copin de Premier Ministre André Nzapayeké, doivent se résoudre à être appelé demain matin « ancien Premier ministre » et « ancienne ministre » car ils ont montré leur incompétence.
Cela fait 7 mois qu’ils sont au Gouvernement ! Qu’on t-ils apporté à la RCA ? A la nomination sieur André Nzapayeké comme Premier ministre, il était question de ramener la Paix et rétablir l’Etat de droit. Quelle paix et quel Etat de Droit existe en Centrafrique depuis qu’ils sont là ?
Un Premier ministre musulman, ou Chrétien !
Voilà le faux débat. Le vrai débat c’est si le nouveau Premier Ministre est Musulman et pas SELEKA, il n’y aurait aucun problème.
La vraie question est celle de se dire que le nouveau Premier Ministre peut-être Musulman mais pas SELEKA
AOUDOU, YAYA, DODO, IBRAHIM, ABDOULAYE, KARIM, ABOUBAKAR, tous ces noms sont connus en Centrafricain. Donc, Madame MOUSSA KEMBE, toi musulmane d’origine, même si tu es devenue Yakoma et Chrétienne par ta mère, dis-toi que tu es le fruit de métissage. Laisses le harcèlement contre les musulmans car tous les Musulmans ne sont pas SELEKA
Quand à NZAPAYEKE, qu’il dégage car sa récréation d’incompétence notoire assez duré. NZAPAYEKE, dégage."

l,afrique et les etats-unies

Par famoundjou

07/08/2014 11:46

je me rejouis du fait que la conference entre l,afrique et les etats-unies ont vue madame MBALLA alias SAMBA PANZA et son premier ministre NZAPAYEKE n,ont recue aucune invitation des autorites americaines,donc le gouvernement actuel reste illegitime et ne reflete point l,aspiration du peuple centrafricain.car depuis l,independance virtuelle jusqu,a nos jours le pouvoir est impose par l,empire colonial francaise avec les resultats que personne n,ignore,le pays ne fait qu regresser au lieu de prendre le train de la globalisation comme les autres etats africains.

je suis comble de joie voir que le president americain BARACK OBAMA avait sur la chaine CNN cite le nom de notre pays,JE CITE (WE WILL HEPL CENTRAL AFRICAN REPUBLIC BY SUPPORTING THE AFRICAN UNION TROUP TO BRING PEACE AND STABLITY)NOUS SOUTIENDRONT LA RCA EN AIDANT LES FORCES DE L,UNION AFRICAINE EN PLACE POUR RAMENER LA PAIX,AVEC LES ARMES AUSSI, le peuple centrafricain remercie le peuple americain et son president d,avoir a temps aider les MISCA au cas scheant le genocide etait inevitable.en plus les etats-unies selon OBAMA devrait former les militaires GHANNAEENS,NIREGIENS,KENYANS,MALIENS,TUNISIENS ET AUTRES NOUS ESPERONS APRES LES ELECTIONS LIBRES BENEFICIERS DU MEME PROGRAMME.dans le discours du president americain on pouvait ecouter lutte contre la corruption,contre le terrorisme,la democratie en afrique,les echanges commerciaux et autres bonnes initiatives.

chez le colon francais la mentalite coloniale et retrograde n,a pas change depuis des siecles,organises les rebellions et les genocides,soutenir les dictatures avec les corollaires ,miseres,guerres,corruptions,exactions,crimes,genocides,voila la face de la politique francaise en afrique.depuis les mutineries on voit les meme pratiques ,armees des groupes et d,autres et etre au millieu pour jouer le pompier qui est toujours les pyromanes.les politiciens centrafricains,le peuple en a marre de votre irresponsablite,vous avez aider les forces exogenes a emmener le malheur a votre peuple assez,assez de morts ,de calamite,vous fuyez avec votre famille et laisser la population a la merci des mercenaires,que la justice soit rendue a ceux qui merrent deopuis des decennies sans raison a cause de vos ambitions egoistes et egocentriques.vous voulez le pouvoir mais le probleme de fond reste la FRANCE qui va vous renversez au premier tentative d,exploitation des richesses,vous etes aveugles?sans la FRANCE la RCA existera et se portera mieux.nos problemes prennent peur sources a l,elysee en france.vous n,avez pas HONTE,HONTE A VOUS POLITICIENS MAUDITS.MERDE.VOUS PAYEREZ ..........

NI MECKASSOUA NI HAROUN MAHAMAT,ZAPAYEKE PARLEZ POUR VOUS, quel peuple vous écoute meme. On ne veut pas ces travers chez nous c est tout

Par alfred xavier

07/08/2014 14:52

Derriere le grembi, je vois le morveux seibiro de centrafrique libre qui a parle de MADAME MONTAIGNE MOUSS KEMBE dans les memes termes que ce grembi. quelqu un disait que MECKASSOUA EST D UNE RAPACITE OU AVIDITE AU POUVOIR. sa machine est en marche,regardez comment deux sites qu on croyait lucides aller dans la mangeoire de promesse de quoi. sébeiro depuis qu il cherche un point de chute on peut s y attendre mais les plumes de rca? Ils ne comprennent pas pourquoi les centrafricains ne veulent pas d une designation par rapport à l 'ethnie? j aurai voulu qu ils se taisent que de rentrr dans cette campagne voulue par MEcKASSOUA. centrafrique lbre de dire qu une partie importante de centrafricains le soutiennent,il prend ses reves pour de la réalité? C EST SON BEAU FRERE Mais la republique n est pas que beaufrèrie. ET UN SEBEIRO se plaçant en combattant de la liberté tomber platement dans la bêtise de cautionner comme l idee rend stupide nos politiciens que ce que la france ne veut pas n'est pas bon,mais de tels idiotie mène notre pays ou nous sommes. les centrafriczains doivent se dire voila ce que nous voulu a nos partenaires et c est aux partenaires de s y adapter. Tant qu on restera dans ce raisonnement de taré on continuera à avoir des djotodia,des samba panza. les plumes de centrafrique fait semblant de creuser et voir le fond politiquement de la reticence des centrafricains à ces diktats exterieurs et à cette derive d imposition par choix religieux ou de soumission à une puissance ou parrains dictareurs c'est triste ,c'est aussi une attitude de mangeoire car le meme meckassoua est tres proche ami avec les KOBA et les gens de plumes de rca sont proches avec les koba. les centrafricains ne voient pas plus loin que leur ventre,meme quand il s 'agit de l interet general ou du pays,voilà pourquoi cette campagne inutile pour meckassoua alors que les centrafricains attendent pour crier leur colère. Quant à l autre rumeur de la nomination d un proche musulman de mama samba panza escroc notoire et mari a sa cousine et qui viennent de detourner les millions octroyés par l angola. Compatriotes que ça soit l un ou l' autre,manifestez vos colères jusqu à ce que samba panza elle meme parte. l occident impose avec l impasse des peuples mais quand vous leur montrez de quel bois vous etes capables de vous chauffez,eux aussi ont une opinion publique respectée,pas comme le regime de dictature que samba panza fait subir aux centrafricains;le niveau de votr e mobilisation fera reculer tout intrus occidental qui imposerait quoi que ce soit. la balle est dans votre camp. on vous teste ,si vous vous laissez faire ,tat pis pour voous. Ni meckassoua ni mahamat haroun sinon SAMBA PANZA dégage,nos parents ne sont pas morts pour qu elle continue d e se foutre de notre gueule. la colère d un peuple n arretere aucune armee du monde,elle se croit entourée ,on verra bien. LE VIETNAM HIER,Les anti balaka aujourd hui chez nous,est ce que djotodia et deby les prevoyaient. gaissona est parti se fourvoyer j'espère qu il lit comme les centrafricains la moquerie des souffrances et des massacres des centrafricains ai nom de cette relogion qu elle veut encore leur imposer aujourd hui. Cette samba panza,elle le payera un jour,la justice populaire la rattrapera,qu elle ne se trompe.Elle peut faire ce qu elle veut à moins qu elle quitte le pays à la fin de sa transition et meme la justice la rattrapera et nous peuples lui feront son compte

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués