SOCIéTé  |    

Bangui: marche pour la partition de la Centrafrique

Par avec APA - 23/07/2014

Malgré la manifestation pacifique, la partition du pays n’agrée pas toute la communauté musulmane de Centrafrique

 

La communauté musulmane, retranchée à la Mosquée centrale, dans le 3è arrondissement de Bangui, a organisé une marche pacifique, ce mercredi, pour exprimer son accord au projet de partition de la Centrafrique suggéré par des Sélékas au forum de Brazzaville. Brandissant des banderoles sur lesquelles on pouvait lire: «Oui à la partition de la RCA» ou «Oui à la partition condition sine qua non du retour de la paix entre les musulmans et les chrétiens», les marcheurs ont démarré au rond-point «Professeur Abel Goumba», dans le 5è arrondissement, puis ont pris l’avenue Koudoukou, en passant devant la mosquée Centrale avant de s’arrêter au rond-point Koudoukou dans le 3è arrondissement. «Nous avons marché pour soutenir la déclaration de la partition de la RCA, pour qu’enfin nous soyons chez nous et dans la quiétude», a lancé un marcheur.

 


image d'illustration
Ce musulman a, pour sa part déclaré : «Si la partition est la solution pour la crise centrafricaine je le ferai. Attendons de voir les issues du forum de Brazzaville». Un témoin furieux et observant la marche de loin la marche s’est ainsi écrié : ‘’ils ont été stoppés net dans leur marche par les troupes de la MISCA. Je ne comprends plus nos frères les musulmans ».

Pour sa part, le vice-président de la communauté islamique centrafricaine (CICA), El hadj Rator, a déclaré ‘’ne pas être au courant de cette marche », soulignant être ‘’surpris comme tout autre centrafricain » par la manifestation.

La partition du pays n’agrée pas toute la communauté musulmane de Centrafrique, car à Alindao, l’une des sous-préfectures de la Basse Kotto (534 km de Bangui), les populations ont marché pour «dire non à la division» de la Centrafrique.

 

 
MOTS CLES :

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

non à la partition de la RCA

Par ngoutiwa

23/07/2014 21:25

je réagis ici pour ma part en tant que musulmans pratiquant centrafricain d'origine tchadienne, je dis pour ma part que nos frères qui pensent à la partition de la RCA perdent leur temps et ce n'est ni la solution pour quelqu'un qui aiment la paix car je suis à Bangui et non au nord
ceux qui sont pour la partition cherchent leur propre intérêt et non des mùusulmans d'ailleurs à dire ils ne sont même pas de vrais centrafricains comme moi en particulier donc laisser cette idée diabolique je veux rentrer à Bangui pour faire mes business

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués