NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Bangui: le Bilan de Mme Samba-Panza après Brazzaville

Par Source: RJDH-RCA - 01/08/2014

Une semaine après la fin du forum, la cheffe de l’Etat s’est adressée à la nation pour signifier qu’avec la Rencontre en terre congolaise, la transition a pris un nouvel élan

 

Dans sa déclaration, Mme Catherine Samba-Panza s’est félicitée de la tenue du forum de Brazzaville qui, selon elle, a été une parfaite réussite malgré l’absence de certaines forces vives de la nation. «Les forces vives de la nation centrafricaine, à travers un dialogue franc et sincère, ont dépassé leurs clivages pour poser des actes d’importance capitale. Il s’agit de la signature de l'Accord de cessation des hostilités et des violences, et de la souscription à une déclaration d’engagement des parties au processus politique inclusif sur la crise Centrafricaine. Nous pouvons ainsi affirmer sans ambages que l’objectif que nous nous sommes assignés pour ce forum a été atteint. Le forum de Brazzaville a été un succès à tous points de vue pour les Centrafricains».

Nouveau départ
La cheffe de l’Etat a noté que cette RENCONTRE marque un nouveau départ pour la transition et constitue une première étape. «Ce forum de réconciliation nationale et de dialogue politique inter- centrafricain de Brazzaville, marque un tournant décisif dans le processus du retour de la paix et de la stabilité en République centrafricaine. Je réaffirme qu’il ne constitue qu’une première étape du processus politique qui sera suivie d’autres étapes aux niveaux local et national». La présidente de transition a précisé qu’il n’y a pas eu de calendrier caché à Brazzaville. Elle a indiqué que seuls les sujets débattus et adoptés à Bangui ont fait l’objet de discussion lors de la rencontre. «Contrairement aux craintes qui ont été exprimées par certains compatriotes, il n’y avait pas d’agenda caché puisque les travaux du forum se sont déroulés conformément au PROGRAMME et aux thématiques retenus par le comité préparatoire national. C’est ainsi que dans les trois commissions mises en place, il a été question de cessation des hostilités et des violences, de désarmement et de cadre politique de gestion de la Transition», a-t-elle insisté.

Un accord qui s’impose à tous et un gouvernement inclusif annoncé Revenant sur l’accord de cessation des hostilités signé à Brazzaville, Mme Catherine Samba-Panza a appelé les signataires au respect des engagements. Pour elle, cet accord s’impose désormais à tous et les contrevenants seront considérés comme les ennemis du pays «Nous avons accepté de signer volontairement et en toute conscience un Accord de cessation des hostilités. Tous les signataires de l’accord de Brazzaville ont donc l’obligation d’en faire une stricte application. J’en appelle à toutes les parties prenantes à ces pourparlers notamment la classe politique, les Ex- Séléka, les Anti- balaka, la société civile, la plateforme religieuse et les syndicats au respect des accords signés et des engagements pris solennellement devant les médiateurs et la communauté internationale. Tous ceux qui ne rentreront pas dans le processus seraient en rupture de ban et seront considérés comme les ennemies de la paix».

La cheffe de l’Etat s’est en outre engagée au nom du gouvernement, à respecter toutes les conclusions issues de la RENCONTRE de Brazzaville. «Le réaménagement du gouvernement sur des critères de technocratie, de région et de compétence mais intégrant la dimension politique et les nouvelles donnes issues du forum de Brazzaville sera opéré après une large consultation des entités parties prenantes. Je veillerai à ce que l’esprit de Brazzaville préside à ce réaménagement». La déclaration de la cheffe de l’Etat intervient une semaine après le forum de Brazzaville. C’est la première sortie médiatique de Mme Catherine Samba-Panza après ce forum.

 

 

 
MOTS CLES :

23 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Elle est vraiment sur la lune,souvent elle discourt mais ce n'est pas pour le peuple ou la réalité du pays,mais dans la communication stupide juste pour l''exterieur

Par jean pierre-louis

02/08/2014 18:55

Elle est vraiment sur la lune,souvent elle discourt mais ce n'est pas pour le peuple ou la réalité du pays par rapport à ce qui est fait,mais dans la communication stupide juste pour l''exterieur;mais le monde sait ce qu'elle est,comment elle est perçue par les centrafricains ,son mal travail pour leur cause. tout le monde sait ce qu'elle vaut et ses travers mais fait avec jusqu à ce que le jour viendra où on la lavera avec le savon de Mapkapka.Tout ce qu'elle fait et vaut est su de toute cette communauté internationale qui l'a dejà jugeé et sa façon d'etre montre le ridicule qu'elle traine partout. Elle n'est pas là pour faire une démonstration de toilettes et quelles toilettes,assez grossière et inapropriée maintes commentées par des regards etrangers

A paris ,on avait eu droit au maquillage de carnaval de rio et à Brazza on au droit à zoulou look avec la coiffure monstrueuse façon jupe jupon de femme Zoulou.
je n'aime pas l'esprit de la nouvelle centrafrique un peu trop sectaire dans l'appréciation des situations en centrafrique prenant fait et cause pour les musulmans où séléka et enfonçant sytématiquement les anti balakas même quand il est dit que sont les sélékas qui continuent leurs basses manoeuvres de racket qui finissent toujours par des meurtres à l'arme blanche,il n' y a que les anti balakas qu'ils voient, n' apprécient pas leur arrogance parfois inutile et basse mais cet article a quelque chose censé. j'ajouterai que Dame samba panza doit se compter parmi ceux qui doivent rendre compte à la justice pour sa gestion de la transition. tout ce qui s'est pass pendant la transition,son inertie,parti pris,ngligence des peuples et meme où elle laisse subir aux déplacés de l'aeroport le non ravitaillement , alors qu'elle sait bien que leur zone n'est pas scuriseé,pourtant elle s'occupe de la sécurisation et protection de km5. Les meutres de fatima et d'autres quartiers ne lui servent de base de réflexion et entendre ce général d'un pays qui n' a rien foutu et laissée cette population à la merci des plan des criminels. Ce ne seront pas que djotodia et bozizé qui doivent repondre mais tous ceux qui ont assumé la transition en commençant par elle à rendre compte à la justice alors qu'ils sont là pourquoi laisser faire les choses horribles et ces multiples manquements et aussi la gestion conomique avec ces detournements de fonds. Cest fini l' air de l'impunité. Les gens sont en transition,ils sont à nous parler de remaniement comme si ce qu'on leur avait demandé, en les parachutant là. L earticle cité suit


Sandra Martin-White

BANGUI (SINGATIOUBANGUI) – Mercredi soir dans un discours à la “Nation”, la présidente Catherine Samba-Panza s’est enflammée sur la bonne tenue du Forum de Brazzaville, et exhorté tous les compatriotes à le rendre effectif dans le pays.

Relayant son Premier Ministre qui plutôt, qualifiait les absents de Brazzaville ‘d’ennemis de la paix” – ce qui n’avait pas manqué de suscité la désapprobation du collectif politique A.F.D.T, elle prévenait : « qu’il ne sera plus possible de tolérer les entorses aux efforts de la paix pour des intérêts égoïstes. Les responsabilités individuelles et collectives seront établies et traitées comme telles».
Réaffirmant que Brazzaville n’était qu’une étape et que «Tous les signataires de l’Accord ont l’obligation d’en faire une stricte application [...] Tous ceux qui ne rentreront pas dans ce processus seraient en rupture de ban, et il n’y aura d’autre manière de les qualifier que d’être des ennemis de la paix ».

Elle a également annoncé le prochain remaniement de son gouvernement, qu’elle souhaite “en conformité avec l’esprit de Brazzaville soulignant que le remaniement va s’opérer selon des critères de technocratie, de région et de compétence.” Puis à tacler les tenants de la partition, en qualifiant une telle idée “d”utopique”.

Enfin, elle s’est félicitée de “l’élan de patriotisme du peuple centrafricain”. Mais nul ne sait de quel élan patriotique elle fait allusion. Car le peuple centrafricain subit les événements depuis plus de 18 mois, et il n’a jamais été consulté pour quoique ce soit. Encore moins sur sa présence à elle à la tête du pays.

Des choix léonins et dictatoriaux n’autorisant pas à parler au nom des centrafricains. Se moquer d’eux est déjà plus que suffisant.

Et d’Accord de cessation des hostilités, la chose en moins de 48 heures après sa signature est devenue virtualité. Les Séléka se sont dédits, et les Anti-Balaka ne sont fiables en rien. D’ailleurs ils ont déjà gaiement repris les meurtres à Bangui et à Batangafo.

Rien que la paix

Par Patriote

02/08/2014 19:54

Mr Jean Pierre Louis,
Votre écrit reflète toute la bassesse des esprits étriqués qui volent très bas dans leur réflexion. Pendant que les forces vives de la Nation ont compris que seule l’unité nationale peut permettre de trouver les réponses appropriées a la crise, de donner une voix crédible a notre pays auprès de la communauté internationale et nous sortir du cycle vicieux de destruction (pendant que tous les autres pays d'Afrique qui l'ont compris se construisent), vous persévérez dans le négatif. Vous faites bien partie de ceux qui ne veulent pas que la paix revienne dans notre pays. Les débats pour la reconstruction de notre pays ne se font pas autour de la couleur du jupon d'une femme ni dans la lecture déformée d'un discours autrement dit ceux qui tiennent encore ce genre de discours sont effectivement les destructeurs de notre cher et beau pays. Aujourd'hui, même ceux qui n'ont pas fait le déplacement de Brazzaville pour une raison ou une autre sont tous des fils de ce pays et ont pris conscience du rôle important qu'ils doivent jouer pour la restauration de la paix, la réconciliation, la cohésion nationale et le relèvement de notre Nation. Que ceux, comme vous, qui continuent de caresser le rêve de voir le Centrafrique a feu et a sang ouvrent les yeux et se posent la question de savoir ou iront vivre leurs progénitures. Ce pays nous appartient. C'est a nous de le bâtir au lieu de le détruire pour des intérêts égoïstes et egocentriques. L'histoire nous a suffisamment enseigne que le temps passe très vite et qu'a la fin tout n'est que vanité. Ou sont les puissants tyrans qui s'imposaient par la terreur au peuple ? Quelle a été leur fin ? Bientôt, vos enfants vont vous demander des comptes. Ils vous demanderont ce que vous avez fait pour bâtir votre pays. Madame Samba-Panza a accepte de porter le fardeau de la transition afin de preparer le terrain pour la restauration de la paix, de la cohésion nationale et de la démocratie par l'organisation des élections pour lesquelles elle ne sera pas candidate. En principe, l'ensemble de la classe politique doit soutenir cette transition afin que les élections soient effectivement organisées de manière crédible et transparente, leur donnant ainsi l'occasion de prendre le pouvoir par la voie démocratique. Mais hélas, la confusion qui anime les uns et les autres comme vous montre que tout le monde n'a pas compris cela. Combattre Mme Samba-Panza, c'est combattre le processus de sortie de notre pays de la crise et retarder voire refuser l'organisation des élections. La violence armée, physique ou verbale est le choix de ceux qui pensent que notre pays ne mérite pas d’être une nation ou la paix et la démocratie ont droit de cité. Heureusement que la majorité des centrafricains est civilisée, fière d'appartenir a leur pays. Cette majorité consciente se lèvera pour barrer la route a ces fossoyeurs qui pensent que la RCA se limite a un petit cercle clanique ou ethnique. Nous voulons la paix, rien que la paix pour construire notre pays. Que Dieu bénisse notre pays.

Centrafricain ,ne vous laissez pas voler vos droits,pour une fois les politiciens sortez de votre silence honteux

Par AUGUSTIN

02/08/2014 20:11

Madame,vous pensez toujours que les centrafricains sont votre paillasson avec vos amis. Le but de votre forum inutile de brazzaville n’est pas d’amener les centrafricains à la paix,si c’était le cas ,vous devriez en tant que responsable donner place à plus de consensus, mais à force de fréquenter des dictateurs et d’avoir des conseillers pas nets. La vérité sur cette symagrée de brazzaville , dont certains disent inspiré par Meckassoua lui-même à SASSOU pour assouvir ses ambitions, n’a pas pour objet premier le dialogue où la paix en centrafrique, mais pour imposer Meckassoua aux centrafricains comme premier ministre avec cette photo duo à trois comme une introduction du mafieux qui se cache derrière de mots ronflants comme Laic,intègre ou compétent. Madame,si vous avez un peu de respect du pays de ces populations centrafricaines que vous méprisez,pays qui a fait ce que vous êtes devenue,car au cameroun,je pense que vous n’atteindriez même pas le quart de ce que vous êtes devenue tellement y’en a qui vous supplante,si vous aviez un respect pour ce peuple,vous devriez vous en tenir à leur choix à eux pour le choix des hommes. Vous êtes là pour assurer une transition,vous n’êtes pas élue avec un programme défendue auquel le peuple a adhéré pour venir faire ce qui vous plait. Si vous devez changer de gouvernement et comme vous le dites de large ouverture c'est-à-dire pour vous ouvert aux regions etc ,c’est que vous n’avez pas compris l’aspiration des centrafricains. Les centrafricains veulent de la politique qui ne cantonne pas les gens par région ,ethnie. Arrêtez de reduire la démocratie à ces conneries des dictateurs vos modèles,à quoi servent des partis politiques et une société civile ?
Si vous voulez un premier ministre,comme nous sommes dans une transition,si vous voulez le concours de tous dans l’esprit d’un Etat republicain et non de république bananière,vous devriez concerter tous les partis politiques existants et la sociét é civile pour designer une ou deux personnes de leurs mouvements et un comité d un staff de tous ces mouvements désignent qui pourra etre premier ministre de l’ensemble des noms avancés.
Mais allez à brazza pour avaliser le plan d’un autre dictateur de faire main basse sur centrafrique en imposant son homme. Les diamants qu’il pille par les lakoué ,ça ne lui suffit pas,il faut aller à la source des pilleurs.Mais les centrafricains ne peuvent ils jamais savoir ce qu ils veulent ? Si ce n’est pas quelqu’un qui nous sort de la pochette de la veste d’un dictateur d’un coté,c’est unautre qui doit nous sortir du soulier d’un autre dictateur de l’autre coté ,si ce n’est un autre venu du colon? vous parlez de patriotisme de centrafricain,mais vous en avez-vous pour ce pays et son peuple ? N’entendez vous pas les centrafricains,proccupez vous de leurs sentiments. Les qualités d’un responsable politique c’est l’écoute,vous en avez meme pas pour ce peuple. Pour commencer à afficher ce que je viens de dire par vos manières d’enfoncer ce peuple sous le diktat des pays voisins,vous voulez mettre les centrafricains dans ce choix arbitraire en faisant du 29 un jour ferié surprenant les gens la veille. Les pertes centrafricaines ne vous émeuvent jamais,vous aimez remuer le couteau à chaque fois dans leur couteau. Séléka a décimer ces populations de façon atroce et continue et vous avez pris et mangez et buvez tous les jours avec ces pires seleka que vous protégez meme dans leur vol. Normalement l’onu s’installe en septembre en centrafrique,le but de sassou et son forum c’est de vite faire son forum et imposer quelqu un et esperer que ce qui viendra de l’onu il fera que c’est de son fait et que le congo assule les salaires et la boucle est bouclée et taillé une réputation à Mesckassoua. Mais le congo paie mais c’est un prêt,pourquoi toujours abuser ce peuple avec des gens montés qui ne sont pas près de leurs preéoccupation ? Séléka tuait si MECKASSOUA était si laic comme il le dit il aurait fait une tribune et condamner Séléka et parler en centrafricain. Telle une termite ce monsieur s’est enfui sous terre mais pense bien à dresser son plan pour un soutien de SASSOU pour lui comme homme providentiel. Il est pire que séléka,c’est de lui que se nourrit l’ideologie Séléka ?centrafricain ne vous laisser pas abuser,vous ne mourrez pas deux fois,assez de nous imposer des gens.A quoi servent les hommes politiques dans ce pays pour ne pas imposer leur voix et vue ? pour peu que certains parlent c’est l’ambassadeur de France qui joue aux CRS,Assez ! Quel intelligent,compétent peut être dans son domaine ,mais en politique ce monsieur montre une rapacité. L’intelligence permet aux gens de ne pas composer avec des dictateurs aussi reprcifs et assassins laissant un pan de leur peuple dans me dénuement et s’imposer au peuple par des tricheries electorale et entretenat une opposition choisie et corrompue,mettant toute l’opposition intellectuelle de son pays en exil ?
Aujourd’hui mr meckassaoua fait partie du membre de conseil d’administration au congo et participe au pillage de ce pays,le but de sassou de l’avoir à la primature c’est pour nous sucrer les diamants dont ce meckassoua s’en sont fait une specialité dans le pillage. J’espère que demain quand la révolution congolaise atteindra son but,les congolais que je sais très intelligents et pas amorphes comme les politiciens actuels centrafricains ajouterons de tous ces parasites d’etat comme meckassoua dans la liste. Si on est intelligent,on se bat pour la bonne démocratie,on ne vit pas des systèmes décriées,alors parler d’integrité de ce personnage,vous devriez dire pourri car un homme intègre est visionnaire ,ne se salit pas. L’afrique ne sera plus que Sassou et Déby ou tous ces dictateurs qui ne comprennent rien et ne pensent pas que le monde evolue et que pour faire de la politique il leur faut un appui exterieur et parfois le pire pour leur peuple. Avec ce que je vois,les gens doivent rests très vigilants et ne pas dormir betement. L onu va venir et certainement si la France ne fait pas obstruction comme elle a fait jusqu’ici,les rsolutions de l’onu doivent être appliquées et qu’on ne nous sortent pas n’importe quoi. Désarmer et protéger.Au lieu de cette attente,on vient fausser les choses avec des forum,des sommets pour que les dictateurs voisins fassent leur choux gras sur les centrafricains avec la complicité de la même : catherine Samba panza.
Aujourd’hui israel inflige une correction aux gens qui n’ont que la logique du sang et manipulant leurs populations et les exposant après exactement comme les séléka et là tout le monde dit que l israel a le droit de se defendre et que la responsabilité incombe aux hamas et ces même propos sont tenus forts par le gouvernement israelien,que c’est la legitme défense. En centrafrique qui défend la population qui s’était organise en legitime defense pour répondre à slka,vous en premier enfoncer la lgitime défense centrafrique,puisque il y a poas un gouvernement pour dfendre ce peuple ni des politiciens pour defendre ce paysq et attirrer le monde sur ce qui se fait ou ne se fait pas alors que l’onu a decidé d’autres choses,le peuple se defend utilsant les memes methodes que seleka et meme cela ça vous permet de trouver des excuses aux sélékas. Savez vous ce que séléka disaient quand ils tuaient les gens dans toutes les provinces et même maintenant ? ils disaient en arabe et en anglais pour ce des mercenaires parlant cette langue :on va tuer tous les mécreants chretiens,tous les non musulmans et de leurs peaux nous ferons nos tapis et autres balivernes, mais pourquoi vous ne répetez pa cela,mais quand les gens les chassent dans leur quartiers car comme sabone l’a dit ,presque toutes les maisons des musulmans etaient des depots d’armes pour séléka,les faire partir des quartiers pour réduire les risques et voilà,ce sont les centrafricains deviennent des mechants,ah ils veulent nettoyer centrafrique des musulmans,mais quand ils venaient ils disaient quoi ? vous parlez arabe,ils vous appelaient ou appellent maman,vous n’entendez pas ce qu’ils disaient ? tapis pour eux et qu’ils allaient prendre le pays. Est-ce que les centrafricains ont eu un gouvernement ou des politiciens forts pour les defendre comme l’Etat israelien fait. Non on a eu que cacophonie et une sainte de valeurs ,de quelle valeur on ne sait laquelle,quand ton peuple est en danger de mort et maintes fois mutilé ? Pensez vous que Netanyou n’a pas de valeur ? Vous répondrez comme l’a dit l autre compatriote de votre gestion de la transition

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués