NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |    

Lutte contre Boko Haram: vers la création d'une «force multinationale»

Par Jeuneafrique.com - 24/07/2014

Le Niger, le Nigeria, le Tchad et le Cameroun se sont engagés à fournir 700 soldats pour cette force, dont les contours n'ont pas encore été définis

 

Quatre Etats riverains du lac Tchad vont mettre sur pied «une force armée multinationale» pour lutter contre la menace "de plus en plus grande" du groupe islamiste armé nigérian Boko Haram, a annoncé mercredi une source officielle. Selon cette source, le Niger, le Nigeria, le Tchad et le Cameroun se sont engagés à fournir 700 soldats pour cette force. Cinq chefs d’Etat africains (Nigeria, Niger, Cameroun, Tchad et Bénin) avaient adopté mi-mai à Paris, avec le soutien des Occidentaux, un plan de «guerre» contre ce groupe islamiste armé, qui prévoit notamment «une présence militaire autour du lac Tchad et une capacité d’intervention en cas de danger».

 


© AFP
On ignorait si le Bénin participera à cette force multinationale. «Nous sommes en train de monter en puissance: chacun des pays membres de la CBLT (Commission du bassin du lac Tchad) a pris l'engagement de déployer un contingent de 700 hommes au sein de cette Force multinationale», a annoncé à la télévision nigérienne Mebe N'go'o Edgard Alain, chargé à la Défense à la présidence du Cameroun, qui s'exprimait après un entretien entre le président du Niger, Mahamadou Issoufou, et les chefs des armées et des renseignements des Etats de la CBLT, réunis depuis mardi à Niamey.

La CBLT comprend cinq pays: le Niger, le Nigeria, le Tchad, le Cameroun et la Centrafrique. Mais selon une source au ministère nigérien de la Défense, la Centrafrique, plongée dans le chaos et les violences intercommunautaires, n'est pas représentée à la rencontre de Niamey et ne fournira pas de troupes. Les contours de la force multinationale n'ont pas encore été définis. «Le contingent sera coiffé par un état-major qui va continuer d'éradiquer l'insécurité», a affirmé M. Mebe.

La rencontre qui s'est achevé hier mercredi, 23 juillet était axée sur «les mesures concrètes à prendre dans la lutte contre le terrorisme» dans ces Etats. Le Bénin, qui n'est pas membre de la CBLT mais voisin du Nigeria, participe également. A l'ouverture de la réunion, le ministre nigérien de la Défense, Karidjo Mahamadou, a pointé la «situation sécuritaire sans précédent» qui est «née principalement de la menace terroriste de l'organisation Boko Haram». «Cette menace se fait de plus en plus grande» et «si cette tendance continue, toute la zone pourrait être déstabilisée aussi bien sur le plan social que politique et économique», a-t-il prévenu.

Le Cameroun a longtemps été critiqué par ses voisins pour sa passivité dans la lutte contre Boko Haram sur son propre territoire - le Nigeria, premier concerné, coopérant déjà avec le Niger et le Tchad -, avant de se décider à déployer des troupes d'élite dans la zone frontalière du Nord. Boko Haram, dont l'insurrection sanglante a fait plus de 10. 000 morts en cinq ans, concentre "ses opérations sur les rives du lac Tchad, au nord-est du Nigeria, un peu au sud-est du Niger et au sud du Cameroun et du Tchad", a récemment indiqué le président du Niger.

 

 
MOTS CLES :

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

A part le CAMEROUN,les autres sont boko haram ou dorment

Par patrick

27/07/2014 19:25

Apart le cameroun qui combat boko haram pour de vrais tous le reste pactisent avec les gens de BOKO HARAM en commençant par le tchad dont c'est le vivier qui transite tchad nigeria cameroun du nord,heureusement CAMEROUN VEILLE, mais le pays qui n'a pas compris c'est le congo brazza qui les ramasse actuellement. heureusement sassou le sénile n'est pas eternel,d'autres congolais lucides qui voient venir les choses venir s'en occuperont. Ils ne voient qque gris gris et diamants et autres betises. il ya meme des gens à burqa au congo brazza maintenat alors

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués