SOCIéTé  |    

Bangui: la prière de l’Aïd sous haute surveillance

Par Nacer Talel/AA - 29/07/2014

Dans son sermon l'imam de la mosquée Atig - El Hadj Aliou Housseine a exhorté les musulmans de ne pas s'éloigner des prescriptions du prophète Mohamed

 

Après les tirs en l’air du matin qui ont laissé penser à des affrontements les habitants du principal quartier de km5 ont commencé à converger, lundi, vers les deux principales mosquées à savoir la Mosquée Centrale et la mosquée Atig pour la prière de l'Aïd sous la surveillance des soldats des forces internationales. La Mosquée Atig a accueilli des centaines de centrafricains de confessions musulmanes où la prière s'est déroulée sous haute surveillance des soldats burundais de la Misca (La Mission Internationale de Soutien à la Centrafrique sous conduite Africaine).La cour de la mosquée était archicomble ce qui a poussé les gens à prier dans les rues adjacente.

 


© aa.com.tr
Jour de prière, de joie et d'Allégresse
Pour l’occasion le gouvernement centrafricain a envoyé la conseillère et porte-parole du premier ministre, Mme Annick Service venue participer à la cérémonie et distribuer des sommes d'argent pour les mosquées.

«Je suis venue aujourd'hui au nom de la présidente de la république Madame Catherine Samba Panza et du premier ministre André Nzapayeké pour congratuler la communauté musulmane pour tous ce qu'elle a eu à faire pendant la période de Ramadan qui a été marqué par une certaine accalmie», a-t-elle indiqué. «On travaille étroitement avec les représentants de la communauté musulmane. On a fait beaucoup d'actions pour l’apaiser, être proche d'elle et écouter ces attentes», a-t-elle ajouté. Dans son prêche L'imam de la mosquée Atig - El Hadj Aliou Housseine a exhorté les musulmans de ne pas s'éloigner des prescriptions du prophète Mohamed avant de laisser le champ libre à des musiques traditionnelles et des spectacles de danse populaires.

 

 
MOTS CLES :

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

ILS ONT CHERCHE LEUR PROBLEME;ON CROYAIT QU ILS ONT COMPRIS,LES VOILA DEFILANT AVEC LES CRIMINELS POUR UNE PARTITON AVEC TOUT CE QUE CES ASSASSINS AVAIENT FAIT ,COMMENT JUSTIFIER DE SON INNONCENCE

Par DONATIEN

29/07/2014 18:09

Il faut être des centrafricains pour que des gens voués à un passage devant la justice,des bourreaux dicte leurs lois. A une communauté censée et géré par la loi,cela ne se produira pas. Ce que séléka est venu faire en centrafrique,on veut faire oublier et les passer pour des gens corrects qui n’ont rien posé de grave et qu’ils faut discuter avec eux. Normalement ce qu’à vécu centrafrique nécessite une justice exemplaire ,non seulement exemplaire mais les comportements des sélékas appellent à ce jugement dans le droit,qu’ils soient simple séléka ou leur chef. Rendre un pays au point où tuer devient un jeu pour tout le monde ? Détruire tout un pays et des familles et aujourd’hui les memes viennent avec des conditions,Non. La paix se fait pas à n’importe quel prix,on veut une paix pour que dorénavent topute personne qui pense venir sous n’importe quel pretexte tuer ,violer etc sache les conséquences encourues car c’est trop facile que les gens tuent des milliers de gens et qu’on leur disent de venir se saluer et dire qu’on est des frères. L’europe a trouvé son équilibre en jugeant les responsables des horreurs et partout dans le monde c’est ainsi. Aujourd’hui on prend les acteurs des actrocités qui devraient interessés la justice nationalme et mondiale comme des gens qui sont sur scène. Si vous étiez un pays démocratique et qui savait la valeur d’un peuple dans la démocratie,vous ne vous comporterez pas ainsi ou discuterez mieux des questions centrafricaines que ce film de nullité que vous oiffrez au monde entier. Séléka était elle en guère avec ce peuple qu’elle a tortué,massacré et reduit à rien ?Ils avaient pris le pouvoir pourquoi cet acharnement sur ce peuple pendant neuf moins avec une telle dureté sauvage ?Ce peuple ne profitait d’aucun régime,le raison est ailleurs,c’est l’islam radicale expansionniste. Ceux qui parlent de partition,ils n’ont qu’à le demander que pour Birao et ndélé et même il faudrait un reférendum auprès des originaires de cette région qui ne sont tous pas des musulmans . Et meme avec une partition,ils ne sont bien que chez les autres (au tchad avec le quartier musulman modernisé par deby et le quartier chrétien et animiste boycotté où les gens vivent de façon moderne sans interdit,les memes qui vous parlent de charia,d’interdits et de religion,ce sont eux qui envahissent le quartier sud pour assouvir tous vices et beuveries, qui trompe DIEU ? Vous verrez ils parlent partition d’ici quelques années vous les verrez venir encore errer ailleurs et demain demander d’autres exigences sur là où ils sont partis pour leur partition. Si c’est le cas partition, chacun reste chez soi sans possibilité de visa. Les séléka média LNC nous sort une idée non intelligente de federalisme,il faut voir les gens avec lesquelles on peut parler de féderalisme si pour que demain on soit un mini Nigeria avec un etat avec la loi de Charia et autre connerie comme boko haram institutionnalisé ? déjà les gens ne s’accordent pas ,meme une partition ,le reste de l’afrique regardera cette partie de centrafrique comme un centre de feux d’artifice car la culture des gens et leurs désaccords perpetuels n’offrent que ces genres de guerre et désordre.
J’ai appris que samba panza a décrété ce mardi 29 juillet férié à bangui,est ce vrai,mais que fait et qui est cette samba panza en centrafrique,si elle a fait cette bourde,quel nous explique son rôle.Pourquoi voudrait elle conduire ce pays dans une concurrence de religion comme les musulmans aiment à le faire partout où ils sont et vont. Heureusement qu’ils ont des gens lucides dans le monde qui leur ramène à la raison des racines culturelles.Meme la France où il y a un nombre important de muslmans ,on en est pas à cette absurdité politique. Les fetes chrétiennes etant fetes dans plusieurs payes du monde,et les sociéts et affairistes ne voulant pas travaillant dans le neant sans contact avec les partenaires à l’exterieur,ces fetes ce sont imposées. On va faire ferie pour jouer la concurrence c’est accepter que la politique doit etre communautaire,j’espère que dorénavent quand ce pays deviendra democratique,que le peuple a son regard sur tout ce que ces faux intellectuels qui pilotent à vue et ne réfléchissent pas plus loin que le bout de leur nez. Jour férieé quand ce jour meme n’était pas respecté par les premiers concernés qui ouvrent boutique quand ils leur fallaient se reposer et prier allons ! pendant ,tout le ramandan ,j’en ai croisé plus plus ivres que sobres comme ceux qu’ils prétendent quand il s’agit d’utiliser cette réligion en politique comme leur mentor du golfe leur inculque et avaler bêtement car tous avides d’argent.
Un gouvernement de transition qui parait une dictature des temps oubliés. Sms suspendus,on cherche a ficher les abonnés portables, et comble parce que djotodia a donné une interview sur BBC rétablissant certaines vérités,Mme samba panza suspend BBC sur le territoire centrafricain,ce qu’elle oublie si les centrafricains n’ecoutent pas BBC le monde entier le suit et l’AFRIQUE le suit alors ? depuis vous voyez la cour qu’ils font à djotodia,idiot qu’il est ,j’espère qu il ne pense pas qu’on lui accorde un crédit,c’est pour le terre. Le système occidental est au point, sait-il ce qu’on appelle le parapluie bulgare,juste te toucher avec un truc,le drap de lit de ton hotel ou plusieurs choses,c’est l’élimination à petit feu. Si c’est ce qu’on lui prevoit je m’en soucie pas,qu’il ravale ses exigences avec leurs conneries d’exigences et s’occupe à bien mettre sur papier et cassette auprès de plusieurs avocats qui un jour ou l’autre en dévoileront sur ce qui s’est passé,comment Séléka est arrivée etc ,car cette verité le peuple doit le savoir,les petites excuses sont des somnifères pour enculer le monde. L ideologie séléka,les pillages et massacres et destructions ,viols,les methodes nourredine,le role que qui,quels Etats,tout cela ils veulent etouffer pour nous dire ils faut aller a la reconciliation ,à la paix. Mais le peuple centrafricain est un peuple de paix,qui l’a aggréssé,n’est ce pas séléka ? Qu’ est ce que ce peuple massacré du sud à l’est et du nord à l’ouest a avec Bozizé ? des gens coupés en morceaux,terrorisés pendant ce temps des personnalités vont leur negocier de contrat de protection. Je pense que tout contrat signé sous la transition est nul car il n’ y a pas d’Eta et dorénavent les octrois de contrat doivent se débattre à l’assemblée et diffusé à la radio et que chaque citoyen sache qui fait quoi c’est ainsi que ça se fait en démocratie ,alors pourquoi chez nous ça devient une histoire d’individus corrompus entre deux diners et encore ?Cela réduira des convoitises car toutes ces guerres pour le pouvoir ou pour une communauté c’est parce que certains croient que une fois perché ils font leurs busines au nom de l’Eta,ce la doit faire parti de nouvelles lois qui regiront ce pays avec la nouvelle generation. Si sabone dit que chaque musulman a des armes pour se proteger,le mandat de l’onu est de desarmer de force et de gré. Alors l’onu n’a quà desarmer de force ou de gré et ensuite assumer son sa seconde mission celle de protéger . Sabone qui doit répondre de la justice ,ce n’est pas à lui de dicter des choses à la communauté internationale ou l’onu

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués