DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Médias: la presse privée centrafricaine a un nouveau président

Par avec APA - 21/07/2014

M. Ferdinand Samba, directeur de publication du quotidien «Le démocrate» a été élu, président du GEPPIC à Bangui

 

Désormais, M. Cyrus Emmanuel Sandy n’est plus président du Groupement des éditeurs de la presse privée et indépendante de Centrafrique (GEPPIC). Il a été démis de ses fonctions par l’assemblée générale du samedi, 19 juillet et remplacé par M. Ferdinand Samba, directeur de publication du quotidien «le démocrate» élu à Bangui. L'assemblée générale extraordinaire reprochait au président déchu «la mauvaise gestion, la prédation et la politisation» du GEPPIC.

 


© journaldebangui.com
M. Ferdinand Samba "Le Démocrate"
«Tout est parti des 25 millions qu'un homme politique a donné à la presse privée. En tant que président Emmanuel Sandy l'a pris pour les mettre sur son compte. Après, il a pris une partie pour donner à certains organes de presse suivant des critères que lui-même a défini les critères», a expliqué Junnot Seraphin Gokouzou, avant de poursuivre: «ce faisant, des grands organes de presse tels que Le Citoyen, Le Confident, le Démocrate ont été inéligibles». «Une trentaine des Directeurs de Publication (DP) ont écrit une pétition visant à destituer l'ancien bureau à cause des errements et mauvaise gestion des intérêts constatés ces derniers temps au niveau du bureau du GEPPIC. Ce qui a conduit à la tenue de cette assemblée générale extraordinaire», a, pour sa part, indiqué Emmanuel Mbrenga.

A l'issue de l'assemblée, générale, un comité ad hoc de six mois a été mis en place et piloté par Ferdinand Samba. Après son élection, le nouveau président du GEPPIC a lancé un appel au calme et au travail, soulignant qu’«il est temps que nous consolidons nos rapports. Il est temps que, nous voyons l'avenir de la presse privée en Centrafrique. Il est temps de se mettre résolument au travail». Pour lui, la priorité de son bureau est de combler les places du GEPPIC au sein des institutions de la république et renforcer la capacité de son groupement.

 


© journaldebangui.com
La presse privée centrafricaine
«La principale priorité de ce comité ad hoc est d'organiser une assemblée générale pour élire le représentant du GEPPIC au sein du haut Conseil de la Communication (HCC) et un autre en remplacement de Cyrus Emmanuel Sandy au sein du Conseil National de Transition. Parce qu'il a été désigné en violation de la charte constitutionnelle par un homme politique», a-t-il affirmé.

Le nouveau bureau est ainsi composé: Président : Ferdinand Samba, Directeur de publication (DP) ‘'Le démocrate'', Vice-président : Yves Ganazoui, secrétaire Général : Alain Kogalama,, Secrétaire Général Adjoint : Junnot Séraphin Gokouzou , Trésorier Général Auconfort Morouba; Trésorier Général Adjoint : Freddy Komane, Conseiller porte-parole : Constant mathurin Momet, DP ‘'Le Confident''.
 
MOTS CLES :

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Lancement du Africa CEO Forum 2015
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEBANGUI.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués