DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Faut-il un musulman à la tête du pays ou du gouvernement centrafricain?

Par Oscar Bato Lopia - 04/08/2014

L’Accord de Brazzaville signé le 23 juillet 2014 est en passe de devenir lettre morte

 

Nommer absolument un musulman par convenance à la tête du pays ou du gouvernement centrafricain, de facto, la RCA perd son caractère laïc. N’est-ce pas une forfaiture vis-à-vis de la constitution ? Ce serait in fine une fuite en avant, car cela ne résoudrait pas le problème de fond ; ce serait s’attaquer en réalité aux effets pour vouloir faire cesser les violences et les exactions. Cette situation milite en faveur du projet préconisé par des milieux opposés à l’Unité, au Vivre ensemble.

De fait, tout en douceur, la partition du pays aboutirait sans mal avec la bénédiction des parrains.

Deux accords signés par le Conseil de Sécurité soutenus par l’Union Africaine, autorisent les forces françaises et africaines d’intervenir en République Centrafricaine pour mettre fin aux exactions et au chaos par un désarmement inconditionnel.

Force est de constater qu’un effet contraire et pervers s’est installé : la Séléka, dissoute officiellement règne toujours jusqu’au point où elle parvient à installer son Etat-major à Bambari avec le concours des forces conventionnelles et le gouvernement centrafricain – un pays, deux Etats-majors « nationaux » !

Le comble, "L'état-major de la Séléka ne se reconnaît pas dans l'accord" de cessez-le-feu de Brazzaville, dixit le général Joseph Zoundéko, chef de cet "état-major".

Sommes-nous dans un Etat laïc et souverain ? A qui profite la partition de la République Centrafricaine ?

Oscar Bato Lopia (03/08/2014)

 

 

 
MOTS CLES :

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

opinion

Par Guezmanha

08/08/2014 13:59

aujourd'hui les français veulent nous poussés vers une autre forme de guerre contre les musulmans.apres avoir mediatiser le conflis centrafricain avec leurs dires "guerre des chretiens contre les musulmans" bien qu'ils savent que les centrafricains ne peuvent pas avalés cette pillule ils cherchent a imposer un... a la tete du gouvernement. Centro attention ils nous utilisent.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

A savoir

  • Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journaldebangui.com
  • Journaldebangui.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués